©Regis Cintas Flores

Aménagement |

Pour ses voeux aux Hautes-Alpes, Renaud Muselier annonce 1 milliard d'euros pour le département

Présent à Embrun pour adresser ses voeux au territoire des Hautes-Alpes, Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président délégué de Régions de France, a présenté un plan historique pour l'avenir et l'aménagement du département, à hauteur d'un milliard d'euros.

525 millions d'euros sur le premier mandat pour les Hautes-Alpes

Entre 2015 et 2021, la Région a engagé 525 millions d’euros pour les Hautes-Alpes : 325 millions d’euros de fonds régionaux et 200 millions de fonds européens.

Soit des engagements multipliés par 2 avec de nombreux dossiers emblématiques :

  • A Briançon, pour la construction d'un nouveau skate-park indoor – 165 000 €
  • A Chabottes, pour l’aménagement de la place de l'église – 87 000 €
  • A Embrun, pour l’aménagement des bâtiments de services publics – 186 540 €
  • A Saint Bonnet en Champsaur, 122.000€ pour la déchetterie intercommunale
  • Pour l’étoile de Veynes, 140 millions d’€ pour des travaux structurants sur les 4 lignes
  • Partout dans le département, 10 maisons de santé construites dont une aux Orres !

Les projets financés par les fonds européens entre 2015 et 2021

2014-2020 : Sur 4,6 milliards d’euros, 200 millions ont été obtenus par les Hautes-Alpes

  • Une opération de réaménagement de la gare de Gap- 1.5 millions d’euros
  • Le financement de la maison de santé de Vars- 146 000 euros
  • La restauration et le réaménagement des itinéraires de randonnées du Parc National des Ecrins- 405 000 euros
  • La réduction de la vulnérabilité des systèmes agro-pastoraux et des alpages dans le Parc National des Ecrins – 1.4 millions d’euros
  • La réhabilitation thermique de la résidence « La Colline » à Gap constituée de 42 logements- 185 000 euros de FEDER

Pour la période 2021-2027, la Région Sud entend doter les Hautes-Alpes d'un milliard d'euros, dont 360 millions de fonds européens !

Quels projets seront financés avec ce plan? 

  • Pour Gap, la rénovation de la médiathèque : 350.000€
  • Pour Briançon, les fortifications Vauban : 2,1 millions d’€
  • Pour le Col du Lautaret : 600.000 euros pour les aménagements cyclables
  • Pour Saint-Léger-les-Mélèzes : 390.000€ pour la rénovation du village vacances
  • Pour Ceillac : 305.000€ pour la construction d’un stade nordique
  • Pour Embrun : 2,1 millions d’euros pour le pôle culturel sur l’ancien archevêché

Un cap pour les Hautes-Alpes à l'horizon 2030

Avec le Département des Hautes-Alpes et son Président Jean-Marie Bernard, la Région Sud fixe le cap !

1. Objectif Jeux Olympiques pour les Alpes du Sud en 2034 ou 2038 !

La Région Sud a décidé de porter « une intention de candidature » pour l’organisation des Jeux Olympiques d’Hiver en 2034 ou 2038, dans toutes les Alpes du Sud. Notre Région se met à la disposition du Comité National Olympique pour remporter la victoire auprès du CIO.

Cette intention de candidature reposera sur trois axes :

  • La fierté retrouvée. Oui nous en sommes capables ! Oui les Alpes du Sud peuvent accueillir la plus grande compétition de sports d’hiver du monde.
  • Un environnement préservé. Les Alpes du Sud sont un écrin naturel magnifique. Zéro pic de pollution, un ensoleillement exceptionnel, une biodiversité protégée.
  • Les valeurs du sport exaltées. Cette intention de candidature mettra les sportifs au centre de l’attention. Ils sont de formidables vecteurs d’émotion et de valeurs positives de partage, d’échange, de gout de l’effort.

Grâce au doublement du Plan Montagne, de 100 à 200 millions d'euros, on prend de l'avance !

2. Faire des Hautes-Alpes notre quartier général de la lutte contre les déserts médicaux

11 maisons régionales de santé sont déjà ouvertes, avec des investissements majeurs, par exemple, 600.000 euros engagés pour celle de Guillestre ! Pour aller plus loin, 3 millions d’euros supplémentaires sont débloqués pavec un objectif de 22 maisons de santé à la fin du mandat dans les Hautes-Alpes.

L’idée est simple : répondre à un maximum de besoins exprimés par nos communes, faire reculer les déserts médicaux, et expérimenter ici de nouveaux usages des maisons régionales de santé : dépistage des cancers, vaccination, cabines de télémédecine.

Un appel à manifestation d’intérêt sera lancé dès l'Assemblée Plénière d'avril 2022

3. Donner un nouvel élan à la filière laitière

Une filière en plein renouveau

  • La filière bovine laitière compte 270 éleveurs pour 7 500 vaches et une production annuelle de près de 30 millions de litres – 98% dans les Hautes-Alpes
  • Les volumes de lait produits en région ont chuté de plus de 10 millions de litres entre 2009 et 2016, mais la filière laitière semble retrouver une nouvelle dynamique.
  • Deux AOP sont en cours de création (Bleu du Queyras et Tomme du Champsaur). Dans le même temps, essor des fromageries artisanales, engouement pour la production laitière en démarche agriculture biologique et la transformation fermière du lait.

Un "Plan Lait" en 4 axes à venir ! 

  •  
  •  Faire émerger des contrats d’adaptation de la production entre l’amont et l’aval,
  • Accompagner le renouvellement des générations des producteurs, avec de nouveaux modes de financement dont des sociétés communes
  • Valoriser la production équitable régionale avec un projet de label régional
  • Mieux soutenir l’installation.

4. Poursuivre nos efforts en faveur du desenclavement

25 millions ont été engagés entre 2015 et 2021 pour le désenclavement des Hautes-Alpes, avec un dossier emblématique – au-delà du ferroviaire – celui de la route du Pas de l’Ours !

Nous poursuivrons cet effort :

  • La priorité est de conforter et améliorer les dessertes ferroviaires existantes,
  • De renforcer les alternatives au déplacement en voiture individuelle
  • De soutenir les travaux d’infrastructure nécessaires aux Hautes-Alpes

La Région Sud contribuera aux travaux de la galerie de la Marionnaise, sur la route départementale 1091.

Sur la route de Serre-Chevalier Briançon, porte d’entrée des Hautes-Alpes et de la Région Sud : la Région s'engage aux côtés du Département, avec au moins 3 millions d’euros d'investissement.

5. Finaliser la connexion au Très Haut Débit

42% de territoires connectés, c’est encore très insuffisant !

SFR  a pris du retard à cause de la crise sanitaire, mais l'objectif reste d'aboutir au 100% connexion en 2025.
Comme, déjà, des communes comme La Fare en Champsaur, Poligny, Rambaud, Salérans !

C’est un cap majeur du mandat, indispensable au désenclavement du territoire !

Un hommage à Martin Bonis, directeur technique de l’École du Ski Français.

Peu de temps avant son arrivée à Risoul, le Président Renaud Muselier apprenait la disparition tragique de Martin Bonis, directeur technique de l'Ecole du Ski Français, et décédé dans un accident de la route. 

Au nom de la Région Sud, le Président Renaud Muselier a tenu à rendre hommage à Martin Bonnis lors de son passage dans la station alpine, et présente ses plus sincères condoléances à la famille de Monsieur Bonnis et à ses amis de l'ESF.