Grand Prix de France de Formule 1 : 78 millions d'euros de retombées économiques pour la région Sud

Grand Prix de France de Formule 1 : 78 millions d'euros de retombées économiques pour la région Sud

Publié le vendredi 21 décembre 2018

 
©MaRegionSud_JP Garufi

La Formule 1 célébrait, du 21 au 24 juin dernier, son grand retour en France sur le circuit Paul Ricard du Castellet, après 10 années d’absence. Un événement majeur pour le rayonnement international du territoire, qui a également bénéficié à son activité économique.

 

 

 

«78 millions d’euros de retombées pour le territoire. Nous nous attendions à 65 ! », a déclaré Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, lors de la présentation des résultats de l’étude d’impact économique du Grand prix de France de F1, le 20 décembre à Toulon. « Nos prévisions les plus optimistes ont été dépassées », s’est également félicité Christian Estrosi, Maire de Nice, Président délégué de la Région et Président du Groupement d’Intérêt Public Grand Prix de France-Le Castellet.

 

Un fort impact touristique

Avec 160 000 entrées cumulées sur les trois jours du Grand Prix, les spectateurs ont prolongé leur séjour au-delà de la durée de l’événement (de 4,4 jours pour les visiteurs français à 5,6 jours pour les étrangers). L’impact touristique a donc été considérable, avec 46 millions d’euros de retombées directes sur l’activité économique et commerciale locale.

L’impact a bénéficié notamment à l’industrie hôtelière et à la restauration (69 %), activités non délocalisables par nature, mais aussi au commerce et aux activités de loisirs (20 %) ainsi qu’au transport (11 %).

En comptant l’ensemble des retombées secondaires et les nombreux emplois induits, ce sont au total près de 78 millions d’euros qui ont été injectés dans la région, résultat qui a largement dépassé toutes les espérances !

 

550 emplois locaux créés ou maintenus

Aux côtés des dépenses liées aux flux touristiques, la tenue et l’accueil de l’événement ont également généré des dépenses d’investissement, d’aménagement et d’organisation qui ont bénéficié à l’économie régionale. L’événement aura ainsi permis de créer ou de conserver environ 550 emplois (équivalents temps plein annuels) à proximité du Circuit Paul Ricard et dans le département du Var.

 

Ils veulent revenir !

Avec 74 000 billets vendus, l’événement a réuni les fans de sports mécaniques du monde entier. Au Top 5 des visiteurs étrangers, les groupies britanniques de Lewis Hamilton arrivent en tête, devant les Hollandais, les Allemands, les Italiens et enfin les Américains. Parmi eux, un quart venaient en région pour la 1re fois… et 90 % souhaitent y revenir et recommandent la destination !

Ces retombées économiques et la couverture médiatique planétaire dont le territoire a pu profiter, avec 500 millions de téléspectateurs dans le monde, sont les parfaites illustrations de l’engagement de la Région Sud en faveur des grands événements sportifs et culturels.