Vous êtes ici :
© Yann Bouvier
Sport, Particulier

Les épreuves de voile en 5 questions

Mis à jour le 05 juin 2024

Christophe Gaumont, "race officer" de la Semaine Olympique Française, chargé de la coordination sur l'eau, nous explique le b.a. -ba des régates, pour tout comprendre sur les épreuves de voile qui se tiendront en région Sud cet été. 

La voile est un sport phare des Jeux Olympiques modernes. Depuis les Jeux d'Athènes de 1896, il a été présent à chaque édition à l'exception des Jeux de Saint-Louis en 1904. Dans quelques semaines, des dizaines d'embarcations s'élanceront pour des courses olympiques dans la rade de Marseille. L'occasion de comprendre comment se déroulent ces régates olympiques grâce aux réponses de Christophe Gaumont ! 

    Quelles sont les différentes disciplines de voile inscrites aux JOP2024 ?

    La liste des embarcations a évolué au cours du temps et ce sera encore le cas pour cette édition avec l'entrée du kitesurf au programme olympique et l'apparition de nouveaux formats comme l'iQFoil.

    Aux prochains JO, il y aura dix épreuves, dites séries, dont deux mixtes :

    • Dériveur femmes - ILCA 6 (anciennement appelé Laser)
    • Dériveur hommes - ILCA 7 (anciennement appelé Laser radial)
    • Skiff femmes - 49erFX
    • Skiff hommes - 49er
    • Kite femmes - Formula Kite (nouvelle et épreuve et nouveau matériel)
    • Kite hommes - Formula Kite (nouvelle et épreuve et nouveau matériel)
    • Planche à voile femmes - iQFoil (nouveau matériel)
    • Planche à voile hommes - iQFoil (nouveau matériel)
    • Dériveur double mixte - 470 (nouvelle épreuve)
    • Multicoque mixte - Nacra 17

    A quoi ressemblent les parcours sur l'eau ?

    Découvrez en images les parcours types des embarcations pour les régates olympiques :

    Comment se passe l'arbitrage sur l’eau ?

    Il existe trois spécialisations d’arbitres :

    • Le comité technique : il doit s’assurer que les bateaux sont bien tous les mêmes. Il y a des règles propres à chaque classe de bateau, les voiles sont par exemple limitées en taille, il peut donc mesurer la surface des voiles, vérifier que les équipiers ont bien les équipements nécessaires à bord (gilet de sauvetage, bout de remorquage, etc.), ou encore qu'ils n'ont pas dissimulé du poids qui les avantagerait. 
       
    • Le comité de course : chargé de donner le départ en vérifiant que personne n’est parti trop haut par rapport à la ligne d’arrivée, vérifier que les athlètes respectent bien le parcours, vérifier les passages de la ligne d’arrivée et en faire un classement.
       
    • Le jury : positionné sur l’eau, il vérifie que personne n’enfreint les règles sur l’eau comme par exemple, l'obligation de s’écarter lorsque l’on double un autre participant.

      En cas de faute, le jury siffle et agite un drapeau pour notifier d’une sanction : celui qui a commis la faute doit alors faire un tour sur lui-même, ou deux selon les séries, avant de repartir.

      En cas de faute manquée durant l’épreuve, il est possible de faire une réclamation au jury après la course, qui, après opposition des deux versions des coureurs concernés prennent leur décision.

    Comment gagne-t-on une course ? 

    Pour une régate olympique, le système de classement est particulier : il faut marquer le moins de points possible.

    Comment compte-t-on les points ?

    Pour chaque course, le premier a 1 point, le second a 2 point, le troisième en a 3, etc. Les athlètes ayant abandonnés ou disqualifiés auront les points du dernier +1. Pour le classement général final, les points de toutes les courses sont additionnés. Le nombre de courses qui composent les séries d'ouverture varie en fonction de l'épreuve.

    Petite particularité : les athlètes ont un "droit à l'erreur", "à la contreperformance", puisqu'on enlève pour le classement final, la plus mauvaise course de chacun. 

    Les 10 meilleurs du classement sont alors qualifiés pour la course aux médailles. Dans cette course, les points sont doublés et viennent s'ajouter au total des séries d'ouverture. Si le plus mauvais résultat est obtenu lors de la course aux médailles, il ne peut être retiré.

    En bref : on additionne les points de chaque course, on retire la plus mauvaise et on obtient un classement général. 

      Mis à jour le 18 juillet 2024