Développement durable |

Inalve, la start-up avec une COP d'avance !

Présent à Nice jeudi 21 janvier à l'occasion de ses voeux, le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur a rencontré les acteurs du territoire des Alpes-Maritimes, aux côtés du Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Ensemble, ils se sont notamment rendus dans les locaux de la start-up Inalve pour l'inauguration de sa ferme pilote.

Inalve, moteur écologique et économique de la Région Sud

Avoir une « COP d’avance » en étant le premier partenaire des entreprises, c’est aussi les encourager à investir dans l’avenir. La Région Sud l'a fait avec Inalve, une start-up qui a toujours pu bénéficier du soutien régional. Aujourd’hui, à travers un procédé unique au monde, elle est un moteur du rayonnement de la Métropole Nice Côte d’Azur et plus largement de la Région Sud. 

Un fleuron de l’industrie naturelle

Hébergée au sein de la pépinière niçoise CEEI depuis sa création en 2016, la start-up Inalve ambitionne de répondre aux besoins de l’alimentation animale grâce à un procédé de bioraffinerie de microalgues marines unique au monde. Cette pépite a bénéficié de plus d’un million d’euros de subvention régionale au titre du Parcours Sud Industrie 4.0, du Projet régional d’innovation PIA 3 et du programme Région Sud Investissement. Couplées au soutien apporté par la Métropole Nice Côte d’Azur, elles lui ont permis aujourd’hui d’installer au sein de l’Eco Vallée de la Plaine du Var, la première ferme pilote de production de microalgues sur biofilm au monde. Cette ferme de plus de 300 m² permettra de finaliser les développements technologiques pour nourrir les animaux avec des ingrédients naturels 100% renouvelables. En proposant une alternative plus durable, plus saine et plus compétitive que l’alimentation traditionnelle, cette start-up multi-primée contribue à 9 des 17 objectifs fixés par l’Agenda du Développement durable de l’ONU à l’horizon 2030.

Faire de Provence-Alpes-Côte d'Azur, la région avec une « COP d’avance »

La Région Sud a fait de l’urgence climatique sa priorité ! En 2017, elle a lancé un grand Plan Climat composé de 100 actions concrètes, déjà réalisées et décomposées en 5 axes. Elle y consacre plus de 30 % de son budget soit 1,3 milliard d’euros.
Objectif : encourager de nouvelles formes de mobilité, développer massivement les énergies renouvelables, accompagner les entreprises qui souhaitent agir pour la planète, préserver notre patrimoine naturel tout en améliorant le bien-être des habitants.

Aujourd’hui, le Plan Climat régional c’est entre autres :
• 132 % d’augmentation du parc automobile électrique
• + 8 % de déchets ménagers recyclés
• 1ère Région française sur l’éolien flottant
• 25 % des besoins alimentés par des énergies renouvelables