©Veronique Paul

Transports |

Première circulation du TER Fontan-Saorge à Saint-Dalmas de Tende

Le 3 octobre dernier, les Alpes-Maritimes faisaient face à un désastre historique causé par les intempéries sur tout le département et plus particulièrement sur les vallées de la Tinée, de la Roya et de la Vésubie.

Depuis le 3 octobre dernier les habitants des trois vallées vivent des jours difficiles. Face à la catastrophe causée par les intempéries, la Région a souhaité être à l’action au plus vite et a réagi dès les premiers jours qui ont suivi en mettant en place un hélicoptère de secours vers Tende permettant aux gens de sortir de la ville pour des urgences médicales ou personnelles et en instaurant la gratuité du train à Breil pour tous.

Lors des intempéries, les voies ferrées avaient été endommagées, la Région a donc tout mis en œuvre pour intervenir rapidement. Dès le 8 octobre, la voie a été rouverte jusqu’à Fontan-Saorge et aujourd’hui, elle fonctionne jusqu’à Saint-Dalmas de Tende.

Cette ligne est une véritable ligne de vie pour les habitants, comme pour l’activité économique de cette vallée et la question de l’acheminement de marchandises est aujourd’hui cruciale ! Une chaîne logistique sera mise en oeuvre dans les meilleurs délais.

Les travaux de remise en état de la route vont prendre plusieurs années, l’accès en train est donc essentiel pour les habitants. La Région a donc concentré tous ses efforts sur cette voie ferrée afin qu’elle puisse être utilisable. Un travail réalisé main dans la main chaque jour avec SNCF Réseau pour réussir une réouverture jusqu’à Tende d’ici 3 mois. 

Le désenclavement de ce secteur fortement touché par les intempéries, permettra une reprise à la vie normale progressive. Les habitants des Alpes-Maritimes peuvent compter sur la solidarité régionale.