INFOS COVID-19

Face à la propagation du COVID-19, la Région Sud se mobilise pour relayer l'information officielle du gouvernement, et très vite, apporter les réponses nécessaires aux entreprises, indépendants ou artisans à propos des futurs dispositifs d'aide. 

Depuis presque un mois la pandémie de COVID-19 a plongé le pays dans une situation économique inédite. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Région Sud lance un Plan d’urgence, de solidarité et de relance aux côtés de l’Etat pour accompagner les habitants du territoire à travers cette crise.

Le 18 mars, Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France, a annoncé la contribution des 18 Présidents de Régions, au Fonds national de Solidarité de l’Etat, à hauteur de 250 millions d’euros. Ce matin, les équipes de la Région Sud réunissaient une cinquantaine d’acteurs économiques, partenaires et collectivités du territoire afin de travailler sur les critères de mise en œuvre de l’aide qui sera déployée auprès des entreprises impactées par le COVID-19.

« Avec les Présidents de Région nous annoncions hier une contribution de 250 millions d’euros dans le Fonds national de Solidarité de l’Etat. Cette enveloppe sera distribuée en deux temps, tout d’abord une première aide d’urgence de 1 500 euros pour toutes les TPE, puis un soutien financier supplémentaire, sur lequel nous travaillons étroitement avec le Ministère de l’économie et des finances, et dont les critères d’attribution seront déterminés dans les jours qui arrivent.
En tant que collectivité cheffe de file du développement économique, notre objectif est avant tout d’aider toutes les entreprises à passer le cap de cette crise sanitaire inédite. C’est pourquoi il est essentiel, que l’Etat et les Régions mènent ensemble ce grand Plan National de solidarité urgent et indispensable.
Nous avons d’ailleurs réuni ce matin le monde économique avec mon Président de la Commission économie, industrie, nouvelles technologies et numérique, Bernard KLEYNHOFF, afin de faire état de l’ensemble des moyens déployés et de coordonner nos initiatives dans un objectif de simplification et d’efficacité.

Dans cette période historiquement difficile, nos entreprises ont besoin de transparence, de simplicité et de soutien.

Sur les 250 millions, mobilisés par les 18 Régions de France à ce Fonds, la Région Sud mobilisera donc 18 millions d’euros, conformément au mode de calcul national dont nous avons convenu.
Mais pour faire face aux attentes et aux besoins des chefs d’entreprises, nous avons également pris l’initiative de travailler sur des outils complémentaires propres à la Région Sud.
Ces outils s’adresseront en particulier aux secteurs économiques ou associatifs qui ne sont pas pris en compte dans le Fonds national de solidarité. Nous en préciserons très bientôt les modalités, les montants, mais surtout les critères et les procédures pour y accéder.

Le Président de la République nous a annoncé que nous étions en guerre. Aux côtés de l’Etat, la Région est en première ligne pour mener le combat et elle y engagera toutes ses forces » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France.

Pour plus d'informations :
Contactez le numéro vert de la Région Sud : 0 805 805 145
et sur Entreprises Covid19

Des mesures immédiates de soutien aux entreprises :
Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le Gouvernement met en place des mesures immédiates de soutien aux entreprises : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises#

Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France : « Nous assurons la continuité du service public, tout en protégeant les habitants de la région »

Depuis mardi, la pandémie de COVID-19 oblige les français à adopter un nouveau mode de vie. A travers ces changements quotidiens, la Région Sud met en place des dispositifs exceptionnels dans ses domaines de compétences, afin d’aider au mieux les habitants de Provence-Alpes-Côte d'Azur.  

« Dans le cadre des mesures annoncées par le Président de la République pour limiter la propagation du Coronavirus, les déplacements quotidiens doivent être réduits au strict nécessaire, c’est à dire pour des besoins liés à la santé, pour faire ses courses ou pour se rendre au travail lorsqu’on ne peut télétravailler. Ce qui est le cas des personnels autorisés, comme notamment les commerçants indispensables, les soignants, les pompiers et les forces de l’ordre.  

Avec ma majorité nous avons donc demandé aux entreprises de transports par autocars et à la SNCF, de concentrer les services du réseau régional ZOU! sur les liaisons régionales indispensables et sur les heures de pointe. 

Dans ce cadre, les adaptations des services sont les suivantes : 

  • Les principales liaisons interrégionales vers Lyon, Montpellier ou Grenoble sont provisoirement suspendues.  

