Photo de Denis Linine

Tourisme |

Alpes du Sud, l’art de vivre l’hiver tout en douceur

Plus que jamais, la tendance du « slow » s’invite dans les Alpes du Sud, la 2e destination française de montagne. Prendre le temps de contempler les paysages enneigés, pratiquer des activités de plein air à son rythme et dans le respect de l’environnement…. Tout schuss pour une saison hivernale toute en douceur !

Le froid de l’hiver offre aussi des avantages uniques propices au « slow tourisme » ou « tourisme doux ». D’année en année, cette tendance, née à l’aube de l’an 2000, s’intensifie dans les Alpes du Sud. Dans ce massif, cette forme de tourisme a pour objectif de préserver l’authenticité de la vie montagnarde et d’accueillir les citadins dans leur univers empli de quiétude et de simplicité. 

Le tourisme doux est donc une nouvelle façon d’appréhender ses vacances. Oublier sa montre, ralentir le pas, couper son téléphone portable, savourer pleinement l’instant présent, être attentif à ses sensations, s’imprégner du silence… C’est ainsi une occasion rêvée de renouer avec les valeurs simples !

Alors que les paysages enneigés de toute beauté invitent à plus de sérénité, diverses activités de montagne permettent de graver des souvenir inoubliables, seul ou en famille. Avec l’arrivée des premiers flocons, le moment est donc venu de se ressourcer dans les Alpes du Sud, la 2e destination française de montagne !

Des vacances d’hiver dans le respect de l’environnement

Remplacer la rudesse du froid hivernal par de la douceur de vivre… ou comment sauvegarder un écrin naturel, source de bien-être, tout en œuvrant à la fois pour le développement économique et écologique ? Des valeurs que véhiculent à merveille les Alpes du Sud comme une promesse d’un séjour garant de moments incroyables.  

Passer ainsi ses vacances d’hiver dans les Alpes du Sud est l’assurance de séjourner sur un territoire résolument engagé dans un développement durable exemplaire et dans le tourisme de demain, basé sur la convivialité, l’inventivité et l’écoresponsabilité. A titre d’exemple, le massif alpin s’engage avec la Région Sud à réduire les pylônes des remontées mécaniques, à développer des activités nature non motorisées, à utiliser des tapis équipés de panneaux photovoltaïques... Ce type d’installation de production d’énergie verte, que l’on retrouve dans les espaces débutants de Superdévoluy et de La Joue du Loup, permet à ses stations de produire autant, voire plus que ce qu’ils consomment. Une première en France !

D’autres stations sont pionnières dans la transition énergétique, comme les Orres ou Serre-Chevalier, première station de ski à produire sa propre électricité grâce au soutien financier de la Région Sud. Quant à la station de Puy-Saint-Vincent, il s’agit de « la première station de France à valoriser les bio-déchets auprès de l’ensemble des acteurs du tourisme, comme les hébergeurs et les restaurateurs » confieBettina Matias, directrice de l’office de tourisme du Pays des Écrins « depuis sa mise en place, nous avons déjà récolté 6 tonnes de bio-déchets ! Le terreau, généré à partir des composts, sert ensuite à nourrir la terre des espaces naturels publics. C’est très encourageant. Notre souhait est d’anticiper cette démarche car elle deviendra obligatoire dès janvier 2024 ». 

Les offices de tourisme des Alpes du Sud s’engagent également dans le ‘slow’ autant dans leurs démarches que par les produits proposés. « Notre office de tourisme fait partie du Parc des Ecrins, le plus grand parc de France. Avec l’équipe du Parc, nous menons une réflexion en vue de décliner la marque ‘Esprit Parc’ aux offices de tourisme exemplaires en matière de développement durable » explique Bettina Matias « on ambitionne de devenir le premier office de tourisme labellisé sachant que nos actions sont déjà orientées dans ce sens ».

Toujours dans ce même état d’esprit, la directrice de l’office de tourisme relate l’action menée conjointement avec la Région Sud dans la définition de leur stratégie commerciale et marketing. « Puisque nous avons choisi de devenir la première destination écotouristique de référence, nous développons les réservations en ligne avec la possibilité pour les clients de soutenir nos actions environnementales par des dons » conclut-elle.

Alpes du Sud, l’atout bien-être de l’hiver

Loin du tumulte de la ville, la vie à la montagne avec son manteau blanc est un voyage au cœur d’un monde où le temps se suspend. Cela ne signifie pas l’ennui mais plutôt que chaque instant se savoure intensément. La flânerie, le repos et la contemplation sont au programme quotidien sans aucune culpabilité. Une perte de temps ? Au contraire, ralentir le rythme est gage de plénitude dans le « slow tourisme ». Le stress s’évanouit au fil des heures pour laisser place à un bien-être profond.

Pour avoir des étoiles plein les yeux, rien de tel que de se rendre dans les Alpes Côte d’Azur Mercantour reconnu depuis 2019 comme « Réserve internationale de ciel étoilé ». Un label remit par l’International Dark Sky Association qui reconnaît ainsi la qualité exceptionnelle du ciel nocturne et des actions menées pour réduire la pollution lumineuse.

Ou pour profiter d’un bain de soleil, à cette période où les rayons se font plus rare, il suffit de s’installer dans un transat au solarium du Grand-Puy en vallée de la Blanche ou de faire une pause gourmande au nouveau restaurant d’altitude du Pic Vert aux Orres. Installée à 2 230 mètres d’altitude, la terrasse offre un point de vue époustouflant sur la vallée d’Embrun et le lac de Serre-Ponçon.

