©Getty Images

Education-Lycées, Développement durable |

De jeunes vigies pour notre Méditerranée

Le dispositif « Calypso » invite les lycéens de notre littoral à se jeter à l’eau pour la préservation et la valorisation de notre façade maritime et de ses activités.

La Méditerranée occidentale française correspond à moins d’1 % de la surface des océans et représente près de 10 % de la biodiversité marine mondiale. Avec 1 000 kilomètres de côtes, le littoral méditerranéen de la Région Sud nécessite une attention de toutes et de tous. Engagée sur le front de la lutte contre le changement climatique et la préservation de l’environnement, la Région Sud propose le dispositif « Calypso » aux lycéens des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes, en partenariat avec l’Education nationale.

Programme pédagogique de sensibilisation aux enjeux liés aux activités littorales et maritimes de notre territoire, « Calypso » agit aussi en faveur de la promotion de l’autonomie, la citoyenneté, la responsabilité et la réflexion des jeunes.

Parcours professionnels

Chaque année, 54 classes et environ 1 000 lycéens ont l’opportunité de par­ticiper à ce dispositif. Des associations spécialisées en édu­cation à l’environnement maritime accompagnent les lycéens et leurs professeurs tout au long du projet, au fil de 21 heures de face-à-face pédago­gique en classe ou sur le terrain, pour des groupes de 15 élèves minimum. Les séances gardent un lien étroit avec les programmes des classes de seconde, première et terminale.

Les sujets développés dans ce programme concernent la biodiversité marine, l’aménagement du territoire, les littoraux et leur attractivité, les stratégies d’acteurs, la concentration de la population sur les zones côtières, les territoires de vie ou encore les parcours professionnels des jeunes.

Les bons plans « Climat » du Sud

Plus que jamais, la Région Sud applique les axes de son Plan Climat « Une COP d’avance » à toutes ses politiques. La participation des jeunes, celle des lycéens en particulier, aux actions répondant aux objectifs du Plan Climat est une priorité de l’institution régionale.

Offrir aux jeunes l’opportunité de visiter au moins une fois un Parc naturel régional ou national durant leur scolarité est une action du Plan Climat régional. Ils peuvent ainsi participer et être sensibilisés à la protection de l’environnement, mieux connaître les Parcs naturels régionaux, en comprendre les problématiques et enjeux en lien avec le développement durable et le climat.

Autre exemple de jeunes volontaires mobilisés pour le climat : les éco-ambassadeurs de la Région Sud. Déployés sous l’impulsion du Parlement Régional de la Jeunesse ils sensibilisent leurs camarades au développement durable et à la préservation de l’environnement, au sein de leur établissement. Ils sont aujourd’hui 150, répartis dans 35 lycées régionaux.