Tourisme |

Pensez à changer de masques !

La Région Sud s’engage avec ses partenaires européens dans un projet de grande ampleur : Neptune. Véritable opportunité économique, touristique, culturelle, l’activité subaquatique dans son ensemble impulse une vraie dynamique notamment à la filière touristique régionale.

La Région Sud : « Terre de découverte, d’exploration et d’innovations sous-marines »

Le secteur subaquatique régional a été évidemment impacté par la crise sanitaire et bénéficie du plan de relance touristique mis en œuvre par la Région Sud.

Ne manquant pas d’air, la filière subaquatique régionale ne manque pas d’humour en lançant la campagne : pensez à changer de masques !

Un secteur subaquatique régional impacté, mais plus combatif que jamais !

  • 1ère région française de la découverte et de l’exploration sous-marine
  • 1ère destination touristique subaquatique nationale
  • 350 centres de plongée régionaux

Un potentiel régional hors norme

Hotspot de biodiversité mondiale et berceau des civilisations occidentales, la Méditerranée abrite des patrimoines naturels et culturels d’une richesse et d’une diversité uniques au monde. L’avenir des sociétés qui la bordent réside dans la préservation de ces patrimoines. En révéler tout le potentiel est un enjeu majeur de développement.

Maritime par essence, la Région Sud par son histoire et le poids de son économie littorale, dispose d’atouts indéniables en la matière et porte une ambition forte : faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur un leader mondial de la filière des activités subaquatiques.

Une filière historique d’avenir 

Berceau mondial des activités subaquatiques, la Région Sud est la 1ère région française pour le développement de ce secteur. C’est sur cette partie du littoral méditerranéen que furent inventés et expérimentés les premiers équipements de plongée autonome (Cousteau et les Mousquemers, Beuchat, Aqualung,..).

Des entreprises innovantes ont toujours su se saisir de ce potentiel et ont implanté des pôles expérimentaux d’avant-garde sur le territoire régional. Les technologies virtuelles servent une demande croissante dans les secteurs touristiques, culturels ou environnementaux. Au fil des années, Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est imposée comme un leader européen d’une filière d’excellence subaquatique multisectorielle à vocation méditerranéenne.

Cette filière est ainsi un gisement d’emploiset un véritable vecteur de rayonnement pour la région. Le tissu régional associe des grandes entreprises (COMEX, IFREMER, Naval group…) et une constellation de TPE qui font le dynamisme économique des terri­toires littoraux. De nombreuses compétences scientifiques, tech­nologiques et industrielles de premier rang se sont positionnées dans le domaine de l’exploration sous-marine, en matière de robotique, d’imagerie sous-marine et de recherches environnementales notamment.

Un secteur touristique dynamique

La Région Sud est la 1ère destination touristique française pour la pratique des activités subaquatiques. Les sites de plongées extraordinaires en font un paradis de la découverte et de l’exploration sous-marine.

Avec plus de 350 centres de plongée régionaux, des magasins d’équipement de plongée, des agences spécifiquement tournées vers les activités subaquatiques, les hébergements et la restauration qui en découlent, sans oublier les Tour- Operateur et transports qui en dépendent, le secteur subaquatique représente un large panel d’emplois et une attractivité économique et touristique indéniable.

La Région Sud a mis en œuvre un plan de relance sans précédent pour le secteur touristique, dont les activités subaquatiques sont une des composantes.

Face à la crise sanitaire, la Région Sud passe à l’action et propose le « plan de relance du tourisme régional », un plan d’aide colossal, en partenariat avec tous les acteurs régionaux. La campagne du Comité Régional du tourisme : « On a tous besoin du sud », qui s’appuie sur des offres promotionnelles pour les touristes de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, en est une des principales illustrations. Sous l’impulsion de la Région, toutes les collectivités territoriales du littoral se sont impliquées dans cette démarche de soutien inédite.

Le projet NEPTUNE

La Région Sud est un des principaux partenaires du projet NEPTUNE, issu du programme européen MARITTIMO, aux côtés du Centre de Découverte Mer et Montagne (basé à Nice), du Parc National de Port-Cros, et des régions italiennes de Ligurie, de Toscane et de Sardaigne. Lancé en 2019, il vise à favoriser l’accès pour tous aux patrimoines maritimes immergés, dans une logique de durabilité et de préservation des ressources. A travers ce défi, la valorisation des compétences et du savoir-faire technologique des acteurs du monde subaquatique est un des objectifs essentiels du projet.

D’ici à 2022, un réseau de sites de découverte subaquatique sera déployé sur le territoire, s’appuyant sur des contenus audiovisuels originaux et des dispositifs innovants d’accessibilité virtuelle au milieu sous-marin. Avec la possibilité de prolonger la découverte sur des sites de randonnée palmée et de plongée avec scaphandre à proximité immédiate !

Cinq sites pilotes expérimentaux constituent la première étape de l’Itinéraire régional de découverte, d’exploration et d’innovations sous-marines » que la Région Sud animera avec ses partenaires : Vivier-Véran à Nice, Fort du Pradeau à Hyères-Giens, le Centre d’interprétation archéologique de la Grotte Cosquer à Marseille, la Londe-Les Maures et un site itinérant (via la semi-remorque de la Région Sud).

Ces sites constitueront autant de vitrines, destinées à valoriser et promouvoir l’offre de loisirs, ainsi que l’excellence des acteurs économiques, touristiques, culturels, environnementaux de la filière des activités subaquatiques de la Région Sud.

Pour une stratégie subaquatique régionale à vocation méditerranéenne

Ce projet de territoire, intimement lié au développement d’une filière multisectorielle dédiée aux activités subaquatiques en Région Sud, s’inscrit pleinement dans les grandes stratégies régionales de l’Institution régionale qui font de la Méditerranée un enjeu majeur de son développement.

Il s’inscrit dans les grands axes de la Méditerranée du futur, du plan climat régional, « une Cop d’avance », du plan mer et littoral, qui ont au cœur de leurs préoccupations la volonté d’assurer un développement harmonieux du territoire régional, soucieux de respecter l’environnement et le bien-être de ses habitants.

Plus d'informations sur la campagne sur https://onatousbesoindusud.fr/