Culture

Le FRAC sur le web

19 jan 25 avr

Date

Du mardi 19 janvier 2021 au dimanche 25 avril 2021

Lieu

En ligne

En ligne 

En attendant sa réouverture, le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur continue de faire vivre la culture en ligne avec notamment #LeFracsurvotreweb : expositions, podcasts, vidéos, articles… Découvrez la sélection !

L’autre vision du milieu sous-marin par Nicolas Floc’h

Prolongée jusqu’au 25 avril 2021, la nouvelle exposition de Nicolas Floc‘h, Paysages productifs, propose une autre vision du milieu sous-marin. A travers ses œuvres, il révèle l’importance d’explorer le milieu sous-marin d’un point de vue artistique. Les images, en lumière naturelle, souvent en noir et blanc, montrent la mer telle qu’elle s’offre au regard et nous immergent dans ses profondeurs jusqu’à l’abstraction.

À partir de l’exploration des différentes façades maritimes du littoral français, dans leur partie immergée, il révèle les paysages et les met en perspective de manière globale dans différents projets. Initium Maris (2018-2021) permet d’approcher les paysages sous-marins et leur transformation à l’ouest entre Saint-Malo et Saint-Nazaire ainsi qu’au Japon. Couleur de l’eau (2016-2021) nous immerge dans l’océan, l’histoire de l’art et le vivant depuis la Côte-Nord vers plusieurs océans. Au sud, Invisible (2018-2020) plonge l’observateur dans un environnement périurbain en Méditerranée.

Découvrir des ressources éditoriales multimédia en ligne : Nicolas Floc'h, Paysages productifs (fracpaca.org)

Visionner le film « En mer avec Nicolas Floc’h » au travail, en mr, du port de La Turballe à l’île de Porquerolles (par Laurent Berneron) : En mer avec Nicolas Floc'h (fracpaca.org)

Initiation du regard par Théo Casciani

À l’occasion de la parution de Rétine, son premier roman, Théo Casciani s’associe à l’architecte Simon de Dreuille et configure un espace de ralentissement, un temps de lecture, investi par un(e) artiste invité(e) à livrer ses propres visions du texte exposé. Cette fois-ci, c’est l’actrice Joana Preiss qui se livre à cette performance.

Son roman Rétine décrit ce qui s’imprime sur sa rétine et apprend au narrateur à se démettre du corps et du territoires dont il n’a que l’image pour faire l’expérience de son propre regard. Les visions du narrateur prennent forme et créent leur propre langage d’un chapitre à l’autre, d’une page à l’autre, comme dans un livre d’images.

Ecouter la lecture par Joana Preiss sur Instagram :Frac Provence-Alpes-Côted’Azur sur Instagram : Lecture (04) : Théo Casciani, Joana Preiss. 

Collector, quand l’art devient livre

Cette exposition, Collector, quand l’art devient livre fait également l’objet d’une prolongation étant donné les circonstances. Les visiteurs peuvent l’apprécier jusqu’au 27 mars à la Bibliothèque l’Alcazar à Marseille (fréquentation limitée dans le respect des consignes sanitaires en vigueur).

Cette exposition a la particularité d’explorer les différentes relations qui existent entre le domaine du livre et celui de la création artistique. À travers une large sélection de livres d’artistes, de livres illustrés, de tirages de tête, d’éditions limitées et de livres-objets, elle invite à la découverte des différences formelles et conceptuelles de ces publications qui ont toutes pour point commun d’être rarement montrées au public.

Bibliothèque l’Alcazar, 58 Cours Belsunce, 13001 Marseille. Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h sauf jours fériés. Renseignements : 04 91 55 90 00. accueil-bmvr@marseille.fr

Plus d’infos : https://www.fracpaca.org/Collector-quand-l-art-devient-livre

Pour découvrir tous les contenus de #LeFracsurvotreweb : Ressources éditoriales et multimédia (fracpaca.org)