COVID-19, Tourisme, Santé, Culture |

Financement d'appareils de vérification du pass sanitaire

Pour les lieux de tourisme, de culture et de loisir, la Région va financer des appareils de vérification du pass sanitaire.

Sous réserve d’une approbation du texte de loi par le Conseil constitutionnel, la présentation d’un pass sanitaire à jour est sur le point de devenir la norme pour pouvoir accéder à la vie en société qui nous a tant manqué depuis 18 mois. 

Comme tout au long de la crise, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur va s’engager aux côtés de tous les professionnels des secteurs touchés par ces restrictions pour leur permettre de se préparer à ces bouleversements, à commencer par nos restaurants, cafés, lieux de culture, espaces de loisirs…

Parmi les grands enjeux, la question de la vérification du pass sanitaire à l’entrée de ces espaces est extrêmement importante. Pour beaucoup, la mise à disposition de personnels spécifiquement dédiés à cette tâche est impossible, dans un contexte déjà très tendu en termes de main-d’œuvre.

Pour palier cette difficulté et éviter les fermetures, la Région offrira dès la rentrée un cofinancement pour toute acquisition d’appareils de vérification du pass sanitaire à l’entrée des établissements. 

Pour Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Président délégué des régions de France, "il en va du maintien de notre vie sociale. La quatrième vague est là, le pass sanitaire est là : soit on choisit de tout refermer et de renoncer à la vie, soit on s’adapte et on oublie le stop and go ! Après avoir longuement échangé avec les professionnels de la restauration, de l’hôtellerie et du tourisme, représentés par l’UMIH, nous avons considéré que le maintien de l’activité devait être la priorité. Ces appareils de vérification vont y contribuer, et les semaines à venir seront décisives".

Pour Bernard Marty, Président de l’UMIH Provence-Alpes-Côte d’Azur, "beaucoup de restaurateurs veulent déjà acquérir ces machines avant le 9 août, et l’aide de la Région est la bienvenue ! Nous voulons avant tout pouvoir garder nos établissements ouverts, et toute initiative qui pourra nous y aider est bonne à prendre. Certains de ces appareils sont également capables d’organiser la désinfection des mains, des objets, et la purification de l’air - on va s’organiser et tout faire pour rester ouverts !"