Vous êtes ici :
Enseignement, Jeune

Depuis 2016, 52 millions d’€ investis pour la sécurisation des lycées de la Région Sud

Mis à jour le 12 février 2024

Les évènements récents rappellent la nécessité absolue de sécuriser les 173 lycées de la région Sud. Depuis 2016, 52 M€ ont été investis, et 100% des lycées bénéficient de caméras de vidéoprotection, alarmes et sas anti-intrusions.

Au total, ces 52 millions d’€ ont été investis pour :

  • La création d’un plan de mise en sûreté des établissements et la définition d’une stratégie globale adaptée à chaque établissement,
  • 100% des lycées sécurisés avec l’installation de 1 510 caméras de vidéoprotections, des alarmes anti-intrusions, des sas anti-intrusions dans l’ensemble des lycées. Depuis 2021, la Région continue d’investir 4 millions d’€ tous les ans pour la mise à jour de ces installations.
  • Création de la garde régionale des lycées : 174 médiateurs assurent des missions de médiations autour des établissements (lutte contre le harcèlement, signes de radicalisation, médiation sociale, décrochage scolaire, prévention des conduites à risques …). Ce dispositif a été renforcé en 2021, avec 14 médiateurs supplémentaire, soit 174 médiateurs au total pour les lycées du territoire. 5 millions d’€ sont mobilisés par an pour ce dispositif en constante évolution. A la rentrée 2023, une expérimentation d’un dispositif de médiation renforcée a été mis en place autour de certains établissements à Marseille et Arles pour lutter contre le décrochage scolaire et les conduites à risque (violences, drogues …) avec un suivi éducatif individualisé.
  • 100% des lycées bénéficient, sous l’autorité des Rectorats, d’un plan particulier de mise en sûreté adapté aux spécificités de chaque établissement : définition des règles à suivre au sein d’un lycée en cas de risques majeurs, de menaces, d’intrusions ou tout forme d’attaque au sein ou aux abords de l’établissement


A la suite de l’attaque terroriste survenue vendredi dernier au lycée d’Arras, la Région a transmis plusieurs messages :

  • A l’ensemble des proviseurs pour leur demander de faire procéder à la vérification de tous les dispositifs de sécurité et de sureté de leurs établissements. En cas de dysfonctionnement les interventions seront priorisées par les services de la Région.
  • A l’ensemble des chefs d’équipes de Agents Régionaux des Lycées pour leur rappeler les consignes de vigilance et leur demander de procéder le cas échéant aux vérifications de leurs dispositifs de sureté.
  • Aux équipes de la garde régionale des lycées en leur demandant d’accroitre leur vigilance et de faire remonter l’ensemble des éventuels incidents.
  • Aux 4 000 agents régionaux des lycées qui travaillent au quotidien dans les lycées de la Région, afin de les rassurer et de leur rappeler le soutien du Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de l’Institution.

Dès 2024, des dispositifs innovants viendront compléter le plan régional mis en place avec notamment l’expérimentation du déploiement de bornes d’appel d’urgence devant les établissements scolaires.

Mis à jour le 13 juin 2024