©JP Garufi

Agriculture-Forêt, Développement durable |

L'eau, une ressource à préserver

Le 22 octobre se déroulait le Forum régional de l’eau, pour définir collectivement avec les acteurs du territoire, les missions autour de la gestion de la ressource en eau, déléguée par l’Etat à la Région Sud.

Dans le cadre de ses nouvelles missions, la Région Sud a organisé, toute l’année 2019, 8 réunions territoriales pour recueillir la parole des acteurs de l’eau. Le Forum du 22 octobre concrétisait la clôture de cette tournée, avec comme point d’orgue la signature de la Charte de l’eau Régionale par tous les acteurs.

« La Région est engagée dans la préservation de la ressource en eau. La préservation de l’eau est un axe fort du Plan Climat, une COP d’avance. Nous savons combien notre territoire est vulnérable, et le lien étroit qu’il existe entre le réchauffement climatique et la pénurie d’eau. Que ce soit pour un usage domestique, industriel ou agricole, cette ressource devient l’or bleu de demain.
Avec cette nouvelle compétence, la Région Sud favorise l’animation entre les différents Etablissements Publics Territoriaux de Bassins présents sur la région ainsi qu’avec l’Etat et l’Agence de l’eau. » 

Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Quelle est la situation de l’eau en Région Sud ?

L’eau, ressource vitale : La ressource en eau est abondante, mais la situation est fragile en raison des nombreux usages, du développement démographique et des effets du changement climatique qui se manifestent de plus en plus tôt dans l’année.

Objectif régional 2030 : l’accès durable à l’eau pour tous : Pour améliorer la gestion de l’eau face aux enjeux d’avenir, la Région Sud intervient par des dispositifs de terrain.
Concrètement, il s’agit de gestion rigoureuse quantitative et qualitative de la ressource en eau afin d’appréhender les problématiques sur les eaux superficielles et les eaux souterraines. L’outil régional pour répondre de manière pragmatique à ces nouveaux enjeux est le schéma régional de la ressource en eau – le SOURSE- Il a identifié les cibles de l’action régionale : 
•    La préservation durable des aquifères stratégiques (eaux souterraines)
•    La sensibilisation au maintien de la qualité de l’eau, et aux pollutions dites émergentes.
•    Aller vers des changements de comportements et de pratiques pour des économies d’eau par de la sensibilisation et de la communication ;

Car « La première ressource, ce sont les économies d’eau ». Le potentiel d’économie représente près de la moitié des besoins avec quelques centaines de millions de mètres cube d’économisés grâce à la régulation des canaux d’irrigation et cent millions de mètres cube sur les usages domestiques. Cela passe également par la restauration des infrastructures, le changement de quelques usages trop gourmand en eau. Le choix des usages autorisés est primordial, qu'ils soient industriels, touristiques, domestiques, collectifs ou agricoles. Tous les acteurs ont un rôle à jouer pour préserver l'or bleu.

Quelques chiffres :
•    46 000 km de cours d'eau 
•    6 % du territoire régional sont classés en zones humides (200 000 ha) dont certaines d'importance majeure au niveau national voire international
•    Les eaux superficielles couvrent 86 % des prélèvements pour les usages