Institution |

Rapport d'activités des services 2018 : le Plan Climat en fil conducteur

Réunis en assemblée plénière le 16 octobre, les élus régionaux ont approuvé le rapport d’activités des services pour l’année 2018. L’exemplarité de la Région Sud en matière d’environnement a orienté les actions mises en place par la collectivité.

Des transports à l’économie, de l’aménagement du territoire à la formation, de la culture aux sports… l’ensemble des actions de la Région Sud en 2018 ont eu pour objectif d’en faire une collectivité exemplaire et modèle en matière d’environnement, dans le sillage du grand Plan Cimat régional , une COP d'avance.
Essentielle au bien-être de tous ses habitants, cette priorité régionale s’est d’ores et déjà imposée grâce à la réalisation de plus de la moitié des 100 actions prévus dans le Plan Climat adopté par la Région Sud en décembre 2017.

Le Plan Climat au cœur de l'action régionale

Le Plan Climat a été le fil conducteur des politiques régionales en 2018, comme le rappelle le Rapport d’activités des services présenté aux élus lors de l’assemblée plénière, ce jeudi 16 octobre. Premier axe du plan, l’écomobilité a été notamment portée par le développement des transports en commun. Une augmentation de 5 % d’usagers quotidiens des Trains Express Régionaux (TER) est ainsi constatée en 2018 par rapport à 2017. De plus, la Région Sud a poursuivi la modernisation des infrastructures de transports et la création de pôles d’échanges multimodaux.
Autres axes importants du Plan Climat : la transition énergétique et la neutralité carbone, la préservation du patrimoine naturel ou tout ce qui concerne l’amélioration du bien-vivre. Autant d'objectifs qui se retrouvent dans les domaines les plus larges : construction, réfection, aménagement et équipement des lycées, comme dans les missions de près de 4 000 agents régionaux présents dans les établissements pour en assurer le bon fonctionnement. A titre d’exemple, on compte désormais 30 % des toitures des lycées équipées en panneaux photovoltaïques et une augmentation des produits locaux dans la composition des menus des lycéens.
En 2019, la Région Sud continue à agir selon les grands axes de son Plan Climat auquel elle consacre un quart de son budget annuel, soit 450 millions d’euros.

*La COP d’avance de la Région Sud fait référence aux accords et objectifs internationaux fixés lors de la Conférence des parties de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 21) qui s’est tenue à Paris en décembre 2015.