Getty Images

Agriculture-Forêt |

Une pêche et aquaculture responsable

Le monde d’après est en marche ! La Région Sud avait déjà mis en place par l’entremise de son Plan Climat un certificat régional d’activité qui garantit la provenance des poissons ou crustacés aux consommateurs. Avec la journée internationale des océans le 8 juin, la Région et ses partenaires ouvrent de nouvelles voies vers une pêche et aquaculture raisonnée et responsable.

Pourquoi un nouveau certificat ?

Il s’agit d’un outil, facilement indentifiable dans les restaurants et chez les poissonniers qui garantit la provenance des produits de la mer. Il est garant également d’un élevage et d’une pêche effectués par des professionnels de la région, ce qui exclut, et c’est le but, les pratiques de braconnage.

Cette certification correspond à un besoin de reconnaissance du travail des professionnels qui respectent les normes de pêches ou d’élevage et répondent à toutes les exigences environnementales de respect des ressources.

Pour les consommateurs cela correspond à :

  • Une traçabilité sur les normes environnementales
  • La garantie d’un produit local
  • La reconnaissance d’un savoir-faire
  • Un lien par l’identification du professionnel

L’importance de la pêche et de l’aquaculture professionnelle locale

Ces métiers de la mer correspondent à des métiers de passion et d’engagement. Ces professionnels exercent un métier éprouvant physiquement, qui nécessite non seulement une bonne condition physique mais qui entraine également des investissements financiers importants pour des résultats qui ne sont pas toujours à la hauteur des enjeux. Les conditions météorologiques en premier lieu et d’autres aléas tant environnementaux qu’économiques (comme la hausse du prix des carburants). Défendre cette pêche et aquaculture professionnelles c’est :

  • Défendre des emplois non-délocalisables
  • Une qualité et des normes respectées
  • Reconnaitre une tradition deux fois millénaire

Exigez le « Certificat régional d’activités » garantissant une pêche locale professionnelle quand vous achetez ou consommez un produit de la mer ! 

En Région Sud

70% de la population régionale vit sur la côte et les emplois liés à la mer (environ 120 000) représentent un véritable potentiel économique et une grande richesse environnementale. Cette ressource est également fragile et la Région Sud par son Plan Climat met tout en œuvre pour la préserver.

Avec plus de 150 espèces de poissons, coquillages et crustacés recensés, 80 ports de débarquements avec 100% de traçabilité, une vente majoritairement en circuits courts, la Région Sud détient un atout considérable qu’elle entend conserver avec cette certification.

Pour une gourmandise durable…

Mangez le poisson de saison

Pour ces mois d’été, période privilégiée pour déguster du poisson, il est préférable de consommer de saison : 

  • Le pélagique, le mulet, le merlan, la daurade, la sardine, la sole, le bar, l’anchois, le maquereau ou le rouget.

De plus (c’est bon à savoir), ils sont tous riches en antioxydants, en vitamines et en protéines nobles, mais pauvres en graisses en et lipides, que du bonheur ! Grâce à la présence de sels alcalins, ils favorisent la digestion.

Pour en savoir plus : 

www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr

www.crpmem-paca.fr