Vous êtes ici :
© Regis Cintas-Flores
Santé, Particulier

Un nouveau centre de soins à Forcalquier

Mis à jour le 20 juin 2024

Ce jeudi 20 juin était inauguré l'espace santé "Paul Nalin" de Forcalquier. Un équipement primordial pour répondre aux besoins de santé publique de proximité, fondé sur la lutte contre les inégalités d’accès aux soins, sociales ou territoriales.

Classé en zone d’intervention prioritaire, l’espace santé de Forcalquier propose une offre de soins d’urgence de proximité dits « non programmés » afin d’orienter les malades les moins graves, représentant entre 70 et 80 % des patients aux urgences. Ce centre assure une continuité de soins sur le territoire rural. Le bâtiment, construit à l’entrée de ville, d’une surface de 275 m2, dispose d’un espace accueil et attente, une salle radio, une salle d’échographie, une salle de suture, deux bureaux médicaux, un bureau infirmier, un sas ambulances, une salle de surveillance, une salle de repos et des bureaux pour les professionnels de santé à l’étage. La structure prévoit une ouverture 7 jours sur 7 de 11h à 21h. Un binôme médecin et infirmière assurera une permanence et un médecin échographiste sera présent 3 jours par semaine. Au total, 4 médecins urgentistes et 4 infirmières sont engagés dans ce projet.

Cet espace santé de Forcalquier poursuit comme objectifs :

  • La lutte contre les déserts médicaux,
  • Le soutien aux projets améliorant l’accès aux soins de premiers recours,
  • Le développement de l’offre de soins,
  • Le service de proximité et les services d’équipements publics et privés utiles au quotidien, soutenu par le programme régional FEDER 2021-2027,

Ce centre de soins est inscrit dans le contrat « Nos territoires d’abord » de la Région Sud. Elle a soutenu ce projet à hauteur de plus de 698 000 € pour le financement des travaux. De plus, une subvention de plus de 851 000 € de FEDER a été attribuée.

Un engagement historique pour la santé

Sur la période de 2021 à 2028, la Région investit 710 millions d’€ dans le domaine de la santé. Cet engagement historique, pour une collectivité, dont ce n’est pas la compétence, se déploie autour de 4 axes :

  • Une politique de santé publique concrétisée au travers de l’appel à projets santé publique, le Plan régional santé environnement, le Pass Santé jeunes et le Pass Mutuelles étudiants boursiers,
  • La lutte contre les déserts médicaux en proposant un ensemble de leviers et de ressources mobilisables à destination des territoires,
  • La prise en charge globales des cancers à travers deux Plans Cancer régionaux,
  • Une politique de soutien à l’innovation en santé centrée sur le déploiement de l’e-santé et de la télémédecine.

Le Kit Lutte contre les déserts médicaux se décline en 4 volets d’intervention complémentaires : les Maisons régionales de santé et l’aide à l’installation de médecins généralistes, l’accueil d’étudiants en médecine générale dans les territoires, le déploiement de la télémédecine et de l’équipement médical, une meilleure accessibilité aux soins d’urgence avec notamment le Plan salles d’attente.
Depuis sa création, le dispositif a permis :

  • La labellisation de 115 Maisons régionales de santé pour un montant de plus de 18 millions d’€,
  • L’installation de 29 médecins généralistes pour un montant de plus de 635 000 €,
  • Le co-financement avec l’ARS de 235 bourses pour un montant de plus de 610 000 €.

 

« La santé est un droit pour tous. Nous travaillons quotidiennement pour apporter des réponses concrètes et des solutions aux habitants et nous allons nous donner les moyens de faire reculer les déserts médicaux. Il est primordial de proposer des projets de santé publique de proximité, fondé sur la lutte contre les inégalités d’accès aux soins, sociales ou territoriales. Tout cela est le fruit d’une vision : un territoire en bonne santé, c’est un territoire où l’offre de soins est équilibrée, diversifiée et le moins loin possible du domicile !»

Renaud MUSELIER
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur,
Président délégué de Régions de France

Mis à jour le 18 juillet 2024