  • L’offre de trains TER ZOU! a été réduite progressivement à 1 TER sur 5, mais 50% au moins des TER circuleront en heures de pointe dans les grandes agglomérations, afin que les usagers empruntent des rames peu chargées pour minimiser les risques de contamination et de propagation du virus. 

  • La fréquence des bus ZOU! est réduite. Un dispositif spécial est mis en place pour assurer la continuité du service public sur les lignes de bus ZOU! permettant aux usagers de se déplacer.  

    Les horaires par ligne sont disponibles : 
     ici pour les trains TER ZOU!, 

     ici pour les lignes de bus ZOU!  et
     ici pour la ligne des Chemins de Fer de Provence. 

Afin de lutter contre la propagation du virus et protéger la santé de chacun, la Région Sud, en liaison avec les exploitants, a par ailleurs mis en place les mesures préventives suivantes sur son réseau de transport régional ZOU! : 

  • Affichage de l’ensemble des mesures d’hygiène dans les gares, les TER et les autocars depuis le 24 février. 

  • Fermeture des guichets SNCF, des guichets Chemins de Fer de Provence et de tous les points de vente ZOU! Les usagers sont invités à anticiper leur achat de titre de transport directement depuis la boutique en ligne. 

  • Nettoyage quotidien renforcé avec des produits désinfectants de toutes les rames TER et Chemins de Fer de Provence, et de tous les bus. 

  • Dans les bus, suppression de la vente à bord, mise en place d’un espace de protection autour du conducteur et embarquement obligatoire par la porte arrière. 

La sécurité des habitants de Provence-Alpes-Côte d'Azur est notre priorité et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer la continuité du service public tout en protégeant nos usagers » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France. 

Contacts et informations supplémentaires sur https://zou.maregionsud.fr/contactez-nous/  

Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur : « Nous débloquons une prime exceptionnelle pour tous les stagiaires paramédicaux de la Région Sud mobilisés dans la guerre contre le coronavirus »

Alors que les français sont appelés à rester confinés depuis mardi, le personnel soignant est quant à lui en première ligne de bataille contre la pandémie de COVID-19. Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, engage toutes les forces de la collectivité à leurs côtés.  

« En première ligne dans la plus grave crise sanitaire de l’histoire, tous nos soignants mènent aujourd’hui le combat pour la vie de tous. Chaque soir, depuis leur domicile, les Français leur rendent hommage en applaudissant leur action et leur engagement pour le bien commun. 

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur finance tout au long de l’année les stages de 12 435 élèves et étudiants en formation paramédicale, dans les métiers suivants : infirmiers, aides-soignants, ergothérapeutes, sages-femmes, psychomotriciens, ambulanciers, masseurs-kinésithérapeutes, manipulateurs en radiologie, préparateurs en pharmacie hospitalière et auxiliaires de puériculture.

Dans ce contexte exceptionnel, et dans le cadre du Plan Blanc, ces stagiaires sont aujourd’hui pleinement mobilisés sur le front du coronavirus. Ils contribuent chaque jour à assurer le service public de santé aux côtés des soignants. 

On les applaudit chaque jour bien sûr, mais on les aide aussi de façon concrète ! 

En effet, nous avons décidé aujourd’hui de leur verser une prime exceptionnelle de 200 euros chacun

Pour la majorité d’entre eux, cette somme représente un doublement de leur indemnité régionale de stage. Pour la Région, cela se traduit par un engagement de 2,5 millions d’euros supplémentaires. 

Ce dispositif sera mis en œuvre dans les jours à venir pour les 12 435 stagiaires médicaux et paramédicaux concernés, et cette prime sera répercutée sur leurs comptes bancaires dans les plus brefs délais permis par la loi.  

Bien évidemment, je n’exclus pas de renouveler cette démarche en fonction de l’évolution de l’épidémie car elle correspond à nos compétences et notre volonté politique. » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France : « Quelles que soient les circonstances nous maintenons la rémunération des 4000 stagiaires de la formation professionnelle et des 220 organismes de formations »

Alors que la pandémie de COVID-19 contraint le pays à rester confiné, tout en adaptant le quotidien des français aux nouvelles directives du Gouvernement, la Région Sud poursuit autant que possible son action en faveur des habitants de Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

« Nous traversons à l’échelle de notre pays et de notre Région, une situation inédite. En effet, le contexte de pandémie COVID-19 impacte directement notre quotidien et dans le cas présent le suivi des formations et des rémunérations des stagiaires de la formation professionnelle. Une rémunération qui leur est attribuée tout au long de l’année par la Région.  

