Vous êtes ici :
Jeune, Enseignement, Économie-Entreprise

Remi et Thibault, deux lycéens prodiges, inventent le Klopper, un cendrier malin

Mis à jour le 08 mars 2024

Unique au monde, le cendrier Klopper, de conception 100 % écologique, permet de conserver six mégots. Cette invention étonnante est le fruit de la créativité de deux jeunes lycéens d’Antibes. Après quatre mois de conception, ces deux prodiges se lancent dans la commercialisation de leur invention.

Jeunes et déjà patrons. Remi Astier et Thibault Massa défrayent la chronique avec le Klopper. Ces deux lycéens de Alpes-Maritimes ont inventé un cendrier malin, écolo et unique au monde. Ces deux élèves du lycée Léonard-de-Vinci d’Antibes ont fait preuve d’une grande créativité doublée d’une grande maîtrise technique. Depuis Remi Astier et Thibault Massa suscitent un véritable engouement médiatique. Malgré leurs jeunes âges, ils sont désormais à la tête d’une entreprise appelée à un essor prometteur.

L’aventure commence par une scène banale. Il y a quatre mois, les deux élèves, eux-mêmes non fumeurs, observent l’un de leur camarade fumer et écraser sa cigarette sur le trottoir. « On s’est dit qu’il fallait faire quelque chose », se souvient Remi Astier. Dans leur élan créatif, ils ont l’idée de concevoir un cendrier écolo qui pourrait se fixer au paquet de cigarettes.

Avec leurs moyens personnels, ils se lancent dans la conception du fameux cendrier. Remi Astier n’était pas démuni pour autant. En effet, il a été élu prodige de la République en mai 2020 pour avoir conçu 17 000 visières lors de la crise sanitaire. Cette technologie lui a aussi permis de concevoir une prothèse de la main pour une jeune fille de 7 ans. A chaque fois, Remi s’inscrit pour des causes qui lui tiennent à cœur comme le handicap par exemple.

«  Apprendre de ses erreurs »

« Chez moi, je possède une imprimante 3D. Cela m’a permis de créer des cendriers plus que potables en peu de temps grâce à une technologie classique. » Mais le résultat n’était pas satisfaisant. Remi a l’idée d’imprimer un cendrier en résine écolo grâce à de nouveaux logiciels qui permettent de modéliser le cendrier idéal. Ce n’est qu’après avoir réalisé 50 prototypes que les deux jeunes aboutissent à un résultat probant : le Klopper capable de contenir six mégots. « Il faut apprendre de ses erreurs pour un produit masterisé, bien conçu, et qui ne soit pas trop complqué à utiliser, c’est la leçon de cette aventure », remarque Remi Astier.

Non content de cette prouesse technologique, nos deux entrepreneurs se lancent dans la commercialisation de cendriers dès février dernier en créant leur entreprise appelée KLOP (Keep life of planet) tout en déposant un brevet. Le succès est déjà au rendez-vous. Des municipalités signent des contrats, ainsi que des ports et même des établissements privés. « Nous avons des demandes de Klopper qui viennent de restaurants qui ont commandé des exemplaires à leur effigie. Ils veulent s’inscrire dans cette démarche écologique. Cela permet à leurs clients d’éviter de jeter les mégots par terre », se félicite Remi.

Cet investissement en temps n’a pas eu de conséquences négatives sur leur scolarité. « J’aimerais devenir pilote de ligne, avoue Remi. Mais je me destine à obtenir un diplôme dans le domaine technologique, ce sera un plan de secours. »  La valeur n’attend pas le nombre des années.

Mis à jour le 13 juin 2024