Vous êtes ici :
Culture |

Le melon, trésor sucré de la région Sud

Mis à jour le 05 juillet 2023

Le melon est bien plus qu'un simple fruit, c'est un véritable symbole de la douceur estivale et du terroir méditerranéen. Grâce à son goût sucré et rafraîchissant, il enchante les papilles ! Que vous soyez en quête d'une explosion de saveurs ou d'un moment de fraîcheur, le melon en région Sud saura combler vos attentes. Alors, laissez-vous séduire par ce trésor sucré et succombez à la tentation de la star de la saison.

Réputée pour son climat ensoleillé et ses terres fertiles, qui en font un véritable paradis pour la culture de fruits et légumes, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est l'une des principales régions productrices de melons en France. Le département du Vaucluse et celui des Bouches du Rhône sont particulièrement connu pour sa culture, notamment celui de Cavaillon, une variété de melon réputée et appréciée, bénéficiant de l'appellation d'origine contrôlée (AOC) depuis 1987, ce qui garantit sa qualité et son origine géographique spécifique.

Le saviez-vous, 
Vous pouvez reconnaitre le melon de Cavaillon à sa forme ronde à légèrement ovale et à sa peau lisse, de couleur verte pâle à jaune doré. Sa chaire est quant à elle orange vif, juteuse, sucrée et parfumée. Sa texture est fondante et sa saveur est à la fois douce et rafraîchissante.

Une filière dynamique

La culture du melon en région Sud représente une véritable filière économique dynamique. De nombreux agriculteurs se consacrent à cette culture, contribuant ainsi à la richesse agricole de la région. Les melons produits sont souvent vendus sur les marchés locaux, permettant aux consommateurs de savourer des fruits frais et de soutenir l'économie locale.

La France se classe 3ème au niveau de la production européenne. Il existe 3 bassins principaux de production de melon, dont le Sud-Est, qui représente 98 000 tonnes de récolte en moyenne chaque année, pour une surface de 2 500 hectares de plantations. 

 

La culture du melon de Cavaillon bénéficie des conditions climatiques et géographiques propices de la région. Le terroir, le climat méditerranéen ensoleillé et les sols riches en argile et en calcaire contribuent à la qualité et à la saveur exceptionnelle de ce melon. Les agriculteurs de la région Sud mettent en œuvre des pratiques agricoles spécifiques pour cultiver et préserver ses caractéristiques uniques, notamment celle du plein champ. 

Une tradition locale

Le melon de Cavaillon est une véritable fierté locale et fait partie intégrante du patrimoine culinaire de la région. Il est souvent consommé frais, en salade ou en dessert, et est également utilisé dans la préparation de sorbets, de confitures et de coulis. Chaque été, la région de Cavaillon célèbre ce fruit emblématique lors de la Fête du Melon, où les agriculteurs présentent leurs meilleurs produits et où les visiteurs peuvent déguster les différentes variétés.

Durant cet événement, tout ce qui a trait au melon est présent pendant deux jours au travers de grands banquets populaires, de dégustations dans les rues, de circuits touristiques, d'expositions. Au programme : grand défilé de charrettes, confréries et fanfares, lâcher de chevaux camarguais et bien d'autres animations sont attendues.

Idée de recette 

Nous sommes la région où le soleil se lève, ou les cigales chantent tout l'été mais surtout où on se réunit autour d'un barbecue. Alors on ose, on sort des sentiers battus, et on cuit son melon ! 

En papillote pour accompagner une viande ou un poisson, il apportera une touche de gourmandise à vos grillades. On le tente ? 

 

Ce qu'il faut savoir sur le melon :

Le melon est considéré comme un légume-fruit, il est classé dans la famille des curcubitacés. Il a sont propre mode de reproduction, mais il faut pour cela que toutes les conditions soient réunies.
Deux types de fleurs peuvent se trouver sur la même plante : des fleurs mâles ou femelles réelles ou des fleurs hermaphrodites. Seules les femelles et les hermaphrodites donnent un fruit. Par ailleurs, le concours des insectes est indispensable pour la fécondation des ovules.

Il existe 3 saisons pour le melon : 

  • d'avril à mai, pour ceux qui sont cultivés sous serres chauffées,
  • du mois de mai au 15 juin pour les melons sous serres non-chauffées,
  • du 15 juin en septembre pour les melons de plein champ qui sont de loin les meilleurs car ils bénéficient d'un ensoleillement naturel régional

Comment choisir un bon melon ?

Le principal critère de choix est le poids : le melon doit être lourd, signe qu'il est gorgé de sève, de soleil et de sucre. Si une légère cicatrice, un petit éclatement de la peau à la base est perceptible, c'est encore mieux! C'est le signe que le melon est à son stade maximal de mûrissement.

Mis à jour le 13 juin 2024