Vous êtes ici :
© Régis Cintas Flores
Tourisme, Particulier, Jeune, Association

Sur les pas de Marie-Madeleine

Mis à jour le 03 mai 2023

Près de 2 000 ans après le passage de Marie-Madeleine en Provence, un itinéraire inédit de 222 kilomètres a été créé pour retracer le passage de la disciple de Jésus. 10 étapes, pour 10 jours de randonnée, en traversant notamment les Parcs naturels régionaux de Camargue et de la Sainte-Baume, pour un pèlerinage en pleine nature !

Peu de temps après la résurrection du Christ, Marie-Madeleine embarque pour l’Occident avec son frère Lazare, sa sœur Marthe et d’autres disciples. Les compagnons de voyage atteignent alors les Saintes- Maries-de-la-Mer, point de départ de son voyage qui la conduira jusqu’à Saint-Maximin la Sainte-Baume.

Aujourd'hui, entre marais, littoral méditerranéen, et arrière-pays provençal, ce sentier constitue pour les Chrétiens de tous horizons un pèlerinage connu et reconnu au-delà des frontières régionales, avec comme point d’orgue, l’arrivée à la Grotte Sainte Marie-Madeleine. Sanctuaire très fréquenté par les pèlerins et les touristes tout au long de l’année, la Grotte Sainte Marie-Madeleine ainsi que ses bâtiments constituent un patrimoine historique et culturel majeur du Parc naturel régional de la Sainte-Baume.
Situé en contrebas d’une falaise calcaire, le site est soumis au risque naturel d’éboulement rocheux. Aussi, des travaux de sécurisation ont été initiés en 2018, financés par la Région Sud et l’Etat, afin de restaurer l’accès à la grotte.
Depuis avril 2021, le sanctuaire est à nouveau accessible, pour le plus grand bonheur des touristes et pèlerins en quête de spiritualité.

Un projet ambitieux pour la Région et ses partenaires

Relancé officiellement le 25 mai 2021 par Renaud Muselier à l’occasion de la réouverture au public de la grotte de Sainte Marie-Madeleine, cet itinéraire est le résultat d’un travail collaboratif.

En juillet 2021, suite à la demande du Président de la Région et au vu de l’engouement de nombreux partenaires, le CRT a édité une carte en 12 000 exemplaires et des pages web en français et en anglais ont également été mises en ligne sur leur site internet. En plus de mettre en lumière les 10 étapes de l’itinéraire, la carte propose des recommandations de lieux touristiques et hôteliers.

Cette année enfin, la Fédération Française de Randonnée Pédestre, l’association des Chemins des Saints et des Saintes de Provence et le CRT ont obtenu les autorisations de passage dans les communes et les propriétés privées quand cela été nécessaire. Une dernière étape est encore en cours à savoir l’implantation des panneaux d’interprétation et directionnels sur le pèlerinage par le CRT et la Région. 

Le saviez-vous ? Notre région abrite le 3ème tombeau de la chrétienté après le Saint-Sépulcre de Jérusalem et la tombe de Saint-Pierre de Rome. C’est à la Basilique de Saint-Maximin que reposent les reliques de Sainte Marie-Madeleine présente au pied de la Croix et première annonciatrice de la résurrection du Christ. Fuyant les persécutions, elle débarque aux Saintes-Maries-de-la-Mer avec Lazare, Marthe, Maximin, Marie-Jacobé et Marie-Salomé, les grands Saints de Provence, puis parcourt la côte provençale jusqu’à la grotte de la Sainte-Baume. Elle y restera 30 ans pour faire pénitence. Humbles et Rois de France sont venus prier la Sainte à travers les siècles à la Grotte de la Sainte-Baume.

Un pèlerinage au cœur de la nature 

Au cours de ce nouvel itinéraire « sur les pas de Marie-Madeleine », les pèlerins pourront traverser deux parcs naturels régionaux : le Parc naturel régional de la Camargue et le Parc naturel régional de la Sainte-Baume. Ils visiteront ainsi des lieux incontournables de la Provence comme les-Saintes-Maries-de-la-Mer, Salin-de-Giraud, Fos-sur-Mer, Martigues, Carry-le-Rouet, l’Estaque, Marseille Centre, Marseille la Barasse, Gémenos ou Saint-Maximin-la Sainte-Baume.

Véritable poumon vert, le PNR de la Sainte-Baume accueille au cœur de plus de 130 hectares, labelisés Forêt d’exception en 2018, la Grotte de Sainte Marie-Madeleine, alliant ainsi écologie, spiritualité et tourisme. Au-delà d’un intérêt touristique, ce pèlerinage s’inscrit dans le cadre du Plan Climat « Gardons une COP d’avance » qui œuvre pour la préservation de la biodiversité du territoire.

Aujourd’hui, je veux restaurer la place prépondérante de ce site sacré en retraçant la route parcourue par cette femme qui a vécu aux côtés du Christ et s’est réfugiée sur nos terres. J’invite les chrétiens du monde entier, les adeptes du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, les passionnés d’histoire à parcourir ces 222 km sur les pas de Sainte Marie-Madeleine de la Camargue à la Sainte-Baume. Que la marche leur révèle la beauté de notre région et sa richesse spirituelle. »

Renaud MUSELIER
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur,
Président Délégué des Régions de France

Le sentier

Mis à jour le 12 juin 2024