L'innovation et le numérique pour tous

Développer les services numériques, en faciliter l’accès, et renforcer ainsi l’avenir économique et l’attractivité de la Région Sud est un enjeu majeur. D’ici 2022 le chantier que nous avons engagé sur quatre départements  couvrira 95% de la population en THD.

Renaud MUSELIER
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le déploiement des infrastructures de télécommunications Très Haut Débit (THD) initié dès 2010 en Région Sud a connu un coup d’accélérateur depuis l’arrivée de la nouvelle mandature en 2015 qui a réaffirmé clairement son souhait de devenir la première Smart Région d’Europe. L’objectif est de permettre l’accès au Très Haut Débit pour tous sur l’ensemble des territoires mais aussi de développer les usages et services les plus innovants.

En Région Sud, le déploiement du THD s’articule d’une part autour de réseaux portés par les grands opérateurs privés (Orange et SFR) et d’autre part autour des « réseaux d’initiative publique » portés par des collectivités territoriales. 

En parallèle, les particuliers et les entreprises peuvent faire appel au fournisseur d’accès internet de leur choix pour bénéficier de la fibre optique là où le réseau est déployé.

L’objectif de la Région et de ses partenaires privés et publics est que tout le monde puisse accéder au très haut débit en 2025. 

Des informations précises sur les déploiements, sont accessibles sur : 

  • Le site de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) 
  • Le site France THD (France Très Haut Débit) 
  • Le site de SUD-THD pour les départements des Alpes de Haute-Provence, des Hautes-Alpes, des Bouches-du-Rhône et du Var 
  • Le site du SICTIAM pour les Alpes-Maritimes 
  • Le site de Vaucluse Numérique pour le Vaucluse.

La Région s’est engagée dans une démarche permettant aux citoyens en mobilité, quels qu’ils soient (professionnels, touristes, résidents...), d’accéder le plus librement et le plus simplement possible à Internet en utilisant un réseau régional de bornes Wifi. Cette offre devra se différencier par son accès gratuit et sans publicité, son niveau qualitatif très élevé quel que soit l’usage et son authentification unique avec continuité de services à l’échelle de toute la région.

La Région a d’ores et déjà confié à la SNCF, via sa filiale Gares & Connexions, la mise en place de Wifi au sein des gares. 

Riquier, Aix-en-Provence, Gap, Arles, Avignon centre, Vitrolles, Cagnes-sur-Mer, Menton, Marseille Blancarde, Miramas, Briançon, L’Argentière, Montdauphin, Chorges, Embrun, Veynes, Sisteron, Simiane, Meyrargues, Saint Laurent du Var, Nice, Saint Augustin, Villefranche, Beaulieu, Bandol, La Seyne, La Pauline, Hyères, Carnoules, Aubagne, Fréjus, Mouans-Sartoux, Grasse, Golf Juan, Juan-les-Pins, Carnolès, Breil, Orange, Sorgues, Carpentras, Tarascon, Rognac et La Ciotat sont d’ores et déjà équipées. En 2019, 58 autres gares suivront cette voie.

Par ailleurs, en 2019-2020, 6 sites démonstrateurs Wifi régionaux seront déployés (un par département) :

• Pour les Alpes de Haute-Provence : Sisteron, en réponse à des enjeux d’attractivité et d’animation de centre bourg.

• Pour les Hautes-Alpes : Les Orres et Embrun, en réponse à des enjeux touristiques 4 saisons et de la continuité de lieux de vie et de loisirs.

• Pour les Alpes-Maritimes : Cannes et le Palais des festivals, en réponse à des enjeux d’itinérances locales au service des festivaliers.

• Pour les Bouches-du-Rhône : Marseille et les gares maritimes 1,2 et 3 du Grand Port, de la place de la Joliette, du Vieux-Port, de Notre Dame de la Garde, en réponse à des enjeux d’accès internet notamment pour les touristes.

• Pour le Var : Ollioules et le technopole de la mer, en réponse à des enjeux d’animation des places économiques et des lieux de vie professionnels.

• Pour le Vaucluse : Avignon et ses sites croisiéristes, des parcours entre les musées, du trafic routier du pont Bénezet (dit « pont d’Avignon »), en réponse à des enjeux de gestion et d’optimisation des flux.

