Développement durable |

Ressourceries : recycler ses objets, c’est prolonger leur vie !

Mieux consommer, mieux produire, jeter moins… A l’occasion de la Semaine européenne de la réduction des déchets du 20 au 28 novembre 2021, si on en profitait aussi pour recycler nos habitudes ? Echappée belle au cœur des Ressourceries de la région Sud.

Recycler ses déchets, c’est prolonger leur vie. C’est le destin de 94 % de ceux collectés par les Ressourceries en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Parmi eux, on retrouve les livres, du mobilier, de l’ameublement, des déchets électriques ou électroniques… Alors que les déchets générés par les ménages et assimilés s’élèvent à 3,6 millions de tonnes dans notre région, soit 714 Kg/an/habitant*, chaque geste écocitoyen compte !

Dans ce contexte, la semaine européenne de la réduction des déchets, qui a lieu du 22 au 28 novembre 2021, propose d’aider tout un chacun à adopter les bonnes pratiques de production et de consommation autour de diverses actions de sensibilisation auprès du grand public.

Et tout au long de l’année, les 24 Ressourceries de la région jouent également un rôle majeur dans la réduction des déchets ménagers encombrants non dangereux par leur réemploi et leur réutilisation en amont du recyclage. Dans le même esprit, les recycleries participent à la réutilisation des déchets à la différence qu’elles collectent un seul type de déchet (jouets, matériaux, vêtements…).

* La moyenne nationale des déchets générés par les ménages et assimilés est de 570 Kg/habitant – Données fournies par l’Observatoire régional des déchets Provence-Alpes-Côte d’Azur

Les déchets comme ressources

Déposé sur un trottoir ou jeté dans une poubelle… Qu’est-ce qu’un déchet au juste ? Le code de l’environnement en donne une définition : « tout résidu d’un processus de production, de transformation ou d’utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné ou que son détenteur destine à l’abandon ». Les Ressourceries collectent ainsi les déchets abandonnés qui proviennent de diverses sources : des ménages et assimilés, des collectivités, des activités économiques et des filières Responsabilité Élargie du Producteur (REP), un principe mis en place depuis 1990 dans l’esprit « pollueur-payeur ». En les recueillant, elles en deviennent donc à la fois propriétaires et responsables.

Pour récupérer les déchets, les ressourceries, soutenues par la Région, sont aussi amenées à établir des contrats avec des éco-organismes et d’autres filières du réemploi (mobilier et ameublement des particuliers et professionnels, filière de réemploi des livres, déchets électriques et électroniques). Réunies au sein de l’Association Régionale des Ressourceries, ces structures sont donc des acteurs multi-filières du réemploi et la réutilisation des déchets hormis ceux qui sont dangereux et qui nécessitent des conditions de stockage et des traitements spécifiques (bouteilles de gaz, pneus usagé, médicaments…).

 

Au cœur de l’économie circulaire

Par leurs fonctions, les ressourceries sont des outils de transformation économique, sociale et environnementale. Collecter, valoriser, vendre et sensibiliser (voir encadré) sont les moteurs de leurs actions. À l’échelle de leur territoire, les ressourceries contribuent largement à l’économie circulaire. Génératrice d’emploi, leur économie de proximité est non délocalisable. D’un autre côté, en coopérant avec les habitants et les usagers, les ressourceries renforcent la citoyenneté et favorisent le changement des comportements. Une véritable lutte locale contre les causes du changement climatique ! De plus, 100 % d’entre elles travaillent main dans la main avec leur collectivité territoriale et créent des synergies avec de nombreux autres acteurs du territoire.

Trouvez la ressourcerie la plus proche de chez vous

Les « 3R » de la Semaine européenne de la réduction des déchets : réduction, réutilisation et recyclage

Collectivités territoriales, administrations, associations, entreprises, établissements scolaires, maisons de retraite, hôpitaux, particuliers… Durant la semaine européenne de la réduction des déchets, du 22 au 28 novembre 2021, tous les acteurs se mobilisent, dont la Région Sud, pour nous accompagner dans ce changement de nos habitudes de consommation et de gestion de nos déchets.

Plus d’achat et plus souvent… Résultat : la quantité de déchets a doublé en 40 ans ! Aujourd’hui, chaque Français produit en moyenne 590 kg de déchets ménagers et assimilés par an avec des produits de plus en plus éphémères.

Alors comment réduire nos déchets ? Il s’agit véritablement d’une démarche essentielle afin d’économiser les matières premières épuisables, de limiter les impacts sur l’environnement, de diminuer le coût des déchets pour chacun. La réussite de la réduction des déchets est donc basée sur la prévention des déchets, c’est-à-dire avant que celui-ci ne soit produit, car le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas !

