Plan cancer

Pour des centaines de milliers de familles en France, un véritable combat pour la vie se joue dans les laboratoires de recherche, les centres de dépistage, les chambres d’hôpital et bien sûr jusqu’au cœur des foyers. Dans le cadre de sa politique de santé, la Région Sud-Provence- Alpes-Côte d’Azur engage toutes ses forces dans ce combat essentiel avec une mobilisation financière de 25 millions d’euros. Le plan cancer régional se décline en 5 volets. Avec l’ensemble des acteurs du territoire, il vise à agir sur tous les maillons de la chaîne de la lutte contre le cancer.

Pour lutter contre les cancers, il faut avant tout les comprendre. C’est pourquoi la Région Sud mobilise la recherche et l’innovation dans le but de réduire la mortalité liée au cancer, développer de nouvelles thérapies et améliorer et la qualité de vie des patients en traitement. 

Avec plus de 3 000 chercheurs et des laboratoires de dimension mondiale, la recherche en cancérologie entre Marseille et Nice est de très haut niveau. Ce qui fait de la Région Sud une région d’excellence en la matière.

Le Cancéropôle régional 

Le soutien régional au Cancéropôle s’élève à 14 M€ depuis sa création pour ses activités et son fonctionnement 

  • Soutien à la recherche et aux projets émergents 
  • Soutien à la recherche clinique 
  • Développement de partenariat avec les industriels 

Le projet FIGHT CANCER à Marseille (Institut Paoli-Calmettes) 

Ce bâtiment de recherche est dédié au cancer du pancréas. La Région Sud assure le regroupement de l’ensemble des équipes du Centre de recherche en cancérologie de Marseille sur ce même site. Au total, 50 chercheurs de pointe sont directement concernés par cette opération. 

Un financement direct de la recherche en cancérologie 

Dans sa politique régionale de soutien aux doctorants, la Région Sud finance 7 contrats doctoraux de recherche en cancérologie. 

L’Immunopôle : 1er cluster mondial en immunologie 

Depuis 40 ans, 2 000 chercheurs, cliniciens, ingénieurs et industriels se consacrent à la recherche et au développement de deux armes anti-cancer majeures en passe de révolutionner le traitement des cancers et des maladies inflammatoires : les anticorps d’immunothérapies et les thérapies cellulaires. 

Le projet PEMED PCV à Nice 

(Plateau d’exploration expérimentale en médecine personnalisée du cancer et vieillissement) 

L’excellence de la recherche et des soins à Nice est soutenue par la Région dans le développement de plateformes technologiques mutualisées. Dédiées à l’expérimentation en médecine personnalisée du cancer et du vieillissement, elles seront ouvertes à l’ensemble de la communauté scientifique. 

Cinq nouvelles thèses financées en 2018 seront consacrées à la lutte contre le cancer 

Une Opération d’intérêt régional « Thérapies innovantes » recentrée autour du traitement du cancer 

Un investissement régional pour la médecine prédictive

En soutien aux entreprises qui développent algorithmes et outils pour détecter les prédispositions génétiques au cancer. 

La Région Sud s’engage pour le dépistage et la prévention du cancer. Un diagnostic précoce permet un traitement plus efficace et moins lourd avec de meilleures chances de guérison pour la majorité des cancers. Grâce à des changements de comportement individuels et collectifs, 4 % des décès par cancer pourraient être évités.

Taux de participation au dépistage du cancer du sein 

  • 39.9 % en Région Sud 
  • 50,1 % en France 

Taux de participation au dépistage du cancer colorectal 

  • 28 % en Région Sud 
  • 33.5 % en France 

Le Comité régional d’éducation par la santé.

Centre de référence pour les campagnes de prévention et de dépistage 

Le Plan régional santé-environnement : une Cop d’avance pour la santé et le bien-être.

Avec l’Agence Régionale de Santé, nous engageons des moyens importants pour la prévention des risques environnementaux sur la santé (+ 50 % en 2018). 

Un partenariat avec l’ensemble des structures départementales de dépistage organisé

Pour les accompagner dans leurs actions tout au long de l’année. 

Une grande campagne de dépistage et de prévention au cœur des Maisons régionales de santé.