Cette première phase devrait se poursuivre par une généralisation de ces sites Wifi à l’échelle régionale dans les prochaines années.

La Région Sud a l’ambition d’être reconnue comme le territoire leader d’expérimentations des services les plus innovants. Pour que les entreprises puissent développer ces services innovants, elles doivent les tester, les expérimenter le plus facilement possible. Parallèlement, il est aussi indispensable de penser l’appropriation et l’accompagnement de tous aux technologies, services et usages numériques.

Devenir une Smart Région implique ainsi d’accompagner l’ensemble des acteurs du territoire régional à se saisir des potentialités et services offerts par le numérique, à créer et expérimenter de nouveaux services, à penser les usages de demain. Il s’agit de lutter contre la fracture numérique, contribuer à la transition numérique du territoire et de ses entreprises.Pour répondre à ces enjeux, l’exécutif régional a approuvé par délibération du 29 juin 2018 le lancement du programme « Sud Labs » : lieu d’innovation et de médiation numérique en région Provence-Alpes-Côte d’Azur ».

Objectifs des Sud Labs : permettre un accès pour tous et partout au numérique pour combattre la fracture sociale. 

Le programme Sud Labs c'est
• un label « Sud Labs » :
lieu d’innovation et de médiation numérique en Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur pouvant accompagner citoyens et entreprises dans leurs démarches d’innovation et de meilleure appréhension du numérique. La marque Sud Labs a été déposée à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) ;
• un appel à projets destiné à soutenir des offres de services numériques dans ces lieux dans le domaine de la transition numérique des entreprises, de l’emploi, de la conception de produits et de services innovants, de la lutte contre le dérèglement climatique (« Une Cop d’avance grâce aux civic-techs ») et de l’E-citoyenneté.
Le réseau Sud Labs représente une opportunité de diffusion des questions d’innovation et de transition numérique sur tout le territoire régional en lien avec l’écosystème de l’innovation, les acteurs de l’accompagnement des entreprises et les collectivités.

La donnée, publique comme privée, constitue une matière première nécessaire au déploiement de tout nouveau service numérique. Elle est au cœur de la transformation numérique des entreprises et des territoires. Elle réinterroge les pratiques numériques quotidiennes des citoyens. 

Dans le cadre de la stratégie Smart Région et du programme régional des données ouvertes et intelligentes, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur anime un réseau d’acteurs publics et privés et propose un ensemble de services destinés à servir les transformations numériques et l’innovation par les données.

Consultez DataSud, la plateforme régionale des données

Chiffres clés :
• 50 partenaires du programme régional
• 65 organisations partenaires DataSud
• 650 nouveaux jeux de données en six mois – 80 % de données inédites
• 2018 : Prix national de l’Open Data 2018 – Gazette des communes / Open Data France
• 2 programmes de Recherche et Développement (FlexGRID Data, Open Emploi)
• 11 grands ensembles de données (lien DataSud)
• 22 projets de médiation ou de massification de données

Le programme régional des données est animé par une équipe de 3 personnes au sein du service Smart Région. 

La Région Sud anime un groupe de travail sur la question de la gouvernance des données territoriales à l’échelle locale, en partenariat avec les départements et les métropoles. En interne, les directions travaillent activement à l’ouverture des données de l’institution, pour améliorer la transparence de l’action publique et l’interaction avec les citoyens.

Les PME et TPE françaises initient seulement leur transformation digitale (présence sur Internet et sur les réseaux sociaux, réalisation de ventes en ligne ou encore utilisation d’outils digitaux visant à améliorer la productivité). Elles sont quatre fois moins susceptibles de réaliser des ventes en ligne que les grandes entreprises et les plus petites d’entre elles accusent un retard d’autant plus important.

Afin d’accompagner la transition numérique des entreprises et leur permettre de répondre aux défis posés par le numérique, la Région soutient et met en œuvre plusieurs dispositifs.

S'inscrire à la lettre d’information Data Région Sud

Faire une demande de données

Contacter Smart Data par e-mail

Page twitter du CRIGE Provence-Alpes-Côte d’Azur

Vous pouvez rejoindre la communauté d’experts Data Région Sud en intégrant le groupe Teams ouvert à l’externe