Grâce à la Région Sud, le marégraphe de Marseille reprend du service

Grâce à la Région Sud, le marégraphe de Marseille reprend du service

Publié le mardi 11 septembre 2018

 
©MaRégionSud-JP Garufi

A l’initiative de son Président, Renaud Muselier, la Région Sud a contribué à la restauration du marégraphe de Marseille, dont la remise en service a eu lieu le 10 septembre dernier.

Restauré grâce à l’expertise d’un horloger de Gardanne, meilleur ouvrier de France, le marégraphe fonctionne à nouveau normalement. Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Député européen, et Sylvain Latarget, Directeur général adjoint de l’Institut national de l’information géographique et forestière, ont procédé lundi 10 septembre 2018 à sa remise en service, à l’Anse Calvo, sur la Corniche Kennedy.

 

Un outil d'utilité nationale

Indispensable pour mesurer le niveau de la mer, le marégraphe est donc à nouveau opérationnel, grâce à la mobilisation de la Région Sud. 

« C’est un outil exceptionnel, unique au monde, et c’est un honneur et une fierté pour nous, Marseillais », s’est réjoui Renaud Muselier.

Symbole du patrimoine marseillais, le marégraphe, classé monument historique depuis 2002, détermine le « niveau zéro » en France depuis 1884. Usé par le temps, rongé par le sel, il nécessitait une remise à niveau urgente. C’est pourquoi la Région a financé une partie des travaux de restauration (Plan de préservation du patrimoine adopté en 2016).

L’autre partie de la restauration est financée par des dons récoltés par l’intermédiaire de la Fondation du patrimoine et par l’IGN, qui en assure la gestion.