Agriculture-Forêt |

La Région Sud plus que jamais engagée pour la protection des forêts et la lutte contre les incendies

Déjà engagée dans une lutte sans merci contre les incendies avec son Plan « Guerre du feu », la Région Sud a décidé de mobiliser tous les acteurs de terrain afin d’éviter des évènements tragiques tels que ceux que nous avons connu dans le Var cet été. Plus de moyens et de coordination vont être mis en œuvre. Présenté le 6 septembre par le Président délégué, en voici les éléments en termes de prévention et de lutte contre les incendies mais également en termes de restauration des dommages.

« Avec la prolifération des mégafeux partout en Méditerranée et notamment dans le Var cet été, la « Guerre du Feu » est un combat primordial pour notre adaptation à la crise climatique. L’incendie de Gonfaron a détruit plus de 7 000 hectares de notre région, avec des conséquences terribles pour tous ceux qui vivent ici, et ont parfois tout perdu ! Voilà pourquoi nous nous battons - pour éviter, autant que nous le pourrons, ces drames humains pour les habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur, et pour préserver notre environnement unique au monde. Avec 4 millions d’€ par an dans notre dispositif « Guerre du Feu », avec le soutien du groupe CMA-CGM dans le Fonds RESPIR, cette mobilisation est totale. Avec mon Vice-Président François de CANSON, nous engageons aujourd’hui une nouvelle étape dans cette bataille. »

Renaud MUSELIER
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur,
Président délégué de Régions de France

Le Fonds RESPIR : un engagement régional pour la préservation du territoire

Avec le vote du nouveau Plan Climat "Gardons une COP d'avance", le 23 avril 2021 en Assemblée Plénière, le Fonds RESPIR a été créé, pour réunir propriétaires forestiers et financeurs privés dans le cadre de la préservation des espaces forestiers régionaux.  La gestion durable et le maintien d'une forêt en bonne santé est un enjeu pour la fixation du carbone et l’enrichissement des sols, la limitation du ruissellement de l’eau et de l’érosion, la préservation de la biodiversité et la préservation de la qualité des eaux souterraines et de surface.

 

Cette complémentarité entre soutiens publics et privés permet de contribuer directement à des projets forestiers professionnels et pérennes et d’optimiser les plans de financement. Le Fonds RESPIR cible son action sur deux catégories de projets :

  • Prioritairement, les projets de développement sylvicole (plantations en forêt ou amélioration des peuplements forestiers dans le jeune âge),
  • En second lieu, les projets de prévention des risques naturels ou de gestion des effets des catastrophes naturelles (restauration des terrains incendiés, réparation ou prévention des phénomènes érosifs).

 

Le Groupe CMA CGM, leader mondial du transport et de la logistique, fortement ancré dans la région, a fait don d’1million d’€ pour le Fonds RESPIR. Cette solidarité permettra la mise en sécurité des sols et la restauration des terrains incendiés dans le Var, ainsi que le financement d’un plan global de restauration de l’environnement et de la biodiversité conçu en partenariat avec l’Office National des Forêts (ONF).

Pour compléter le Fonds RESPIR, la Région met en place d’autres dispositifs pour préserver nos forêts et lutter contre les incendies en Provence-Alpes-Côte d'Azur :

  • Le dispositif Gardes Régionaux Forestiers, qui permet de soutenir l’effort de préservation des forêts et qui place les jeunes au cœur de notre politique de prévention incendies,
  • Le financement de Stratégies Obligations Légales de Débroussaillement : diagnostic et mise en œuvre,
  • Le financement d’actions et de formation auprès des Maires,
  • Le financement de véhicules de patrouilles porteurs d’eau.

Le plan « Guerre du Feu » : un dispositif de lutte contre les incendies

Ce dispositif a été déployé afin de prévenir le risque incendie et de combattre le feu au cœur de la région. Depuis 2017, la Région Sud a renforcé sa stratégie en faveur de la gestion patrimoniale forestière. Inscrite dans le « Plan climat » de la Région, cette stratégie s’articule autour de 3 grands principes : prévenir, combattre et reconstruire.

    Prévenir
    Cet axe comprend les campagnes de prévention, l’Education à l’environnement et la protection des forêts contre les incendies, l’Animation et la formation des Comités Communaux Feux de Forêts (CCFF), l’Equipements des CCFF, la Défense des forêts contre les incendies (DFCI, travaux et études) et les Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC).

    Combattre
    Cet axe a pour but de financer des études préalables pour la réhabilitation et l’extension du Pélicandrome d’Hyères pour accueillir les nouveaux avions bombardiers d’eau.

    Reconstruire
    Cet axe comprend les études et travaux de restauration des terrains incendiés.

    Un dispositif aux multiples objectifs :

    • Informer et sensibiliser la population sur le risque incendie,
    • Recruter et former 250 jeunes de la garde régionale forestière qui surveillent les massifs chaque été et sensibilisent les promeneurs en forêt,
    • Lutter contre le feu avec la réhabilitation du pélicandrome d’Hyères,
    • Coordonner les acteurs de la prévention,
    • Accompagner la création et l’entretien des pistes de la Défense de la Forêt contre les Incendies.

    La Région ira encore plus loin pour protéger son territoire

    Dans le cadre du Plan Climat 2 « Gardons une COP d’avance », la Région Sud s’engage à renforcer ce dispositif et ainsi planter plus de 3 millions d’arbres d’ici 2030. Cette opération aidera à la phase de reconstruction avec le reboisement des terrains incendiés.

    De plus, lors de la prochaine Assemblée plénière le 29 octobre 2021, la Région votera pour la création d’un Fond Régional d’Aménagement du Territoire dédié à la « Solidarité incendies ». Dans le cadre de sa politique de solidarité avec les communes victimes de catastrophes naturelles, la Région apportera un soutien aux communes qui ont engagé des dépenses exceptionnelles pour faire face aux incendies du mois d’août dernier et gérer la crise.