Assemblée plénière à l’Hôtel de Région le 16 octobre

16 oct

Date

Le mercredi 16 octobre 2019

Lieu

Hôtel de Région

27, place Jules-Guesde 13002 Marseille

Les conseillers régionaux se prononcent sur les rapports à l’ordre du jour de l’assemblée plénière qui se déroule à Marseille (Hôtel de Région), mercredi 16 octobre.

Réunis sous la présidence de Renaud Muselier, les 123 conseillers régionaux de Provence-Alpes-Côte d’Azur débattent des orientations budgétaires de l’année 2020 et se prononcent sur l’ensemble des rapports figurant à l’ordre du jour de l’Assemblée plénière, mercredi 16 octobre dans l’hémicycle de l’Hôtel de Région. Au menu notamment, la poursuite des mesures inscrites dans le Plan Climat et la vocation culturelle de la Villa Méditerranée à Marseille. 

1 million d’arbres

En début de séance plusieurs actions concernant les forêts et la biodiversité, la végétalisation en milieu urbain, le développement de zones arborées sont proposées au vote des élus. Les différentes mesures inscrites dans ce rapport devraient permettre à terme de planter un million d’arbres en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ces actions s’inscrivent dans le cadre du Plan Climat « Une COP d’avance » dont 2019 est la deuxième année de plein exercice. La Région Sud consacre plus du quart de son budget au financement des actions du Plan Climat. D’autres mesures de ce plan sont également proposées aux élus, lors de cette assemblée. On peut notamment citer la création d’un fonds pour la biodiversité ou le soutien à l’électrification à quai des navires accueillis dans les ports de Marseille, Toulon et Nice dit « Escales zéro fumée »

Réplique de la grotte Cosquer

Dans le domaine de la culture, les élus se prononcent sur la délégation de service public à accorder afin d’installer un centre d’interprétation archéologique au sein de la Villa Méditerranée à Marseille. Il s’agit de créer une réplique de la grotte Cosquer dans le bâtiment appartenant à la Région afin d’en proposer la visite au public. Découverte par le plongeur professionnel Henri Cosquer en 1991, située au large du Cap Morgiou, la grotte sous-marine abrite près de 500 représentations peintes et gravées par la main de l’homme, de 27 000 à 19 000 ans avant notre ère. L’ambition de la collectivité est de réaliser une opération d’envergure autour du projet de préservation des fresques pariétales de la grotte Cosquer, témoignage unique au monde de la vie des hommes du Paléolithique. La Région Sud entend ainsi valoriser un patrimoine exceptionnel et le rendre accessible au plus grand nombre.

Visualiser en direct l’Assemblée plénière du 16 octobre 2019

Consulter l’ordre du jour de l’Assemblée plénière du 16 octobre 2019