Ainsi, nous avons décidé avec ma majorité, de prendre des mesures exceptionnelles et de maintenir cette rémunération durant cette période difficile pour tous. Cette mesure est celle du bon sens et de la solidarité et permettra aux 4000 stagiaires de la formation professionnelle d’appréhender un peu plus sereinement la période sombre que nous traversons et de se projeter dans la construction de leur avenir professionnel.  

La Région Sud réaffirme également son soutien à ses 220 organismes de formation qui dispensent sur l’ensemble de notre territoire des formations innovantes et de qualité, pour nous permettre de gagner ensemble la bataille de l’emploi. 

Durant ces semaines de confinement il est important de rappeler aux habitants de Provence-Alpes-Côte d'Azur que la Région est à leurs côtés et que les équipes sont déterminées à poursuivre autant que possible leurs actions en faveur du public, tout en respectant l’application stricte des règles de confinement. 

Nous entrons dans une phase inédite de notre histoire, à l’échelle de notre Région et du monde, mais soyez assurés que nous ne laisserons personne au bord du chemin ! » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France. 

Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France : « Nous allons lancer un Plan de solidarité régionale en faveur du monde associatif et culturel »

Après l’annonce de dispositifs exceptionnels à destination des transports régionaux, des organismes de formation et des TPE PME, Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France, annonce aujourd’hui une aide aux professionnels de la Culture, touchés de plein fouet par la crise sanitaire. Le monde culturel a en effet été l’un des premiers secteurs d’activité affecté par le COVID-19, avec notamment l’annulation de plusieurs concerts, spectacles, manifestations ou actions culturelles et artistiques.  

« La Région Sud tient à exprimer sa totale solidarité aux artistes, techniciennes et techniciens, organisatrices et organisateurs de festivals ou de manifestations culturelles, responsables de lieux, de compagnies ou de structures culturelles. Nous le savons, la pandémie de COVID-19 et ses inévitables mesures de confinement constituent un coup d’arrêt brutal à leurs activités, qu’elles soient permanentes ou événementielles. 

Pour nombre de nos concitoyens qui aiment à suivre ces acteurs culturels dans le travail de création, de diffusion ou d’action culturelle qu’ils mènent avec passion partout en Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’absence d’activités culturelles n’est pas le manque d’un superflu mais une perte essentielle.  

Pour les professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, du spectacle vivant, des arts plastiques, du livre, des musées ou du patrimoine, l’annulation ou le report d’une projection, d’un spectacle, d’une exposition ou d’une production, comme la fermeture pour une durée indéterminée d’un cinéma, d’un théâtre, d’une librairie ou d’un centre d’art, constituent un manque à gagner d’autant plus important qu’ils touchent d’abord les intermittents ou précaires et qu’ils portent atteinte à l’équilibre économique de structures culturelles souvent fragiles par nature.  

La Région est en train de bâtir un Plan de solidarité régional en faveur du monde associatif, avec un volet qui sera spécifiquement dédié aux acteurs culturels. Nous aurons l’occasion dans les jours à venir d’en préciser la méthode et le déploiement.  

Soyez assurés qu’avec les élus de ma majorité, nous restons mobilisés et faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour accompagner tous ceux qui en ont besoin en cette période troublée » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France. 

Alors que la France démarre aujourd’hui sa deuxième semaine de confinement et que les français font face à un nouveau quotidien, le personnel soignant continue chaque jour de se battre pour repousser le virus et soigner les malades.

Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France, a déclaré :

« Aujourd’hui, notre personnel soignant est en première ligne contre la maladie.  Dès demain, les personnels soignants pourront voyager gratuitement à bord de tous les transports régionaux, et ce pendant toute la durée du confinement.
Ils n’auront pour cela qu’à présenter une carte professionnelle, ou une attestation de l’employeur. Bien entendu, les soignants qui étaient déjà abonnés bénéficieront d’un remboursement correspondant.

Pendant qu’une majorité de français reste confinée pour faire face à l’épidémie, ce soutien de la Région à ceux qui mènent le combat est une évidence absolue. Nous le mettons donc dès demain matin en application.
 »

En début de semaine, près de 130 000 français se trouvaient encore dans l’impossibilité de revenir sur le territoire national. Parmi eux, on dénombre à ce jour environ 500 étudiants de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, actuellement à l’étranger pour leurs études ou leurs stages.

En début de semaine, près de 130 000 français se trouvaient encore dans l’impossibilité de revenir sur le territoire national. Parmi eux, on dénombre à ce jour environ 500 étudiants de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, actuellement à l’étranger pour leurs études ou leurs stages. 

