Sport |

Coupe du Monde de rugby 2023 : la Région Sud au cœur de la mêlée !

En 2018, la Région Sud innovait en étant la première en France à lancer un plan rugby, pour en soutenir largement toutes les composantes. Doté d’un budget de 4M€, dont 3.6M€ déjà investis à ce jour, ce plan rugby s’inscrivait déjà dans le cadre de la Coupe du Monde, qui se tiendra en France en 2023, où la Région Sud tiendra toute sa place.

Préparer la Coupe du Monde

Depuis le lancement de la première phase du plan rugby, en 2018, l’action régionale au service du ballon ovale n’a cessé de croître. Une forte volonté qui s’est traduit, entre autres, par l’obtention de 10 matchs de la Coupe du Monde en Région Sud, répartis entre l’Orange Vélodrome de Marseille, et l’Allianz Riviera de Nice.
Pendant 3 ans, le plan rugby poursuivait 4 objectifs :

  • Soutenir le sport fédéral
  • Investir dans les installations sportives et les équipements 
  • Accompagner l’organisation de manifestations et d’évènements sportifs nationaux et internationaux
  • Promouvoir et accompagner le sport de haut niveau.
     

Au total, en 3 ans, 1.2 million d’euros aura été consacré pour soutenir les actions et évènements de la Ligue régionale de rugby, de la Fédération Française de rugby et de France 2023 ; 1.8 million d’euros investi en soutien direct aux clubs de la Région, et 600 000 euros pour le soutien au très haut niveau.


Aujourd’hui, cette ambition s’intensifie encore, puisqu’une deuxième phase voit le jour, à 2 ans de l’évènement incontournable pour tous les amoureux du rugby à travers le monde.

En route vers 2023

1.5M€ supplémentaire, c’est ce qui sera alloué à cette nouvelle phase du plan rugby régional. Construit à l’image d’une équipe de rugby, en voici les grands axes :

  • « le cinq de devant » :  lourd et puissant, c’est le soutien aux structures fédérales

Il s’agit du soutien aux structures fédérales et tout particulièrement à la Ligue Sud pour le développement du rugby à XV mais aussi du rugby à 7 et du rugby féminin.

  • « La 3e ligne » : elle couvre tout le terrain, c’est l’aide directe aux clubs

Il s’agit de l’aide directe aux clubs pour le fonctionnement général, l’acquisition de matériel ou de minibus. Parmi ces clubs, le RCT en Top 14, Provence Rugby en Pro D2, le Stade Niçois en Nationale, et les 5 clubs de Fédérale 1 de la Région Sud.

  • « la charnière » : stratège et visionnaire, c’est la formation des futurs internationaux

La génération 2023 a été formée dans les centres de formation de nos clubs professionnels, des académies fédérales et lors des stages de nos clubs. La Région Sud est à leurs côtés pour continuer à préparer les futurs joueurs et internationaux.

Dans le cadre de cette seconde phase, sont soutenues les centres de formation du RCT et de Provence Rugby, au même titre que les nouvelles académies fédérales d’Aix et de Toulon et les stages des clubs pour repérer les nouveaux talents.

  • Les « lignes arrières » : les créateurs, c’est la promotion des valeurs du rugby chez nos jeunes générations.

Aujourd’hui la Région Sud va plus loin en passant de « l’école du rugby » au « rugby à l’école ». La réussite de la Coupe du monde 2023 se verra aussi dans l’héritage qu’elle laissera. Et c’est en favorisant la pratique du rugby dès le plus jeune âge et auprès du plus grand nombre. Pour y parvenir, des joueurs professionnels interviendront dans les lycées régionaux pour promouvoir les valeurs du sport en général et du rugby en particulier auprès des jeunes.

Indéniablement, au niveau fédéral comme professionnel, la Région Sud s’engage pour faire rayonner le rugby à tous les niveaux !

La Région Sud, camp de base des sélections en 2023

Dans le cadre de cette enveloppe supplémentaire d’1.5M€ allouée au plan rugby, 3 camps de base hébergeront 3 équipes lors de la Coupe du Monde de Rugby. C'est dans cette optique que le Président de la Région Sud, Renaud Muselier, recevait vendredi 29 octobre une délégation de l'équipe d'Afrique du Sud de rugby.