Tourisme, Économie-Entreprise, 06 - Alpes-Maritimes, 04 - Alpes de Haute-Provence, 05 - Hautes-Alpes |

L'avenir des Alpes du Sud se joue maintenant !

Le 23 février, une table ronde a été organisée avec le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et les professionnels du secteur alpin, lourdement impacté par la crise sanitaire et la fermeture des remontées mécaniques. A la clef, des dispositifs concrets leur ont été proposés pour permettre le retour à la vie en montagne.

Alors que les sports d’hiver font vivre directement plus de 200 000 personnes en France et attirent près de 2 millions de touristes chaque hiver, ce secteur du tourisme, des loisirs, de l’hôtellerie et de la restauration, est lourdement impacté par la crise sanitaire et la fermeture des remontées mécaniques. A l’occasion de la table ronde, des dispositifs concrets ont été proposés aux professionnels du secteur alpin qui joue depuis de longs mois leur survie.

Dès maintenant, gérer l’urgence

  • Investissements d’urgence en montagne

Un plan d’investissement d’urgence de 8 millions d’euros a été voté pour les stations de ski. Le taux maximal d’intervention a été augmenté à 80 % du projet et les avances seront versées à hauteur de 40 % de la subvention obtenue.

  • Soutien aux classes découvertes avec un budget de 150 000 euros. Les frais de transports pour ces séjours d’une semaine dans les centres d’hébergements de la Région sont pris en charge jusqu’à 3 000 euros.
  • 140 Millions d’aides économiques disponibles et ré-abondées
  • Le plan de relance économique 1 Milliard déployé sur 2 ans comprenant 64 millions d’euros pour renforcer les fonds propres des entreprises et 625 millions d’euros d’allègement d’impôt de production dont environ 4 000 entreprises des Alpes seraient concernées pour près de 45 M€.

5 nouveaux dispositifs pour la relance tourisme

  • Le Forfait Bol d’air en avril : Pour les vacances de Pâques, la Région offrira un forfait de 70 € aux familles, aux couples et aux personnes de la région qui prendront au moins 2 nuits d’hôtel ou d’hébergement en priorité au sein de nos stations de montagne, ou de nos espaces naturels
  • Le chèque réouverture en Mai : aide à l’investissement entre 2 000 et 5 000 euros pour des commerces restés fermés administrativement, mais aussi des hôtels ou des gîtes restés fermés - travaux de rénovation et remise en état.
  • Le billet solidaire en juin : pour une place payante achetée par un spectateur, la Région s’engage à payer une seconde place (notamment pour que les familles se retrouvent autour de la culture).
  • 2e édition de la fête des terrasses le 1er juillet pour fixer un retour à la vie culturelle et sociale dans notre région « quoiqu’il advienne ».
  • Le Plan de promotion « On a tous besoin du Sud » et un budget des Alpes renforcé en 2021 dès que possible

Formation professionnelle

Augmentation du nombre de places de 20% pour toutes les formations liées au tourisme, soit 1200 demandeurs d’emplois formés sur les métiers de saison en Montagne.

Emploi

Déploiement de bornes emploi interactives courant avril et mai à Gap, Briançon, Embrun et Barcelonnette permettant à tous les demandeurs d’emploi de candidater facilement à des offres géolocalisées en région et faciliter les recrutements : postuler en quelques clics seulement à toutes les offres à proximité

3 nouvelles maisons de santé dans les Alpes en 2021

Plus de 2 M€ en 2021 sont investis pour ouvrir de nouvelles maisons régionales de santé, avec de nouvelles ouvertures prévues dès 2021 à Barcelonnette, Saint-Etienne de Tinée ou Guillestre. Le soutien de la Région concerne aussi les dispositifs de télémédecine, notamment l’expérimentation à Entrevaux/Puget-Théniers avec l’URPS Infirmières.

10 Millions engagés avec l’Etat sur des premiers projets structurants

  • Ecrêteur de crue du barrage de la Laye (5,5 M€ dont 2 M€ de la Région).
  • RD 1075, confortement des berges du BUECH (2 M€ dont 1,2 M€ Région).
  • La Rochaille – Col de Larche : travaux urgents de confortement des ouvrages (2,5 M€ dont 500 000€ Région).
  • 6 Millions pour le Pas de l’Ours…
  • Aide aux communes, appliquée dès cette année, avec une bonification de 20 % des Fonds régionaux d’aménagement du territoire.


Le guichet unique des entreprises renforcé pour répondre à toutes les questions
Tél : 0 805 805 145, ouvert du lundi au vendredi de 8 h à 18 h ou sur maregionsud.fr/covid-19/infos-covid-19, rubrique entreprise.
Déjà 26 000 chefs d’entreprise accompagnés !

 

Penser à Demain, préparer l’avenir

200 M€ pour la politique montagne

  • Pour les 5 prochaines années, 200 millions d’euros seront consacrés au développement économique, social et culturel de nos vallées à travers les Espaces valléens et aux stations de montagne. Cela signifie que le budget a été doublé. Et d’ici l’été, les résultats de l’étude prospective sur l’avenir des stations des Alpes du Sud permettront d’orienter les prochains dispositifs.

Un contrat d’avenir et des fonds européens

  • 450 millions d’euros du contrat d’avenir et des fonds européens seront mobilisés dans les deux prochaines années pour assurer une reprise économique la plus rapide possible.
  • Aide aux territoires de montagne maintenue avec une enveloppe de 55 millions d’euros dédiée aux territoires de montagne à travers nos dispositifs Contrats régionaux d’équilibre territorial (CRET) et Fond régional d’aménagement du territoire (FRAT).

COP d’Avance : un plan « Montagne Préservée »

Dans le Plan Climat 2, la mise en œuvre du plan « Montagne préservée » sera voté en avril pour :

  • La durabilité des stations (déploiement Energies renouvelable, utilisation économe des ressources en eau notamment pour les canons à neige),
  • La préservation des têtes de bassins versants, en lien avec la fonte des glaciers,
  • La restauration des milieux dégradés,
  • Le remplacement des groupes électrogènes dans les sites isolés (refuge) par des panneaux solaires couplés à des batteries,
  • La surveillance et gestion des risques naturels avec la Création d’une garde régionale « avalanches ».

Consultation SUDOPOLIS

Dans les jours à venir, une grande consultation sur l’avenir des montagnes sera lancée à travers la plateforme SUDOPOLIS. Elle est ouverte à tous les habitants des Alpes du Sud et à tous les amoureux de la montagne qui voudront proposer, échanger, partager leurs idées et leur conception des Alpes du Sud de demain.