©Franck Pennant

Innovation, Économie-Entreprise, Emploi |

L'industrie du futur est en Région Sud

Innovations, nouveaux métiers, attractivité retrouvée, le secteur industriel français est en pleine reconquête. Bassin historique, la Région Sud et les entreprises du territoire réinventent chaque jour l’industrie, en se donnant les moyens de leurs ambitions, comme en atteste ce mois de novembre 2019, excellent indicateur de la santé de l’industrie régionale. Tour d’horizon d’une actualité riche en enseignements.

Attractive, dynamique, inventive, les qualificatifs élogieux envers l’industrie de la Région Sud ne manquent pas. Un secteur qui se renouvelle, qui avance, recrute, et qui entend le faire savoir, pour pallier une image parfois éloignée de la réalité. Effectivement, les évènements de grande ampleur se sont succédé en Région Sud, portés par des membres du Gouvernement (Édouard Philippe, Premier Ministre, Bruno Le Maire, Ministre de l’économie et des finances et Elizabeth Borne, Ministre de la transition écologique et solidaire) pour donner encore plus de poids à une industrie en pleine reconquête auprès du grand public.

Forum Industria, Usine Extraordinaire : un autre regard sur l’industrie

Les 12 et 13 novembre, Nice accueillait la 18è édition du Forum Industria. Cet évènement au service du rayonnement de l’industrie régionale permet de mettre en valeur l’écosystème industriel du territoire et en présente les nombreux savoir-faire. L’occasion de présenter aux jeunes (Lycéens, étudiants, apprentis), les débouchés et l’attractivité du secteur. Le salon a ainsi ouvert ses portes au grand public, curieux et bien souvent surpris de se retrouver immergé dans une visite d’usine en réalité virtuelle.

Un peu plus à l’ouest, Marseille et l’esplanade du J4 devenaient le théâtre de la 2ème édition de l’Usine Extraordinaire, entre le 14 et le 16 novembre. 5 000 m² dédiés aux démonstrations, immersions et expériences autour des métiers de l’industrie, entre ciel, terre et mer, fil rouge de l’évènement.  Trois jours de découvertes des coulisses de l’usine, de rencontres avec celles et ceux qui font l’industrie au quotidien, des conférences et ateliers inspirants sur le rôle des usines d’aujourd’hui pour répondre aux grands défis environnementaux et sociaux et pour renouer le lien entre l’industrie et les Français ! En tout cas, la ferveur était au rendez-vous. Peut-être des vocations à venir pour les nombreux jeunes qui ont pu découvrir les métiers de l’industrie du futur, et se renseigner sur les débouchés sur le stand de la Région Sud !

Huit Territoires d’industrie en Région Sud

Pour relancer l’industrie au niveau national, le gouvernement finance un plan dédié à la transformation numérique et au développement de l’attractivité de sites identifiés, intitulé « Territoires d’industrie ». Huit d’entre eux sont situés en Région Sud.

Dès l’annonce de ce plan en 2018, Renaud Muselier avait tenu à saluer l’initiative et à rappeler son action à la tête de la Région : « les Territoires d’industrie s’inscrivent clairement dans la stratégie de reconquête industrielle du territoire régional que nous avons engagée par la Région Sud. Également dans la dynamique lancée avec la French Fab Sud qui, avec les Opérations d’Intérêt Régional, visent à promouvoir les savoir-faire de nos industries à l’international. La Région Sud est en route pour la reconquête industrielle ! »

Les huit Territoires d’industrie de la Région Sud et leurs spécificités :

  • Métropole Aix-Marseille Provence-Rousset-Gardanne-Istres-Fos-Marignane-Etang de Berre autour de grands projets métropolitains et des filières stratégiques : mer, aéronautique, énergie et microélectronique
  • Avignon-Cavaillon-Sorgues-Ventoux autour de la naturalité et de l’industrie agroalimentaire
  • Carros autour de l’attractivité et de la transition vers l’industrie du futur et l’optimisation durable du foncier industriel
  •  Gap-Tallard-Buëch autour du développement et de l’aménagement des zones d’activités
  • Pays de Grasse-Sophia-Antipolis-Cannes autour de trois filières : le spatial, le numérique, les arômes et parfums
  •  Toulon-Ollioules-La Seyne-sur-Mer-Saint-Mandrier-Six-Fours autour des filières de la mer et de la défense
  • Vallée de la Durance autour des énergies nouvelles, des filières de la chimie et de la pharmacie, celles des cosmétiques et de l’agroalimentaire
  • Haute Vallée de la Durance autour d’une reconquête industrielle axée sur les énergies renouvelables et les activités de pleine nature au cœur d’une montagne préservée, innovante et créative

Parcours Sud Industrie : en route vers la reconquête industrielle

Le Conseil National de l’Industrie se tenait également à Marseille le 14 novembre. Un évènement important, d’ampleur nationale, où le « Pacte Productif » était au cœur des échanges, pour restaurer la place de l'industrie et de la production en France.  Consciente des enjeux majeurs autour du secteur et de son image, comme l’appropriation des technologies numériques et connectées, la robotisation, l’éco-efficience et les nouvelles approches de l’homme au travail, la Région Sud en partenariat avec l’Etat, l’Alliance Industrie du Futur et les acteurs de l’écosystème régional, le PARCOURS SUD INDUSTRIE 4.0 !

 

Il s’agit d’un programme régional ambitieux d’accompagnement à la transformation de 500 TPI et PMI régionales d’ici 2022, s’articulant autour de trois modules :

  • L’accès à des séquences collectives de sensibilisation/diagnostics individuels,
  • L’accompagnement à la transformation vers l’industrie du futur qui sera opéré par risingSUD,
  • Le soutien aux investissements 4.0.

Parce que la transformation vers l’industrie du futur est essentielle pour la compétitivité de notre tissu industriel, la Région Sud agit pour les entreprises du territoire.

Pour en savoir plus :entreprises.maregionsud.fr  

 

  • 424 000 emplois
  • 12 000 intentions de recrutement en 2019, soit +15% par rapport à 2018
  • 1 200 alternants accueillis dans les antennes régionales du pôle formation de l’UIMM Sud (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie)
  • 9 sur 10 trouvent un emploi après leur diplôme