Les 6 grands thèmes d’actions : prévention des déchets (éco-conception, suremballage, produits jetables), prévention des déchets dangereux, prévention du gaspillage alimentaire, promotion du compostage, réemploi/réparation/réutilisation et journée de nettoyage.

Les actions mises en œuvre pendant la SERD portent sur les “3R” : la RÉDUCTION de la consommation, la RÉUTILISATION des produits et matériaux et le RECYCLAGE des déchets

#serd #serd2021 #déchets

Que fait la Région pour les Ressourceries ?

  • Aide à la création de ressourceries et autres structures participant au ré emploi et à la réduction des déchets
  • Finance les études de faisabilité
  • Améliore la connaissance grâce à l’Observatoire régional des Ressourceries en partenariat avec l’ADEME et l’Association régionale des Ressourceries
  • Finance des études, actions spécifiques ou prospectives
  • Conventionne avec l’ADEME pour mutualiser les dispositifs et coordonner les politiques publiques

Les 4 fonctions d’une Ressourcerie

1. La collecte des biens d’équipements usagés, les déchets ménagers de type encombrant et parfois des déchets non dangereux des activités économiques.

  • Certaines ressourceries collectent également les mobiliers et les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) auprès des professionnels.
  • La collecte s’effectue soit de porte à porte, en déchèterie, à domicile ou par apport volontaire.

2. La valorisation 

  • Des déchets réutilisables ou objets réemployable en l’état,
  • Diagnostic-réparation test
  • Reconstruction, création artistique ou transformation (upcyling)
  • 55 % des déchets recyclés, 39 % réutilisés et 6 % non valorisés.

3. La vente des biens d’équipement (56 % en moyenne du chiffre d’affaires des structures).

4. La sensibilisation (sensibilisation et éducation du public à la réduction des déchets et plus largement aux questions environnementales).

Chiffres clés

  • 24 ressourceries (ainsi que 470 autres structures du ré- emploi) en Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2020
  • 523 emplois soit 347 postes équivalents temps plein en 2019
  • 4 825 tonnes collectées en 2019 : 39 % de déchets réemployés et 55 % valorisés en filière de recyclage.
  • 2,3 millions d’euros de chiffre d’affaires pour les ventes en boutiques et 193 000 € issus du rachat matière pour le recyclage.
  • 3,7 millions de tonnes de déchets produits par les ménages et 20,3 millions de tonnes par les entreprises en 2018 en région (ORD&EC)
  • Entre 3 et 5 nouvelles Ressourceries mises en service chaque année

Le fabuleux destin des déchets à la ressourcerie de Pralong

Dans les Hautes-Alpes, la Ressourcerie de Pralong à Embrun est une véritable « maison du déchet » qui agit à la fois sur l’environnement mais également sur l’insertion professionnelle.

C’est une Ressourcerie pas comme les autres. Alors que bon nombre sont créées avec un statut associatif, celle qui est implantée à Embrun, dans les Hautes-Alpes, fait partie intégrante du service déchet de la Communauté de communes de Serre-Ponçon. Déchetterie, décharge, ressourcerie, magasin de vente… Ici, toutes les étapes du réemploi du déchet sont réunies sur un même site !

Créée en 2013, la Ressourcerie de Pralong se focalise tout d’abord sur son cœur de métier qui est le réemploi du déchet. Tous les types de déchets y sont collectés hormis le textile réservé à une friperie de la commune d’Embrun, Les Fils d’Ariane. Mobilier, bibelots, articles sportifs… Au lieu de les jeter à la poubelle, tous les usagers du territoire sont invités à venir y déposer leurs objets non utilisés. Quant aux objets volumineux, la Ressourcerie de Pralong propose de les récupérer gratuitement à leur domicile. Pour cela, il suffit de les contacter directement par téléphone et de prendre rendez-vous.

Au-delà de ses actions en faveur de l’environnement, la Ressourcerie œuvre pour l’insertion professionnelle et sociale sur son territoire. Pour faire tourner sa Ressourcerie, huit salariés en chantier d’insertion sont embauchés à l’année en tant que techniciens. Au quotidien, ils gèrent les apports, trient les objets collectés, les nettoient avec minutie et les remettent en état pour garnir les rayons de la boutique. Ces objets qui ont fait peau neuve sont enfin prêts à trouver de nouveaux acquéreurs.

Ressourcerie de Pralong, Pôle Déchets - Zone de Pralong -05200 Embrun. Tél. : 04 92 43 76 27.

Celine BEDDOU