Tourisme |

Plan de relance touristique : on a tous besoin du Sud !

Très fortement touché par la crise sanitaire mondiale des derniers mois, le secteur du tourisme en Région Sud est au coeur d'un plan de relance ambitieux destiné à soutenir l'économie touristique régionale.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le tourisme est historiquement ancré dans l'ADN du territoire. Avec près de 20 milliards d’euros de retombées annuelles, il représente 13% du PIB et 10% des emplois régionaux. 
Après une année record en 2019, fruit d’un travail important de prospection mené par le CRT et ses partenaires, et des investissements des professionnels du tourisme, la crise du Covid-19 frappe de plein fouet ce pilier de l'économie régionale. 

Un plan de relance ambitieux

Un travail considérable a été réalisé depuis 2 mois pour mettre sur pied, de manière concertée avec les partenaires tourisme régionaux, départementaux et métropolitains, un plan de relance inédit et ambitieux pour stimuler le retour des clientèles françaises.
Objectif : compenser la perte des clientèles internationales qui représentent, en temps normal, 40% des touristes à l’année (dans les hôtels comme dans les campings).
14 partenaires territoriaux (la Région Sud et le CRT, Atout France, le Département du Var 83, les Agences de développement des Alpes de Haute-Provence 04, des Hautes-Alpes 05 et de Vaucluse 84, Var Tourisme 83, le CRT Côte d’Azur 06, les Offices de tourisme d’Antibes Juan-les-Pins et des Métropoles d’Aix-en-Provence, de Nice Côte d’Azur et Toulon Provence Méditerranée, ainsi que Provence Côte d’Azur Events (spécialisé dans le tourisme d’affaires et de congrès) ont ainsi bâti une stratégie commune, imaginé un dispositif d’envergure et rassemblé leurs budgets pour être plus lisibles auprès des clients français. Habituellement, ils représentent environ 65% de la clientèle estivale de notre région. Cette année, ils dépasseront sans doute la barre des 90 %.
Appuyé par Atout France, par les fédérations régionales de l’UMIH (hôtellerie), FRHPA (campings), du réseau Gîtes de France et des groupes privés comme Havas, Expédia ou Webedia, voici les grandes lignes de ce dispositif inédit par son ampleur, son ambition et sa représentativité. 

Une campagne grand public en 3 temps

Autour du message "On a tous besoin du Sud", c'est la diversité, la richesse et l'histoire de la Région Sud qui seront mis en valeur pour donner envie aux Français de passer leur vacances d'été en Région Sud. Cette campagne s’adressera à la fois à une cible nationale, qui sera sensible à cette diversité accessible. Mais aussi à une cible de proximité : les voisins d’Auvergne-Rhône-Alpes et d’Occitanie. Le tourisme local sera aussi encouragé : un Marseillais peut découvrir la lumière de la Côte d’Azur et respirer l’air pur des Alpes. Un Niçois peut visiter la Provence. Un Alpin apprécier les embruns de la Méditerranée.

Par ailleurs, la reprise des marchés européens de proximité, et les marchés internationaux feront l'objet d'une attention particulière, en fonction des réouvertures de frontières et des évolutions des comportements de voyage. 

L'engagement

Dès la semaine prochaine, ambassadeurs de la destination et professionnels du tourisme (hôtels, campings, prestataires d’activités, musées...) vont se mobiliser pour produire des messages d’attachement à notre région sur leurs réseaux sociaux et outils de communication. Parce qu'ils sont prêts à accueillir de nouveau les touristes, et qu'il faut le faire savoir !
Depuis plusieurs semaines, les professionnels du tourisme de la Région Sud ont aménagé leurs établissements pour répondre aux exigences sanitaires et préparer leur réouverture. 

La séduction

La semaine prochaine, en parallèle des annonces prévues par le Premier Ministre, débutera la plus grande campagne jamais réalisée pour la Région Sud en France :
- Près de 3.000 spots TV sur la plupart des chaînes nationales
- Près de 1.500 affiches en milieu urbain, 1.200 dans les TER en région
- Des dizaines de publicités dans nos médias régionaux (presse quotidienne régionale, médias digitaux, radio…)

Toutes les publicités renverront vers le site de campagne www.onatousbesoindusud.fr, créé pour l’occasion. Il proposera des contenus inspirationnels, mais aussi des contenus plus précis via les pages dédiées à chaque territoire et via les liens vers les sites des partenaires.

Des idées de parcours seront proposées pour permettre :
- Aux clients qui nous connaissent déjà de découvrir des nouveautés (parcours d’art contemporain, nouveaux itinéraires thématiques, nouveaux établissements...)
- Aux clients qui nous connaissent moins de présenter les pépites de la Région.

Sur les réseaux sociaux, un « social wall » mettra en avant les établissements, musées, activités, plages... qui aurontréouvert, pour guider le client.

La conversion

. Pour les campings et les locations : une association avec le groupe français Webedia (comparateur EasyVoyages) qui développera plusieurs partenariats publicitaires pour générer du trafic et développer les ventes, notamment vers le site TooCamp, dédié à l’hôtellerie de plein air.
. Pour les activités : un partenariat avec l’entreprise régionale CoqTrotteur, qui proposera la vente en ligne de prestations et d’activités touristiques.

Le client français pourra aussi demander conseil et réserver son séjour dans notre région via une agence de voyages française. En effet, la Région Sud a l’habitude de travailler avec de nombreux tours opérateurs internationaux. L’idée est de décliner ces offres, initialement conçues pour l’international, dans une version aménagée.
Il s’agit d’aider les opérateurs français à mieux vendre la destination "Sud". Cette initiative va aussi aider le secteur à la proposer en alternative aux destinations internationales habituellement vendues.
Aussi, en partenariat avec EDV (Les Entreprises du Voyage) le CRT commence à former plusieurs agences de voyages françaises pour leur faire découvrir les produits à forte plus-value et vendus par nos réceptifs (gastronomie dans les vignes, parcours d’art contemporain, expériences écotourisme et vélo...).
Un partenariat avec le média Tourmag, dans le cadre de la démarche « Partez en France », facilitera aussi le lien entre les réceptifs locaux et les tours opérateurs, producteurs et agents de voyages françaises.

Le chéquier vacances au secours du tourisme

Initiative solidaire mise en place par la Région Sud en partenariat avec les départements de Vaucluse, des Alpes de Haute Provence, des Hautes-Alpes, des Alpes-Maritimes et du Var, le dispositif du chéquier vacances de l’Agence Nationale pour les Chèques-vacances (ANCV) a pour but de soutenir la relance des professionnels du tourisme de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Retrouvez toutes les informations sur ce dispositif en vous rendant sur https://www.maregionsud.fr/aides-et-appels-a-projets/detail/chequier-vacances