Franck Pennant

Enseignement supérieur |

Rénovation énergétique dans l'enseignement supérieur : 112 projets retenus dans le cadre du plan national "France Relance"

Dans le cadre du plan national « France Relance », l’Etat a lancé un grand plan de rénovation énergétique des bâtiments publics. L’Etat a mobilisé le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche pour faire émerger des projets de haute qualité environnementale et réalisables dans les deux prochaines années.

La Région Sud et le Rectorat de l’Enseignement Supérieur et de la recherche ont ainsi travaillé main dans la main avec chacune des universités pour soutenir les 174 projets ambitieux qui ont été déposés.

Grace au Plan de relance Etat-Region, 180 millions d’euros pour ls Universités et les CROUS de la Région

  • A l’échelle nationale, ce sont plus d’1,3 milliard d’euros investis pour les 1054 projets de rénovation énergétique de l’enseignement supérieur et de la vie étudiante.
  • Pour la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, près de 180 millions d’euros pour les 112 projets retenus :
  • Dans les Bouches-du-Rhône : 97 millions d’euros
  • Dans les Alpes-Maritimes : 70 millions d’euros
  • Dans le Var : 9,8 millions d’euros
  • Dans le Vaucluse : 1,3 million d’euros

Ces financements permettront d’enclencher la rénovation de grands campus, dédiés par exemple au domaine de la santé mais aussi de rénover et de construire des logements étudiants.

Les quatre Universités ainsi que les Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires participent pleinement à l’excellence et à l’attractivité de la région. Ces projets participent à l’équité des territoires et contribuent à la mise en œuvre du plan climat régional une « COP d’avance.

Ces financements permettront d’enclencher la rénovation de grands campus, dédiés par exemple au domaine de la santé mais aussi de rénover et construire des logements étudiants.

Au total, la Région y ajoutera 150 millions d’euros de financements dans les deux années à venir :

  • 50 millions d’euros issus du plan de relance européen, directement engagés par la Région
  • 3 millions d’euros de fonds européens supplémentaires sur les outils numériques
  • 96,7 millions d’euros de crédits régionaux directement mobilisés pour l’enseignement supérieur et la recherche, dans le cadre du Contrat d’avenir qui sera signé vendredi avec Jean CASTEX.