Vous êtes ici :
Aménagement du territoire, Entreprise, Particulier

La Région Sud fédère l’ensemble des acteurs des transports

Mis à jour le 12 février 2024

Dans le cadre de son plan « Région Sud, la région sûre ! » la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a lancé aujourd’hui son premier Comité Régional de sûreté dans les transports composé des acteurs qui sont compétents en la matière. Avec le lancement de ce premier comité, la Région Sud fédère tous ceux qui agissent pour la sécurité des voyageurs afin de renforcer leur sentiment de sûreté.

Depuis 2016, la Région a investi 100 millions d’€ dans la sécurisation de nos transports : création d’une garde régionale composée de 105 agents SUGE, agents de sécurité, équipes mobiles, médiateurs et réservistes de la Gendarmerie nationale, 39 portiques anti-fraudes installés dans nos gares et 40 gares vidéos surveillées par 1 100 caméras.

En concertation avec l’ensemble des parties prenantes, le Comité Régional de sûreté dans les transports a acté :

La mise en place d’une nouvelle organisation avec la tenue d’une réunion annuelle du comité régional de la sûreté dans les transports et d’une réunion bi-annuelle d’un comité technique. En cas d’urgence signalée, la Région Sud réunira les acteurs concernés pour envisager des mesures immédiates.

La mise en place d’un contrat d'objectifs régionaux de sureté dans les transports en lien avec les différents opérateurs de transports et les services de l’Etat.

La redéfinition des grandes priorités pour 2024, à savoir la sécurisation des grands événements, la lutte contre les atteintes sexistes et toutes les formes de harcèlement et la lutte contre la radicalisation.

La vigilance permanente comme fil rouge, et la mise en place d’une méthodologie d’actions ciblées selon le triptyque : Identifier – Sécuriser - Informer

Des moyens renforcés avec :

• L’installation de caméras de vidéoprotection dans les gares ;

• La mise en place de portiques pour assurer la sécurité sur les quais et lutter contre la fraude ;

• Le déploiement de bornes d’appel d’urgence devant les gares ;

• Le renforcement de la sécurité dans les trains en faisant appel aux réservistes police et gendarmerie, aux forces de l’ordre, à la garde régionale des transports ;

• L’expérimentation du dispositif européen PREVENT à la Gare Saint-Charles par l’installation de caméras avec intelligence artificielle pour lutter contre les bagages abandonnés.

Mis à jour le 13 juin 2024