 

Des activités pour être en communion avec la nature

Pour faciliter ce rapprochement intimiste avec la nature, de multiples d’activités sont imaginées par les professionnels alpins désireux de partager leur art de vivre, leurs connaissances et leur amour pour leur environnement naturel. « L’attrait pour ce type d’activités est croissant » constate Bettina Matias, citée plus haut « des produits originaux sont donc créés et adaptés aux besoins des clients comme du yoga mêlé à l’escalade. Le ressourcement et le rapport privilégié avec la nature font partie de leurs attentes. Le cadre préservé du Parc des Ecrins est donc un lieu idéal et magique pour pratiquer ces activités ». (Cf. 'Pratiquez le « slow ski » dans les Alpes du Sud !')

Céline Beddou

Pratiquez le « slow ski » dans les Alpes du Sud !

Parmi les activités promouvant le « slow tourisme » dans les Alpes du Sud, voici une sélection garantissant des expériences sensorielles uniques pour la saison 2021-2022

  • le ski joëring, glisse tractée par un cheval lancé au trot sur 17 km de piste forestière
    www.blancheserreponcon-tourisme.com
  • le vol en montgolfière au-dessus du bocage de haies et de canaux, unique en Europe
    www.champsaur-valgaudemar.com
  • des randonnées à la lueur de la lune sur le grand site nordique de l’Ubaye
    www.blancheserreponcon-tourisme.com
  • la « SpeedLine », la plus grande tyrolienne de France à 105 mètres du solpour des frissons garantis à plus de 1870 mètres de longueur avec un shoot d’adrénaline à 140 km/h
    Speedline, la super tyrolienne aux Orres I believe i can fly !!! (speedline-lesorres.com)
  • Balades en chiens de traineau dans la nature sauvage du Mercantour (www.isola2000.com) ou mushing (mushing-addict.fr)
  • La grotte de neige-galerie aménagée pour y découvrir 30 sculptures de neige ou de glace cristal sur le thème du caribou
    www.vars.com
  • Fatbike pour appréhender la neige en VTT électrique, équipé de larges pneus, sur les pistes de ski de fond du Puy-Saint-Vincent, en fin d’après-midi et muni d’une frontale.
    localvelo.com/fatbike
  • Cascade de glaces naturelles à découvrir à Ailefroide, Freissinières.
  • Le ruisselingpour remonter les torrents et cours d’eau gelés dans de petites gorges taillés par les torrents l’été équipés et chaussés de crampons.
  • Le ski de randonnée pour un mode de ski plus nature sur l’itinéraire dédié et sécurisé, « rando ski de Pré rouge » de la station de Puy Saint Vincent, équipé de skis spéciaux en peaux de phoque.
  • Bivouac hivernal en tipiet balade en raquettes agrémenté d’un poêle à bois et installé en plein cœur de la montagne.
  • La via ferrata en hiver guidée, uneactivité hybride entre randonnée et escalade, pour une connexion directe avec les différents éléments (vent, neige, nuage…).
  • Balade en raquette et photographie à Montgenèvre
  • Randonnées hors des sentiers battus aux Orres.
  • Randonnées en raquette de nuit et sans frontale à Ceillac puis halte dans l’ancien four à chaux pour une pause gourmandeautour d’une soupe montagnarde et fromages du Queyras.
  • Biathlon sur ski de fond couplé de tir à l’arc sur un parcours sécurisé sur le domaine nordique de la base de loisirs d’Orcières Merlette 1850.
  • Escape game sécurisée ou sauvetage en montagne pour découvrir où se trouve la victime, récupérer le triptyque de sécurité et organiser les secours à Montgenèvre.
  • Raquettes et buffet montagnard au coin du feu à Montgenèvre
  • Des balades en calèche au cœur du Puy-Saint-Vincent. Une chevauchée blanche d’une heure à travers le silence feutré de la nature du Pays des Ecrins, en direction du chemin du Villaret.
  • Randonnées botaniques et découverte des plantes sauvages de montagne (médicinales, comestibles mais aussi toxiques) avec la possibilité de suivre des ateliers de cuisine. Plantes-aventures.fr
  • Un bain de forêt avec la sylvothérapie pour se ressourcer dans les vallées du Pays des Ecrins : un voyage sensoriel guidé pour se relier à soi, à la nature et au vivant.

 Plus d’infos sur www.hautes-alpes.net

10 raisons de venir l’hiver dans les Alpes du Sud !

  1. Plus de soleil
  2. Le zéro pic de pollution
  3. L’accueil attachant et authentique
  4. Les panoramas éblouissants
  5. Les stations abordables
  6. Le Mélèze, le bois roi
  7. Le ciel étoilé
  8. Les villages d’alpinisme
  9. L’ambiance festive
  10. Les expériences uniques

#AlpesDuSud #PureAlpes #OnaTousBesoinduSud

Lignes de Bus ZOU !

Train des neiges

Les chiffres clés des Alpes du Sud

2e destination française de montagne

Alpes du Sud
15 % de l’activité de la montagne française

12 000 km²
40 % de la superficie de la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

65 stations des Alpes du Sud

15 grands domaines skiables
Pra-Loup, Le Sauze, Val d’Allos, Domaine de la Forêt Blanche-Vars, Risoul, Orcières Merlette 1850, Puy-Saint-Vincent, Serre-Chevalier-Briançon, Montgenèvre, Le Dévoluy, Les Orres, La Grave- La Meije, Isola 2000, Auron, Valberg.