Développement durable |

Le bois, filière régionale durable et d’avenir

Les Rencontres de la filière Forêt-Bois en région Provence-Alpes-Côte d'Azur sont le rendez-vous annuel et incontournable de tous les acteurs institutionnels et professionnels de la filière forêt bois. Tenues le 1er décembre au sein de la Région Sud, elles permettent l’échange sur les dernières innovations de cette ressource renouvelable et tous ses usages.

Le bois, une ressource renouvelable au cœur du Plan Climat régional

De plus en plus sollicité par les citoyens comme moyens de chauffage ou comme matière de construction, le bois et sa filière sont en plein essor et nécessitent donc un soutien régional à la hauteur des enjeux, notamment dans le cadre du changement climatique en cours.

C’est pour cette raison que la Région Sud a placé la filière bois parmi les enjeux prioritaires de son nouveau plan climat « Gardons une COP d’avance », voté le 23 avril 2021.  Notamment par :

  • le « fonds RESPIR » contribuant activement à l’adaptation de nos forêts face au changement climatique, dont l’animation va être assurée par Fibois à partir de 2022.
  • le soutien à la structuration et au développement du bois énergie pour ce qui concerne les énergies renouvelables 
  • Et enfin dans le cadre d’« Une forêt renouvelée et protégée », la mise en place des dispositifs « guerre du feu », « sylviculture » et « plantation » intégrés dans le programme 1 million d’arbre, ainsi que le cadre d’intervention « mobilisation des bois par câble ».

 

Associé à FIBOIS SUD, la Région Sud a réuni pour ses Rencontres Régionales annuelles la fine fleur de l’innovation en Région Sud.

L’occasion pour les professionnels et les acteurs de l’innovation et du développement économique de mieux appréhender les enjeux et les opportunités des marchés futurs en lien avec la filière forêt - bois et ses dérivés.

La thématique abordée cette année concernait les « innovations et nouveaux usages du bois » que ce soit en termes de bâtiments, d’industrie, d’énergie, de déchets, de biodiversité, de transport et bien sûr d’économie et d’innovation .

Ce fut également l’occasion de revenir sur le Fonds RESPIR.

RESPIR, un dispositif né de l’opération régionale 1 million d’arbres

Dans le cadre d’1 million d’Arbre, la Région, en partenariat avec l’ONF, a souhaité mettre en place un dispositif pratique et opérationnel afin de rapprocher des projets forestiers sélectionnés par un comité technique et des entreprises souhaitant s’impliquer en faveur de l’environnement.

 Inscrit dans le Plan climat régional, une COP d’avance pour préserver et développer le territoire de façon responsable et durable, le fonds RESPIR propose aux propriétaires forestiers des solutions financières incitatives.

La volonté d’implication des entreprises en termes d’environnement trouverait une alternative utile tout en impulsant un nouveau modèle de développement durable, créateur d’emplois non délocalisables.

Une ressource abondante sur le territoire régional

En région Sud, la forêt couvre 1.6 million d’ha ce qui représentent 51% de notre territoire. Elle constitue le deuxième taux de boisement des régions françaises métropolitaines :

  • 66% en forêts privées très morcelée
  • 34 % de forêts publiques (communales et domaniales)

La forêt s’accroit à hauteur de 1% par an. Une augmentation bénéfique mais qui expose les forêts régionales à de nouvelles vulnérabilités.

Notamment en raison d’une gestion trop inégale du domaine forestier privé l’expose à des risques de plus en plus pressants :

  • Incendies
  • Tourisme de masse
  • Changement climatique

 

Une dynamique économique en plein essor, créatrice d’emplois

Ces rencontres sont l’occasion pour les acteurs de la filière bois et les propriétaires de prendre connaissance des soutiens régionaux en termes de développement d’activités et d’innovations. 5.1 M€ en 2021 entre desserte forestière, soutien à la modernisation des exploitations forestières et stratégies locales de développement forestier.

Soutenir la filière bois au niveau de la mobilisation, de la transformation et la valorisation de ses produits permet de maintenir et développer une activité regroupant environ 2 800 entreprises dans le cœur de filière et 6 200 dans un périmètre partiel représentant respectivement 8 000 et 12 600 salariés en Région Sud. Ces emplois produisent 359 millions d’euros de valeur ajoutée dont 46% dans la construction et menuiserie bois.