©Gettyimages

Tourisme, Culture |

Quelques clés de lecture pour la grotte Cosquer

Ce n’est un secret pour personne, le pari de la Région Sud de restituer la grotte Cosquer est bel et bien gagné. Non seulement la Villa Méditerranée est réhabilitée, mais le trésor immergé de la grotte Cosquer sera dévoilé au public dès le 4 juin prochain.

Depuis deux ans et demi, notre série consacrée à la grotte Cosquer sur notre site et nos réseaux sociaux, vous a amené à découvrir les principaux aspects de la Grotte Cosquer et de sa réplique. Préhistoriens, géologues, archéologues, pariétalistes, historiens d’art, peintres et sculpteurs qui ont œuvré sur la réplique ont partagé avec nous leurs visions.
Que savons-nous de cette période ? Petite révision avant la visite…
Avant la découverte de la réplique de la grotte Cosquer, la Région Sud vous donne quelques clés de lecture pour être fin prêt à la visite.

La chronologie entre histoire et préhistoire

La Préhistoire est la période comprise entre l'apparition du genre humain et l'apparition des premiers documents écrits. On a coutume de marquer la fin de la Préhistoire à l'apparition de l'écriture en Mésopotamie et en Égypte, vers 3300 avant notre ère. L’écriture constitue le marqueur du début de l’histoire. Cependant, l’écriture n'apparait pas à la même date dans toutes les zones géographiques mais ce marqueur continuera à être utilisé jusqu’aux prochaines découvertes qui feront peut-être reculer cette date. La discipline étudiant la « préhistoire » s'intéresse aux vestiges laissés par les hommes préhistoriques, notamment les vestiges de l'activité humaine, et les fossiles humains ainsi que l'évolution des espèces humaines .

La préhistoire se divise en deux grandes parties et une phase de transition :

Le Paléolithique:  paléo, venant du grec signifiant « ancien » et lithique « de pierre », plus communément appelé l'âge de la pierre taillée. Il désigne l'époque de la Préhistoire durant laquelle l'Homme était encore un chasseur-cueilleur. Il est divisé en 3 ou 4 grandes périodes qui s’échelonnent de 3,3 millions d’années à 12 000 années avant le présent (AP) ou (BP-before present, une date repère pour les préhistoriens datant le Présent à 1950) :

  • Le Paléolithique archaïque, inférieur qui voit l’apparition de l’homme de Néandertal
  • Le Paléolithique moyen qui voit apparaitre les techniques et l’homo sapiens il y a 300 000 ans
  • Le Paléolithique supérieur  entre 45 000 et 12 000 ans avant le présent, la période de la fréquentation de la Grotte Cosquer, mais aussi celles de Chauvet, Altamira en Espagne et Lascaux en Dordogne.

La phase de transition entre le paléolithique et le Néolithique Le Mésolithique est (Méso, signifiant en grec, « moyen, entre deux ») Entre 14 500 et 11 700 ans avant le présent.

Le Néolithique désigne l'époque de la Préhistoire durant laquelle l'Homme devient sédentaire et développe l’agriculture. Il débute vers 8 500 ans avant JC et 3 000 ans avant JC. Il signifie « nouveau » et devient l'âge de la pierre polie et l’âge du fer, se divisant lui-même en différentes sous-périodes. Une révolution qui nait de l’adoption de l’agriculture et de l’élevage. Une sédentarisation accompagne l'apparition d'un outillage en pierre polie, et l'invention de la poterie et du tissage. L'augmentation de la ressource alimentaire entraîne, un fort accroissement de la population. La nécessité de gérer un plus grand nombre d’individus, mais aussi les échanges vont créer le besoin de mémoire, de lois, de traités pour finalement aboutir à l’écriture. C’est à la fin du néolithique que commence l’histoire.

La grotte Cosquer a été fréquentée au paléolithique supérieur. Que trouverez-vous dans la grotte Cosquer ?

Principalement des peintures et gravures pariétales. Qu’est-ce que c’est ? Voici 3 définitions qui pourront vous être utile :

  • Pariétal/ pariétaliste : tout ce qui concerne une paroi /personne qui étudie les peintures ou gravures réalisées sur les parois d’une grotte
  • Nombre d’année avant le présent : ce mode  de calcul, en abrégé AP, ou parfois « avant aujourd'hui » (AA), ou en anglais before present (BP), est utilisé en préhistoire, en paléontologie, en géologie et en climatologie, pour désigner les âges exprimés en nombre d'années comptées vers le passé.

Et l’homme ? quand est-il apparu ?

Le genre Homo, serait apparu il y a environ 2,8 millions d'années, d'après un fossile découvert en Éthiopie en 2013.  Plusieurs espèces se sont développées, dont Homo habilis (2,3 Ma) en Afrique de l'Est. Des espèces développent une bipédie plus avancée et leurs cerveaux devient plus volumineux, utilisant même des outils. Plusieurs espèces d’hominidés vont se développer, de l’Homo erectus à Néandertal, de l’homme de Denisova aux homos sapiens que nous sommes toujours. Aucun scientifique ne peut encore expliquer avec certitude, pourquoi l’homo-sapiens a perduré et non les autres, pour le moment du moins, jusqu’à de prochaines découvertes…

Béatrice MICHEL