COVID-19 |

La Région Sud passe au vert

Nous sommes passés au vert grâce à vous. Merci d’avoir respecté ce confinement difficile ! Depuis 2 mois, la Région Sud est à l’action pour traiter l’urgence, organiser la solidarité, préparer la relance. Nous avons commandé 14 millions de masques, nous avons bâti un plan de bataille de 1,4 milliard d’euros pour le redémarrage de l’économie et la continuité de la solidarité.

Protéger nos héros, les soignants

Ils étaient en première ligne, la Région Sud leur a livré 4 millions de masques, accordé la gratuité des transports régionaux. Les plus jeunes, stagiaires paramédicaux et étudiants en médecine mobilisés dans les hôpitaux, ont bénéficié de 8 millions d’aides exceptionnelles.

Au front pour les entreprises régionales

Dans cette situation de crise exceptionnelle, 372 millions ont été injectés par l’Etat, la Région et ses partenaires dans l’économie locale dont 30 millions de fonds européens. 210 000 entreprises et associations ont été soutenues.

Mise en place d’une centrale d’achat de masques : 200 entreprises ont commandé 2 millions de masques pour leurs 170 000 salariés. 600 000 masques distribués aux TPE, 250 000 aux petits artisans et commerçants.

Au plus près des territoires

Le fonds COVID Résistance lancé par la Région Sud a permis de récolter 37 millions d’euros pour soutenir, au plus proche des territoires, le tissu économique local avec les EPCI, les métropoles, les départements. 1 million de masques a été distribué aux 900 communes de moins de 20 000 habitants, 250 000 à la métropole de Toulon, et via la centrale d’achat en ligne 1 million au Var et aux Alpes Maritimes, 500 000 à 50 collectivités de la Région Sud.

Solidarité avec les forces de l’ordre

En première ligne pour faire respecter le confinement, nous avons distribué 500 000 masques et accordé la gratuité des transports régionaux à nos policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, marins pompiers.

Circuits courts avec les agriculteurs

Un fonds d’aide de 7,5 millions d’euros est attribué aux agriculteurs. La Région Sud a créé une plateforme en ligne pour les rapprocher des consommateurs et privilégier l’achat local.

SOS culture

Malgré l’annulation des manifestations culturelles, la Région Sud maintient ses subventions et contractualise sur 3 ans son soutien aux festivals et opérateurs culturels pour assurer leur survie.

Un plan d’urgence de 35 millions d’euros a été voté : 30 millions d’euros de subventions sanctuarisées et versées, 5 millions en faveur d’un plan exceptionnel pour que notre région reste terre de culture.

Aux côtés de la jeunesse

Les jeunes ont été fragilisés par la crise, pour les aider, la Région Sud a mis en place la création d’un fonds d’urgence de 2 millions pour rapatrier les étudiants bloqués à l’étranger ; une aide alimentaire pour 2000 étudiants en situation de précarité et la mise à disposition de tablettes numériques pour permettre aux décrocheurs de suivre leurs cours à distance tout comme les 100 000 lycéens qui en bénéficient depuis le début de l’année scolaire.

Du concret pour les transports

Très impacté, le secteur des transports a bénéficié d’un plan d’urgence de 20 millions sur 3 mois pour aider ses 150 entreprises et sauvegarder 8000 emplois.

Sauver le tourisme

La Région Sud a créé un chèque vacances de 500 euros en faveur des salariés du secteur privé au contact du public pendant le confinement (caissières, livreurs)...

Disponible le 1er juin, ce chèque utilisable en Région Sud viendra au secours de la filière tourisme pour un montant de 10 millions d’euros.

Ne laisser personne au bord du chemin

Les plus fragiles n’ont pas été oubliés. Les sans-abris ont pu être hébergés dans nos locaux des CREPS de Boulouris et Aix-en-Provence. Des lycées ont été ouverts pour loger des soignants, leur préparer des repas.
 

Renaud Muselier, revient sur le plan d'urgence mis en place par Région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour faire face à la crise du COVID-19 :