Entreprises, Innovation, Économie-Entreprise |

La startup niçoise Nanaba s’ouvre à l’international grâce à la Région Sud

Hébergée dans le stand de la Région Sud au salon de l’innovation à Las Vegas début janvier, Nanaba, une startup niçoise, nourrit de nouvelles ambitions à l’international. Sa PDG, Anne-Laure Monier, attachée aux valeurs de la Région Sud, revient sur cet événement exceptionnel.

Nanaba est, sans nul doute, l’une des startups les plus prometteuses en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Créée en janvier 2021, installée dans les locaux de l’immeuble Unity à Nice, la jeune pousse compte à ce jour 21 collaborateurs, 5 nouveaux talents doivent être recrutés dans les prochains mois. Mais quel est donc le secret de son succès ? L’entreprise niçoise conçoit une application ludo-pédagogique destinée aux enfants et aux adolescents.

Nous sommes les seuls sur ce créneau en France comme à l’étranger, se félicite Anne-Laure Monier la PDG. Notre application conçoit des contenus pédagogiques qui permettent de répondre aux besoins de l’enfant et de son apprentissage.Grâce à nos quizz, l’enfant prend confiance en lui afin de le remettre en situation de réussite scolaire. 

Tous ces contenus ont été conçus, réfléchis et vérifiés par des professeurs de l’Education nationale. La méthode d’apprentissage a été inspirée par des études neuro-scientifiques.

26 000 utilisateurs

Apprendre différemment grâce au téléphone et la tablette, c’est donc la philosophie de cette startup. L’application Nanaba permet également de réconcilier les parents avec l’ennemi juré qu’est devenu l’écran au sein de la famille.

Les parents ont la peur de l’addiction de leurs enfants aux écrans, rappelle Anne-Laure Monier. Nous cherchons à réconcilier les parents et les enfants autour des outils numériques.

Les besoins sont importants, après six mois d’activité réelle, Nanaba compte déjà 26 000 utilisateurs, quelque 1,1 million de quizz ont été joués à ce jour. Les abonnements mensuels peuvent aller de 12 euros à 1,99 euros par mois.

Porter haut les valeurs de la Région Sud

Très vite, le potentiel de Nanaba est repéré par la Région Sud qui a proposé à ses équipes de se rendre au CES de Las Vegas aux Etats-Unis du 5 au 8 janvier dernier. Le Consumer Electronics Show est le grand salon de l’innovation mondiale où se donnent rendez-vous tous les grands de l’industrie ainsi que des startups. Cette année, la French Tech était fortement représentée dont Nanaba qui a été hébergée par le stand monté et organisé par la Région Sud. Un choix que Anne-Laure Monier ne regrette pas. "Nous avons eu la chance d’être repéré par la Région Sud, le CES est un véritable tremplin, cela nous a permis d’asseoir notre identité dans le milieu éducatif et d’avoir un projet d’implantation au Canada. Cela a été de belles rencontres et une incroyable ouverture à l’international. Nous avons hâte de participer à la prochaine édition de façon plus musclée et avec des ambitions différentes." Depuis le début de l’aventure Nanaba, la Région Sud est au rendez-vous. "C’est un soutien important pour nous, résume Anne-Laure Monier qui se dit attachée aux valeurs de la Région Sud. On peut être une startup est devenir une licorne tout en restant en Région Sud, il n’y a pas qu’à Paris où l’on porte des grands projets de la tech."

 

Découvrez l'application NANABA : 
Nanaba, l'application éducative pour les élèves du CP à la 3ᵉ