Education-Lycées, Santé

Les mêmes règles pour toutes

08 mar

Date

Le lundi 08 mars 2021

Lieu

En Facebook Live

https://www.facebook.com/maregionsud 

Accès aux droits, emploi, santé, lutte contre les violences faites aux femmes, à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme du 8 mars, la Région Sud s’engage plus que jamais pour faire de l’égalité hommes-femmes une réalité au quotidien.

Un plan de lutte contre la précarité menstruelle 

Lors de cette Journée Internationale des Droits des Femmes,  la Région Sud lancera éagalement un plan de lutte contre la précarité menstruelle « Les mêmes règles pour toutes ». La priorité est ainsi donnée aux jeunes femmes pour leur permettre un accès facilité et moins couteux aux protections périodiques :

  • Le 8 mars prochain, la Région Sud va dévoiler le premier distributeur de serviettes et tampons gratuits au Lycée Ismaël Dauphin à Cavaillon, un événement retransmis en live sur la page Facebook de la Région  dès 14h50.
  • Cette expérimentation sera testée dès le mois de mai dans 10 à 15 lycées puis, si elle est concluante, sera généralisée à l’ensemble des établissements de la Région. Cela profitera à 4 500 lycéennes. 
  • Ces distributeurs permettront aux lycéennes d’accéder gratuitement à des protections périodiques éco-responsables en coton bio.
  • Pour les étudiantes, 10 000 « kits hygiène et périodique » vont être distribués par les associations étudiantes et les CROUS.
  • Un nouveau coupon dans le prochain chéquier Pass-Santé pour se procurer gratuitement des protections périodiques

Rendez-vous le 8 mars 2021 pour en savoir plus ! 

Un plan d'action en faveur de l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes

A ce titre, la Région Sud a voté en décembre 2020 un plan d’action en faveur de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes en 4 axes et 11 mesures :

1- Evaluer, prévenir et traiter les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes 

Mesure 1 : Mobiliser les responsables hiérarchiques, avant l’attribution des augmentations individuelles, en rappelant les obligations légales en matière d’égalité salariale ;

Mesure 2 : Veiller à l’absence de discrimination dans l’attribution des éléments variables de rémunération ;

Mesure 3 : Mener chaque année une étude périodique des éventuels écarts de rémunération liés au genre, par grade.

2- Garantir l’égal accès des femmes et des hommes aux cadres d’emplois, grades et emplois de la fonction publique 

Mesure 1 : Prendre en compte la part respective des femmes et des hommes dans le cadre d’un recrutement à iso-fonction au sein de la collectivité ;

Mesure 2 : Favoriser l'égalité femmes-hommes dans la procédure de recrutement en privilégiant les jurys de recrutement mixtes ;

Mesure 3 : Introduire la notion dans la charte de la mobilité interne ;

Mesure 4 : Communiquer pour favoriser la mixité dans les métiers.

3- Favoriser l’articulation entre la vie professionnelle et personnelle et familiale de l’agent 

Mesure 1 : Analyser les dispositifs mis en place grâce à des indicateurs par sexe ;

Mesure 2 : Sensibiliser les encadrants aux dispositifs permettant une meilleure articulation entre la vie professionnelle et personnelle. 

4 - Prévenir et traiter les discriminations, les actes de violence, de harcèlement moral ou sexuel ainsi que les agissements sexistes 

Mesure 1 : Mettre en place des actions de communication et de sensibilisation sur la discrimination, les actes de violence, de harcèlement ou d’agissements sexistes ;

Mesure 2 : Développer un suivi et une analyse de ces actes au sein de la collectivité afin de mieux les appréhender