Jean-Pierre Garufi

COVID-19, Transports |

Les entreprises de transports de voyageurs soutenues massivement par la Région Sud

Dès le 14 mars, Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France, annonçait des mesures exceptionnelles pour soutenir les entreprises de transports scolaires et leur permettre de supporter les conséquences financières de la fermeture des écoles à compter du 16 mars.

Depuis, dans le cadre des mesures annoncées par le Président de la République pour limiter la propagation du Coronavirus, les déplacements quotidiens sont réduits aux besoins vitaux et aux personnels autorisés, comme notamment les commerçants indispensables, les soignants, les pompiers et les forces de l’ordre.
La Région Sud a donc demandé aux entreprises de transports par autocars d’élaborer un Plan de transports adapté à ces contraintes. Il s’agit de concentrer prioritairement les services du réseau régional ZOU! sur les liaisons régionales indispensables et sur les heures de pointe. Ainsi, les services de transports ont été, soit supprimés pour le transport scolaire, soit réduits.

« Aujourd’hui, nous présentons un plan exceptionnel de 7 M€ par mois, élaboré en étroite collaboration avec la Fédération Nationale des Transporteurs de Voyageurs (FNTV). Il permettra de soutenir l’ensemble des entreprises de transports prestataires de la Région et de tenir compte de la situation de chaque entreprise. 
Nous attribuerons ainsi une indemnisation aux exploitants de transport routiers qui exécutent des services de transports scolaires et/ou réguliers dans le cadre de contrats passés par la Région, ainsi qu’aux entreprises dont l’activité dépend des transports : entreprises de contrôle des services de transport, gestion des gares routières…

Afin de ne pas placer ces entreprises dans des situations économiques difficiles voire insurmontables, l’indemnisation est fixée à 77% des charges habituellement dues pour leur permettre de couvrir leurs charges fixes.

A l’issue de la crise, un bilan sera fait pour établir le montant définitif de l’indemnité. 
Cette mesure, en œuvre depuis le 16 mars, durera jusqu’au retour à la normale » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France .

Le Président de la FNTV Provence Alpes Côte d’Azur, Jean Paul LIEUTAUD qui est en contact étroit avec la Région depuis le début de la crise salue l’engagement sans faille de la Région Sud et de son Président aux côtés de la profession : « Trois principes directeurs ont inspiré nos discussions avec la Région : rapidité face à une situation d’urgence/simplicité du dispositif à déployer/ transparence des échanges entre la Région et les professionnels.
En ce qui concerne la rapidité, les principes d’indemnisation ont pu être posés dès le début de la crise et des modalités pratiques ont été arrêtées en une semaine pour permettre une facturation rapide et soulager ainsi les trésoreries tendues des entreprises.
S’agissant de la simplicité, nous avons souhaité un dispositif qui ne soit pas une usine à gaz. Dans ces moments de crise, nous fonctionnons tous en mode dégradé et la simplicité est une garantie d’efficacité.
Enfin, conformément aux liens de confiance tissés patiemment entre la Région et la FNTV, nous avons pris un engagement partagé de transparence ; engagement qui nous conduira à dresser un premier bilan du dispositif à l’issue de la crise et de faire une balance précise des aides versées et des pertes constatées.
Au final, la FNTV et ses 150 entreprises adhérentes qui représentent près de 8000 salariés, sont très satisfaites de la réaction rapide et efficace la Région Sud ».