Photographie prise par Insung Yoon

Développement durable |

Participez au débat public sur l’éolien flottant en Méditerranée

Du 12 juillet au 31 octobre 2021, chacun peut donner son avis sur les projets de réalisation de deux parcs éoliens flottants en Méditerranée.

Dans la bataille engagée en faveur de la production d’électricité par des énergies renouvelables, la France envisage l’implantation d’éoliennes flottantes en mer. Le projet soumis au débat est porté par le ministère de la Transition Écologique et Réseau de Transport d’Electricité (RTE) pour le volet raccordement. Chacune des Régions concernées, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur, est associée à ce projet. Les premiers parcs de 250 MW comporteraient chacun une vingtaine d’éoliennes flottantes, leurs systèmes d’ancrage, un poste électrique en mer et le raccordement au réseau ; leur extension représenterait une quarantaine d’éoliennes supplémentaires par parc.

 

Choix de la localisation

Le projet de réalisation, pour une durée de 25 à 30 ans, de deux parcs éoliens flottants est soumis au débat public du 12 juillet au 31octobre 2021. Le débat public doit permettre « de débattre de l’opportunité, des objectifs et des caractéristiques principales du projet ou des objectifs et des principales orientations du plan ou programme, des enjeux socio-économiques qui s’y attachent ainsi que de leurs impacts significatifs sur l’environnement et l’aménagement du territoire. Ce débat permet, le cas échéant, de débattre de solutions alternatives, y compris, pour un projet, de son absence de mise en œuvre ». Dans le cas du projet de deux parcs commerciaux d’éoliennes flottantes en Méditerranée et leur raccordement, il est précisé que « le public est notamment consulté sur le choix de la localisation de la ou des zones potentielles d’implantation des installations envisagées ».

 

Ouvert à tous

Le débat public se déroule exclusivement sur le littoral méditerranéen, des Pyrénées-Orientales aux Bouches du Rhône, et en ligne pour vous permettre de participer où que vous soyez, car le projet est « d’intérêt national ». Ouvert à tous, il permet de s’informer sur le projet, de débattre et de partager son point de vue.

Retrouvez tous les lieux, toutes les dates et les liens pour vous inscrire aux évènements en ligne
https://eos.debatpublic.fr/evenements/

Qu’appelle-ton l’éolien flottant ?

Aujourd’hui, le coût et les contraintes techniques limitent l’installation d’éoliennes offshore posées dans des zones de 40 à 50 m de fond. Au-delà de ces profondeurs, la seule solution identifiée est le recours à l’éolien offshore flottant (entre 50 et 300 m de profondeur), sachant qu’on dépasse rapidement 50 m de fond en Europe, que ce soit en Atlantique ou encore davantage en Méditerranée. L’éolien flottant ouvre donc des espaces d’exploitation beaucoup plus importants. Il s’agit d’une technologie nouvelle en cours de développement mais à terme, il n’y a aucune raison que l’éolien flottant soit plus cher que l’éolien posé. Il pourrait devenir l’une des plus importantes sources d’énergie renouvelable bien avant 2050. La Région souhaite que son tissu industriel profite de l’essor de cette technologie et a inscrit son déploiement dans son Plan Climat « Gardons une COP d’avance ».

Vidéo de présentation du projet