Claude Almodovar

Culture |

Rencontre avec les acteurs culturels

Mercredi 10 février, le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur s'est entretenu avec le monde culturel régional. Objectifs : présenter le bilan de l'action régionale en 2020 au service du monde culturel et leurs donner des perspectives en fixant l’été 2021 comme saison de la reprise de leurs activités, même a minima.

 

La Région Sud est une immense terre de culture : 1ère région de France en termes de densité de l’emploi culturel (44 100 emplois) elle dispose sur son territoire de 750 festivals, de plus de 600 lieux de diffusion (dont 93 labellisés) et d’un très grand nombre de sites patrimoniaux. Elle est notamment la 2ème région audiovisuelle de France, la 2ème en termes d’activité des maisons d’édition, la 3ème en nombre d’entreprises culturelles.

Du fait de cette identité culturelle affirmée, la Région Sud subit de plein fouet la crise de la Covid. Les pertes de chiffres d’affaire dans les secteurs de la musique (- 74%), du théâtre (- 69%), de la danse, du cirque et des arts de la rue (- 68%), du patrimoine (- 65%) et des musées (- 64%) sont considérables.

Le plan "Terre de Culture"

En investissant près de 68M€ (plan « Terre de Culture » compris) en 2020, la Région Sud a : 

  • Accompagné plus de 400 opérateurs (artistes indépendants, libraires, éditeurs, auteurs, exploitants de cinémas, compagnies, festivals, structures d’éducation artistique),
  • Maintenu ses subventions, même quand les activités qu’elles permettaient ont été empêchées
  • Initié un plan stratégique pour le cinéma et l’audiovisuel en augmentant de 30% le budget de ce secteur essentiel
  • Renforcé son action en faveur du patrimoine et des traditions avec, notamment, l’ouverture de l’observatoire de la langue et de la culture provençales à Cheval-Blanc dans le Vaucluse
  • Lancé un grand projet : celui de la reconstitution de la Grotte Cosquer à la Villa Méditerranée

La Région a aussi conforté les missions des trois établissements culturels, « bras armés » au service notamment des plus fragiles :

  • Arsud, l’outil des arts et du spectacle, né en janvier 2020 de la fusion entre l’Arcade et la Régie Culturelle ;
  • L’Agence Régionale du Livre
  • le Fonds Régional d’Art Contemporain

Un "Pacte d'effervescence culturelle" pour 2021

  • Augmenter le budget  2021 de la Culture d’1M€ : cette année ce sont près de 65M€ qui seront soumis au vote de l’Assemblée plénière du 19 février contre un peu moins de 64M€ en 2020. A ce budget viendront s’ajouter les sommes du Contrat d’avenir signé avec le Premier Ministre le 5 janvier dernier, qui prévoit un montant de 93,6M€ pour la culture (46,8 M€ pour l’Etat et 46,8 M€ pour la Région, soit 52 M€ via le Plan de relance et 41,6 M€ via le contrat de Plan Etat-Région).
  • Garantir la pérennité du soutien régional en signant des conventions sur trois ans avec les structures qui bénéficient d’une subvention de la Région au moins égale à 70 000€. Une volonté de leur offrir stabilité et sécurité mais aussi de laisser une part importante du budget régional utilisable pour des structures plus petites ou des événements ponctuels.
  • Engager un été résolument culturel en Région Sud avec un accompagnement renforcé de l'institution pour ceux qui le souhaitent en permettant une ouverture renforcée des lieux de culture en juillet et en août, en se posant toutes les bonnes questions.
  • Engager avec les Festivals d’été le cadre et les moyens d’une programmation « Covid-compatible », présentée quoi qu’il advienne dans le respect des règles sanitaires, et s’engager à soutenir les expérimentationscrédibles et utiles en la matière.
  • Inciter le public à retrouver le chemin des lieux de culture, en proposant aux habitants du Sud, partout où cela est possible, des billets solidaires financés par la Région. Pour une place payante achetée par un spectateur, la Région s’engage à payer une seconde place (notamment pour que les familles se retrouvent autour de la culture).
     
  • Et, surtout, montrer au monde entier que la culture reste vivante en Région Sud et qu’elle est un élément essentiel de nos vies.