Vous êtes ici :
Culture |

La céramique se dépoussière !

Mis à jour le 21 avril 2023

Singulière, passionnante, la céramique s’expose, se fabrique et regagne depuis quelques temps nos intérieurs. Elle vient apporter une touche d’authenticité et de beau à votre décoration. Focus sur ce matériau et cette activité manuelle en région Sud !

En famille ou entre amis, en solo ou en tant que métier passion, la céramique rassemble. C’est un moment de détente laissant place à toute votre créativité et votre imagination. Ce matériau nécessite de la patience, et mérite un façonnage en douceur.

Depuis la nuit des temps

Remise sur le devant de la scène il y a peu, le maniement de la céramique est un art travaillé depuis la nuit des temps ! En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, comme dans tout le bassin Méditerranéen, l’art céramique est apparu il y a 8000 ans. Ces premières poteries naissent avec l’agriculture, l’élevage et le tissage, et ont alors une fonction aussi utilitaire que rituelle. Elles servaient notamment d’offrandes aux défunts.

Au XVe et XVIe siècle, la ville de Fréjus etait un centre majeur de fabrication de céramique, et le plus important fournisseur de vaisselle de Marseille ! A partir du XVIIe siècle, cette activité va se développer dans la région et notamment dans le Var. Grâce à l’abondance de l’eau, la présence de gisements d’argile pure et fine et de vastes étendues forestières permettant de couper du bois pour alimenter les fours, plusieurs villages du centre et du haut Var, comme Brue-Auriac, Saint-Zacharie, Lorgues, Villecroze, Barjols, Varages et Salernes, vont se spécialiser dans une production artisanale et industrielle de renom : briquettes, tuiles, tomettes, carrelages, vaisselle… Aujourd’hui encore Salernes et Varages sont d'ailleurs réputés pour leurs productions de carrelages, de vaisselle et de poteries.

Poterie ou céramique ?

Les mots se mélangent parfois, alors quelle est la différence entre poterie et céramique ?

La poterie désigne l’art du potier, donc l’art de la fabrication d’ustensiles domestiques et culinaires, à partir de terre et d’eau. C’est un terme générique pour qualifier tous les objets à base de terre cuite qui impliquent la décoration ou le façonnage d'une pièce d'argile, pour concevoir des objets tels que des vases, ou des récipients à usages principalement domestiques et culinaires. Ce qui la caractérise réellement, c’est sa terre cuite poreuse. Les faïences par exemple, ou les produits réfractaires, sont faits à base de terres poreuses. Pour synthétiser, elle est surtout utilisée pour créer des objets fonctionnels.

La céramique quant à elle désigne une technique similaire, mais plus étendue : les objets entrant dans cette catégorie ont souvent des fonctions plus variées. Elle peut être utilisée pour créer des accessoires de décoration, les tuiles des toits ou encore les pièces en grès. Parmi les différents types de céramique, on retrouve donc les poteries, mentionnées précedemment - y compris les objets faïencés - mais aussi les céramiques vitrifiées, comme le grès ou la porcelaine. Ce sont souvent des pièces plus travaillées et majoritairement destinées à la décoration.

Le saviez-vous ?
Les plus anciennes pièces en céramique découvertes proviennent de Chine et datent d’il y a plus de 20 000 ans.

Quelques objets made in région Sud

Bugade : récipient pour faire la lessive

Daubière : récipient en terre cuite émaillée pour la cuisson au feu de bois de la daube provençale

Gargoulette : cruche poreuse qui permet par évaporation de rafraîchir l’eau qu’elle contient. Le bec étroit permet de diriger le jet directement au fond de la gorge, d’où l’expression boire à la gargoulette synonyme de boire à la régalade

Mis à jour le 13 juin 2024