Le sanctuaire Pelagos, un paradis pour les mammifères marins

En région Sud, dans le Var, la ville de La Londe vient de renouveler pour 3 ans son adhésion à la charte Pelagos. Découverte de ce sanctuaire international entre la France et l’Italie.

Le sanctuaire Pélagos est un espace maritime d’une superficie de 87 500 km². Il fait l’objet d’une charte internationale entre la France, la Principauté de Monaco et l’Italie. Chaque pays organise ses projets de gestion de leur périmètre en concertation avec les autres parties de l'accord. Du côté français, le ministère chargé de la Transition Ecologique et Solidaire a confié l'animation du Sanctuaire au Parc national de Port-Cros.

Cette charte a pour but de protéger les mammifères marins contre toutes les causes de perturbations provenant des activités humaines dans cet espace maritime. Le sanctuaire Pelagos a pour mission de concilier le développement harmonieux des activités socio-économiques avec la nécessaire protection des habitats et des espèces.

La spécificité du site

Ce sanctuaire se situe pour ce qui concerne la France en région Sud sur une partie du Parc National de Port-Cros. Une zone particulièrement fréquentée par de nombreuses espèces de cétacés : Dauphin bleu et blanc, Dauphin commun, Grand dauphin, Cachalot et Rorqual commun. Ce dernier est un des plus grands mammifères marins de la planète.

Ils viennent s’y reproduire et le sanctuaire Pélagos se positionne comme un espace garantissant la protection de ces mammifères marins en tenant compte de leurs spécificités et de leurs habitudes de vie.

En effet, la vie des cétacés est ponctuée de phases d'activités tout au long de la journée : sommeil, chasse, reproduction, socialisation, déplacements. Les embarcations cherchant à observer les mammifères marins dérangent ces activités, ce qui peut induire des effets nocifs à long terme (désocialisation, chasse moins efficace, sommeil perturbé, etc.).

Lorsque les bateaux sont nombreux, lorsque les approches sont rapides ou encore lorsqu’une distance de précaution n’est pas respectée, les risques de perturber les individus sont importants. Pour autant, l’observation des dauphins et baleines demeurent un émerveillement pour les humains terriens que nous sommes, par ailleurs, cette observation génère des activités touristiques importantes sur le secteur. Sur ce point le sanctuaire Pélagos a initié des mesures alliant les deux.

La mise en place d’un label haute qualité pour le " whale-watching"

Afin de préserver les habitudes des mammifères marins. Ce sanctuaire a mis en place un label de haute qualité pour l’observation de ces animaux sauvages que des nuisances sonores ou des coupes de leurs trajectoires peuvent gravement perturber. Ce label de qualité est une sorte de code d’approche des animaux, respectueux de leur cadre de vie et de leur espace naturel. Il a été majoritairement adopté par les opérateurs touristiques. Ce code prévoit de laisser un périmètre de 100 mètres autour des cétacés à ne pas dépasser et certifie une démarche durable de l’activité de « whale watching » sur tout le périmètre du sanctuaire Pélagos et parfois même au-delà.

Cette démarche auprès de ces mammifères marins représente un engagement pour leur sauvegarde.

Ce code de bonne conduite est valable pour quiconque souhaiterai s’y plier et est à retrouver sur : www.sanctuaire-pelagos.org/fr/sensibilisation/code-de-bonne-conduite

Un sanctuaire marin est destiné à la sauvegarde des écosystèmes en atténuant l'impact négatif des changements climatiques. A voir avec respect et admiration !