Culture, 13 - Bouches-du-Rhône

Les Rencontres de la Photographie d’Arles - 50 ans d’expos !

01 jul 22 sep

Date

Du lundi 01 juillet 2019 au dimanche 22 septembre 2019

Lieu

Les Rencontres de la Photographie d’Arles

34 rue du Docteur Fanton 13200 Arles

Pas de crise de la cinquantaine pour le rendez-vous incontournable de la photographie mondiale. Les Rencontres de la Photographie d’Arles fêteront, du 1er juillet au 22 septembre, leur 50e édition avec 50 expositions inédites. Une programmation riche, contemporaine, éclectique qui célèbre cet anniversaire tout en se projetant dans l’avenir.

50 ans ! Avec 1782 artistes déjà consacrés et 1234 expositions, les Rencontres d’Arles se sont imposées en un demi-siècle comme le premier festival de photo au monde. Un succès croissant pour cet événement né en 1970 et dont la fréquentation ne cesse de croître d’années en années : 140 000 visiteurs en 2018 ! Cette édition anniversaire sera dédiée aux fondateurs des Rencontres, aujourd’hui disparus, Lucien Clergue, Michel Tournier et Jean-Maurice Rouquette.

Historien et conservateur des Musées et Monuments d’Arles de 1956 à 1996, Jean-Maurice Rouquette a façonné l’âme du festival avec son ami photographe Lucien Clergue. « L’un incarnait un art contemporain – la photographie – dont la reconnaissance restait à conquérir, l’autre défendait le patrimoine d’une ville qui allait obtenir un double classement à l’Unesco, pour son patrimoine romain et roman », explique Sam Stourdzé, directeur des Rencontres. Rejoints dans l’aventure par l’écrivain Michel Tournier, ils auront, ensemble, l’intuition brillante de proposer aux festivaliers une expérience globale grâce à un parcours d’expositions dispersé aux quatre coins de la ville. Une formidable invitation à la déambulation permettant de découvrir, en plus des expositions de photos, les lieux d’exception qu’abrite la belle Arlésienne. Dès l’origine, ils firent tous trois de la reconnaissance de la photographie un acte militant et, en quelques années, parvinrent à mobiliser une véritable communauté mondiale autour du festival. Tous les grands noms de la photo sont passés à Arles : Jacques-Henri Lartigue, Henri Cartier-Bresson, Man Ray… Proposant d’emblée, à côté des expositions, des projections, des workshops et des débats, très vite, les Rencontres sont devenues non seulement le rendez-vous des professionnels mais aussi celui de tous les amoureux de la photographie. 

Pour ce 50ème anniversaire, les Rencontres reviendront tout naturellement sur leur histoire avec, notamment, une exposition du photographe américain Edward Weston (1886-1958) identique à celle de la première édition de 1970 et une autre présentant une sélection d’images puisées dans les archives du festival. Une formidable collection constituée de 3300 photographies léguées par les photographes passés à Arles et accumulées au fil des ans. Un trésor ! 

Les femmes seront aussi à l’honneur, qu’elles soient photographes ou commissaires d’exposition comme Sonia Voss, Luce Lebart ou encore Martha Kirszenbaum, pour ne citer qu’elles. En effet, critiqué par la faible proportion de la gente féminine dans sa programmation 2018, Sam Stourdzé a décidé de miser sur la parité pour cette édition festive. On se réjouit donc de pouvoir admirer les travaux de femmes devenues de véritables « maîtres » de la photographie contemporaine : Germaine Krull, Helen Levitt, Eve Arnold, Abigail Heyman… Sans oublier les talents en devenir comme la Chinoise Pixy Liao ou la Française Marina Gadonneix. Parce que depuis leur création, les Rencontres sont l’endroit des découvertes, des nouvelles tendances. Du reportage au portrait, de la photographie traditionnelle à la publicité, le festival examine toutes les formes et les enjeux de la photographie d’aujourd’hui. Parler d’hier, d’aujourd’hui et de demain, c’est l’ambition initiale des Rencontres qui se veulent être un véritable observatoire de la création et des pratiques photographiques. « Mon corps est une arme », « À la lisière », « Habiter», « Construire l’image » : autant de thèmes qui seront explorés cette année au fil des 50 expositions proposées. Une programmation foisonnante, éclectique et électrique qui montrent que les Rencontres d’Arles n’ont rien perdu de la vitalité et de l’acuité de leurs débuts. Un jubilé jubilatoire ! 

La Région Sud est le deuxième financeur public du budget de fonctionnement des Rencontres d'Arles après le ministère de la Culture.
L’apport financier de la Région représentent aujourd’hui 6,4 % du budget des Rencontres.

L'opération intitulée « Grand Arles Express » propose une programmation décentralisée de 17 expositions organisées en partenariat avec de nombreux lieux culturels du Grand Sud :

  • Sur le territoire de la Région Sud :

-    Collection Lambert en Avignon,
-    Maison des projets à Port-de-Bouc,
-    Hôtel des arts et Musée de la marine à Toulon,
-    Chapelle du grand couvent à Cavaillon,
-    Friche de la Belle de Mai, FRAC, MUCEM et Centre photographique à Marseille,
-    Centre d’art Campredon à l’Isle-sur-la-Sorgue

  • Hors territoire de la Région Sud :

-    Nîmes-Carré d’art et Musée du vieux Nîmes.