Priorité aux déserts médicaux

Les associations de soutien aux malades mènent une action cruciale. Elles apportent une aide morale, pratique, financière, sociale ou juridique aux personnes malades comme à leur entourage.

Des associations de soutien aux malades et à leurs familles, par exemple : 

  • CAIRE (Réseau d’entrepreneurs malades d’un cancer) 
  • Premières de cordée méditerranéenne (stages pour femmes atteintes d’un cancer du sein) 
  • CAMI (Sport santé pour les malades au Centre hospitalier de Salon-de-Provence) 
  • France Assos Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur (financement, chaque année, des formations de malades, des journées d’animation mais aussi des conférences d’information). 

Un soutien à l’ensemble des Comités départementaux de la Ligue contre le cancer dans leur action pour les malades. 

Un conventionnement avec la Ligue contre le cancer pour les agents de la Région. 

Parce que le bien-être au travail est capital, nous voulons montrer l’exemple et construire un partenariat autour de priorités claires : 

  • Sensibilisation des agents — et donc leur entourage — au dépistage 
  • Campagnes de bénévolat actif auprès des malades 
  • Suivi personnalisé et anonyme pour les malades souhaitant être soutenus dans leur maintien à l’emploi 

Le doublement de l’enveloppe consacrée chaque année aux associations d’aide aux malades et à leurs familles 

Un programme d’actions cancer dans nos Maisons régionales de santé 

  • Mise en place de programmes d’éducation thérapeutique 
  • Développement de protocoles de soins entre les professionnels de santé. Expérimentation dès octobre 2018 dans 6 Maisons de santé du territoire (une par département). 

Des fonds européens au rendez-vous de la santé

Six projets du Plan cancer régional sont co-financés par l’Union européenne pour un montant total de 4,5 millions d’euros.

Pour maintenir la qualité des soins, la Région Sud aide les soignants et favorise l’accès à l’offre de soins pour l’ensemble de la population de son territoire.

L’acquisition d’un Accélérateur IRM de dimension régionale (275 000 €) à l’Institut Paoli-Calmettes 

L’expérimentation en matière de télémédecine avec les médecins libéraux en zone rurale 

En réponse à la désertification médicale, cette expérimentation lancée fin 2017 avec l’URPS-Médecins libéraux concerne des interventions en zones rurales et semi-rurales menées par 40 médecins généralistes et 4 médecins spécialistes en dermatologie. 

Un engagement massif pour les formations paramédicales 

Avec 76 M€ engagés chaque année pour près de 16 000 élèves/étudiants en formation, la Région est un acteur essentiel pour les établissements de formation sanitaire. Aux côtés des médecins, ils contribuent quotidiennement aux soins pour l’ensemble des malades de Provence-Alpes-Côte d’Azur. 

Un accompagnement renforcé pour les entreprises qui contribuent à l’équipement, aux conditions de travail et aux traitements mis à disposition des soignants. 

Étendre en 2019 l’expérimentation en télémédecine à la prise en charge des patients atteints de cancer 

En partenariat avec l’Agence régionale de santé, la Région lancera un appel à projets sur la prise en charge et le suivi des patients atteints d’un cancer en zone de désert médical. 

Lancement d’un appel à projets « Rénovation des équipements d’accueil dans les hôpitaux publics de la région » 

Dès l’été 2018, un 1er appel à projets sera lancé pour aider à la rénovation des salles d’attente des établissements de santé du territoire. 

Soutien au projet d’archivage commun et partage d’imagerie, une révolution pour le patient et le médecin. 

En France, 2 500 enfants et adolescents sont diagnostiqués d’un cancer chaque année et 500 en meurent. Autre constat : le nombre de cancers des enfants augmente depuis 30 ans. Face à cette injustice, la Région Sud se mobilise pour lutter contre les cancers de l’enfant.

La Région s’engage : 

  • Nous renforçons notre aide aux associations de soutien aux enfants malades 
  • Nous construisons par exemple des partenariats avec « Sourire à la vie » à Marseille (13) « ADRIEN » au Cannet (06) 

Priorité aux familles 

Chaque année, nous contribuerons à construire et équiper un lieu d’hébergement pour les familles d’enfants hospitalisés pour un cancer ou une maladie grave.

Chaque année le dépistage organisé peut sauver plusieurs milliers de vies en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ensemble, faisons reculer le cancer.