Vous êtes ici :
Culture, Particulier

Ces chefs qui font rayonner notre territoire

Mis à jour le 12 février 2024

La région Sud est une terre de gastronomie. Notre territoire rayonne dans le monde entier, tant pour la qualité de ses produits que pour le savoir-faire de ses chefs. Revenons sur ces toques qui font briller notre région par leurs idées, leur talent et leurs récompenses.

Les Grands de Demain

Le 6 novembre dernier, le célèbre palmarès complet du Gault et Millau a été dévoilé. Meilleur Directeur de Salle, sommelier, pâtissier ou cuisinier de l’année… chaque catégorie a été saluée. C’est pour le titre « Grand de Demain » que 3 chefs de notre territoire ont été récompensés : Clio Modaffari et Anne Legrand, du restaurant La Flibuste à Villeneuve-Loubet et Ludovic Turac, du restaurant Une Table au Sud à Marseille.

Clio Modaffari et Anne Legrand, duo de cheffes trentenaires installées à Villeneuve-Loubet, ont notamment su se faire une place parmi les nombreux restaurants gastronomiques de la Côte d’Azur grâce à une cuisine méditerranéenne minute, pensée en harmonie totale avec la nature.

Ludovic Turac est aujourd’hui à la tête des cuisines du restaurant marseillais Une table au Sud du 2ème arrondissement, un établissement cher à ses yeux puisqu’il y avait fait ses débuts il y a quelques années. Originaire de la Cité Phocéenne, il a su se faire connaitre notamment pour sa réinterprétation de spécialités marseillaises comme la bouillabaisse.

Une cuisine plus verte ?

Glenn Viel et Jean-André Charial, chefs du restaurant 3 étoiles L'Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence, ont eux aussi brillé dans les récents classements des meilleurs restaurants mondiaux. Cette fois-ci, il n’est plus question d’être récompensé d’étoile, de titre ou de toque mais de radis. Depuis 2018, l’association We’re Smart World a inventé un nouveau classement, qui recense ainsi les meilleurs restaurants de légumes du monde et valorise leur utilisation ainsi que celle des fruits et autres végétaux. En 2023, pour la deuxième année consécutive, les chefs Glen Viel et Jean-André Charial s’offrent la 5ème place du classement.

9 autres restaurants français figurent également dans le palmarès, dont deux se trouvent dans notre région : le Mirazur à Menton et la Mirande d’Avignon.

 

Nadia Sammut, cheffe étoilée de l’auberge de La Fenière

Fille et petite-fille de cuisinière, Nadia Sammut est célèbre pour sa cuisine en conscience, respectueuse du vivant, qui s’interroge sur la résistance des plantes au changement climatique. Depuis le Luberon elle expérimente, sème, fermente, développe moulins et farines et travaille les productions locales. Porteuse de la maladie cœliaque, qui l’empêche de manger du gluten, elle a souhaité réinventer son rapport à la nourriture et au monde. Elle propose aujourd’hui aux clients de son restaurant une expérience unique, sans discrimination, où chacun est désormais tolérant avec l’intolérance alimentaire, tous réunis dans l’excellence gastronomique.

Cette vision de la cuisine lui a valu une distinction toute particulière. En 2019, la Fenière décroche l’étoile verte, une récompense qui met en lumière les établissements au modèle exemplaire, durable et responsable. Une manière de promouvoir des acteurs engagés et des initiatives concrètes afin de stimuler le dépassement et la transformation de la filière, et d’accélérer la prise de conscience et le passage à l’action de tous. Nadia Sammut ne cesse d'ailleurs d'innover : elle a récemment fait l'acquisition d'un four solaire. 

Meilleur chef de l’année 2023

Alexandre Mazzia, chef du restaurant 3 étoiles AM

On ne le présente plus tant le chef marseillais fait parler de lui dans le monde de la gastronomie. Cette année, Alexandre Mazzia a brillé en se voyant décerner le 23 octobre dernier le titre de Chef de l’Année 2023, à l’occasion de la 15ème édition des Trophées de la Gastronomie et des Vins.  A la tête du restaurant AM situé dans le 8ème arrondissement de Marseille, Alexandre Mazzia est connu pour sa discrétion. Pourtant, il cumule déjà de nombreuses récompenses dont les trois étoiles du Guide Michelin décrochées en 2021.

Sa cuisine, il sait la faire sortir des grands restaurants pour l’adapter au gré des projets, de son foodtruck aux fourneaux de l’Après-M, restaurant solidaire dans les quartiers nord de Marseille. En bref, il ne manque pas d’idée.D’ailleurs, il travaille déjà sur son prochain projet pour les Jeux Olympiques. Quoi de plus naturel, pour cet ancien basketteur, que de cuisiner pour des athlètes ?

Mis à jour le 13 juin 2024