« Dans la crise du coronavirus, de nombreuses familles sont aujourd’hui dans l’attente du retour de plus de 500 étudiants de notre territoire, actuellement bloqués dans le pays où ils effectuaient leurs études ou leurs stages. C’est un réel motif d’inquiétude auquel la Région et les Universités veulent apporter une réponse. Avec Eric BERTON, Président d’Aix-Marseille Université, Xavier LEROUX, Président de l’Université de Toulon, Jeanick Brisswalter, Président de l’Université Côte d’Azur, et Philippe ELLERKAMP, Président de l’Université d’Avignon, nous avons donc décidé d’agir !
Nous finançons ensemble les bourses de stage ou d’études, et il est normal d’accompagner aujourd’hui ensemble ces étudiants et leurs proches.
Les familles n’ont pas toujours la possibilité de payer un billet d’avion pour faire revenir leurs enfants en France. Pour certaines, cela représente ou a représenté ces derniers jours un sacrifice financier important !
C’est pourquoi, chaque étudiant pourra bénéficier d’un Fonds d’urgence de 500 euros par tête, pour aider leurs proches à les rapatrier au plus vite. 
Ce dispositif sera également mis en place pour les écoles privées et publiques du territoire, qui nous font déjà remonter les dossiers concernés. 
Rappelons également que la Région attribue chaque année des bourses de mobilité pour un montant d’1,5 million d’euros. Ces aides seront intégralement versées aux bénéficiaires, y compris en cas de retour anticipé.
La cellule COVID-19 régionale en faveur de la jeunesse et de l’enseignement supérieur, pilotée par Georges LEONETTI, Vice-Président de la Région, et Josy CHAMBON, Présidente de Commission, sera en charge du suivi opérationnel de ce dispositif.
Personne ne devrait être seul, ou loin des siens en cette période difficile. Nous avons choisi, avec les quatre Présidents d’Universités, de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider à ce rapatriement très attendu 
» a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France.
 

COMMENT OBTENIR CETTE AIDE?
Pour débloquer cette aide exceptionnelle, merci de prendre contact avec vos universités et vos écoles respectives. 

 

Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France : « Les externes en santé engagés sur le front du COVID-19 pourront bénéficier de la prime régionale » 

Alors que personnel soignant se mobilise sans relâche pour lutter contre la pandémie de COVID-19, Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France, étend aujourd’hui la prime exceptionnelle attribuée aux stagiaires paramédicaux à l’ensemble des externes en santé de Provence-Alpes-Côte d'Azur mobilisés sur le front du COVID-19. 

« Le 20 mars dernier, la Région a accordé une bourse aux stagiaires paramédicaux, dont elle a la compétence directe, et qui sont actuellement en action dans le combat contre le COVID-19 aux côtés du personnel soignant.  

A compter d’aujourd’hui, tous les étudiants externes des facultés mobilisés dans cette crise bénéficieront de cette prime exceptionnelle de la Région, en partenariat avec le CHU de Nice et l’Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, aux mêmes conditions que les stagiaires paramédicaux. 

Afin de leur permettre d’en bénéficier, les hôpitaux de Provence-Alpes-Côte d'Azur nous transmettront, à l’issue du pic épidémique, la liste des externes des facultés des sciences médicales et paramédicales qui se seront mobilisés dans cette guerre sanitaire.  

Plus que jamais, continuons de rendre hommage à nos soignants chaque soir, continuons de les aider en restant chez nous et mobilisons-nous concrètement à leurs côtés. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour les soutenir dans le combat qu’ils mènent. » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France. 

INFORMATIONS ET MODALITÉS D’ATTRIBUTIONS 
mobilisationexternes@remove-this.maregionsud.fr
Tel : 04 91 57 55 55 

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements. Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire depuis le mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum. Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation.

Sorties

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

Attestations

Les deux documents nécessaires pour circuler sont disponibles :

  • l'attestation individuelle, à  télécharger en cliquant ici ou à reproduire sur papier libre ;
  • l'attestation de l'employeur,  à télécharger en cliquant ici.

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d'une amende allant de 38 à 135 euros. En cas de doute sur ces restrictions de déplacement, vous pouvez consulter les questions / réponses en cliquant ici.

Pour consulter les informations complètes du Gouvernement depuis le début de la propagation du COVID-19 sur le territoire français, les gestes barrières à adopter, et toutes autres informations utiles, rendez-vous sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus