JP Garufi

Culture, Aménagement |

Roquefavour, le plus grand aqueduc en pierre au monde

Du haut de ses 83 mètres, l’aqueduc de Roquefavour à Ventabren fait presque deux fois la taille du pont du Gard. Fragilisé par des chutes de pierre, cet ouvrage d'art fait l'objet d'une réfection qui se terminera en 2024. Retour sur le passé du plus grand ouvrage en pierre au monde qui marque, aujourd’hui encore, l’Histoire de notre région.

« Sur les rives du fleuve, on voit Montricher, le fameux aqueduc conquis sur le rocher… » déclare Réveillé de Beauregard au sujet de l’impressionnant aqueduc construit au lieu-dit Roquefavour, sur la commune de Ventabren (13), entre 1841 et 1847. Face au plus haut aqueduc en pierre au monde, un humain se sent bien petit…

Plus grand que le Pont du Gard

Avec en fond de tableau la montagne Sainte-Victoire, le pont-aqueduc de Roquefavour fend le paysage sur 375 m de longueur et 83 m de hauteur, répartis en trois rangs d’arcades. C’est le premier d’une série de quatre ouvrages d’art monumentaux du 19e siècle comprenant : deux viaducs de chemin de fer de Marseille à Avignon, un sur la Durance, près de Rognonas, l’autre sur le Rhône, entre Beaucaire et Tarascon, puis le port de la Joliette.

Pour bâtir « l’aqueduc de Roquefavour (…) une des merveilles du monde », comme le décrit Lamartine, 5 000 ouvriers, dont 300 travailleurs de pierre, ont été mobilisés. Architecture largement inspirée par l’antique pont romain du Gard, l’aqueduc de Roquefavour est près de deux fois plus haut que ce dernier ! Les travaux menés durant 6 ans par l’ingénieur-directeur Franz Mayor de Montricher lui ont valu d’être nommé Officier de la Légion d’honneur par Louis Napoléon Bonaparte en 1852. Son projet architectural a prévalu sur celui d’un ingénieur d’un autre siècle, Adam de Craponne, en 1565.

L’aqueduc qui sauva Marseille…

« La ville de Marseille a élevé ce pont-aqueduc pour amener les eaux de la Durance dans son territoire désolé depuis des siècles par la sécheresse » peut-on lire sur la plaque inaugurale aux pieds de ce géant. Face au développement démographique, aux pénuries d’eau récurrentes et à la propagation d’épidémies mortelles par l’eau, comme le choléra, le Maire Maximin de Consolat décida de bâtir un aqueduc et de détourner les eaux de la Durance pour alimenter le Canal de Marseille, long de 80 km, allant du pont de Pertuis à la cité phocéenne. En ce jour mémorable, le 30 juin 1847, l’eau traversa pour la première fois l’aqueduc, franchit l’Arc sur les communes de Ventabren et du pays d’Aix pour alimenter la population marseillaise.

L’aqueduc de Roquefavour date aujourd'hui de plus de 170 ans, et fait donc l'objet de travaux pour rallonger sa durée de vie. « C’est un monument patrimonial qui fait partie intégrante de la commune. Il est notre fierté » déclarait à son sujet Claude Philippi, Maire de Ventabren. Classé monument historique depuis 2002, le plus grand aqueduc en pierre au monde reste, à ce jour, toujours inégalé…

Céline BEDDOU