Institution, Aménagement |

Voeux 2022 : les annonces de Renaud Muselier

A l'occasion de ses voeux à la Région Sud, le Président Renaud Muselier a présenté la stratégie à venir pour les 6 prochaines années en Provence-Alpes-Côte d'Azur, autour de 5 caps.

 

 

* Si la vidéo ne s'affiche pas, cliquez ici pour la visionner 

1er cap : une Région plus simple, plus proche et plus lisible : décentralisée ! 

Zéro papier, dématérialisée, simplifiée : 3 mots clefs pour une région concrètement proche de vous, où que vous soyez, quelle que soit votre situation. 
Ce dispositif s’appellera ALLO REGION, une ligne téléphonique et numérique, ouverte à tous, point d’entrée pour répondre aux questions et vous guider dans les démarches.
Pour être au plus près de nos lycéens, nous renforçons la garde régionale des lycées (200 gardes), avec une équipe spéciale d’intervention rapide pour leur sécurité, mobilisable à la demande de tous les proviseurs.
Nous créons aussi des équipes départementales de travaux d’urgence, capables de se déplacer dans tous les lycées pour veiller aux bonnes conditions d’étude de nos lycéens.

2ème cap : la Région avec une Cop d'avance, plus que jamais !

Tous les rapports scientifiques le confirment : l’accélération du changement climatique fait de la Méditerranée un véritable laboratoire.
Nous avions anticipé : en 2017, avec le Plan Climat une COP d’avance, qui est passé de 25% à 40% du budget de la collectivité, soit 600 millions d’euros par an. Autour des 5 piliers, Air, Mer, Terre, Energie, Déchets, il permet des actions très concrètes comme le dispositif 1 Million d’arbres, le plan Escale Zéro Fumée, ou encore la stratégie hydrogène vert. Cette COP d’avance continue et sera encore renforcée, puisque nous allons planter 5 millions d’arbres dans le mandat : un par habitant de Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec l’Office national des forêts et toutes les communes engagées pour verdir leur ville !

Passer à la vitesse supérieure pour devenir la première région verte d’Europe :

  • Devenir autonomes en gestion des déchets dès 2030
  • Renforcer le plan Guerre du feu autour des SDIS, du débroussaillage, du reboisement et de l’achat d’un canadair !
  • Etre un pôle énergétique fort grâce à ITER et jouer la carte de l’indépendance énergétique autour de tous nos atouts -> avec par exemple l’éolien en mer et le projet Provence Grand Large
  • Faire de la mer Méditerranée notre septième département, en la protégeant et en utilisant sa force – Plan Ports propres, Zéro plastique en mer, Mouillages écologiques

3ème cap : faire de notre région la capitale de l'euroméditerranée 

Il y a bientôt 3 millénaires que notre richesse, notre rayonnement, dépendent directement de notre perspective méditerranéenne.
Avec la construction européenne, la Région Sud est devenue un lien essentiel entre Europe et Méditerranée : c’est à la fois un constat géographique, culturel et économique !
Nous avons lancé Méditerranée du Futur en 2017
, suivi par l’Etat avec le Sommet des deux rives en 2019, et bientôt le 7 février avec le Forum des Mondes Méditerranéens à Marseille.
Nous protégeons cet héritage millénaire, jusqu’à son origine : grâce à la Région, la reconstitution de la Grotte Cosquer verra le jour en juin prochain à la Villa Méditerranée, pour rendre accessible au plus grand nombre un des trésors de notre Région Sud. Pour devenir en 2030 le centre nerveux de la Méditerranée, là où se jouent les investissements d’avenir autour d’un projet euroméditerranéen.

4ème cap : devenir la région-phare de l’industrie !

Pour y parvenir, l'accent sera mis particulièrement sur les industries de la défense.
Nous avons des fleurons partout ! Des fleurons comme Eurenco dans le Vaucluse, leader européen des explosifs ou encore Airbus à Marignane.
Que ce soit sur la terre avec l’Armée de terre et la base de Canjuers – dans les airs – avec l’école de l’air de salon et la base d’Istres, le Roissy de la défense, qui accueille les MRTT et le centre d’essai en vols.
Ou en mer, à Toulon, avec la Marine Nationale et le port militaire le plus important d’Europe, notre région est la seule à disposer de tous ces atouts.

5ème cap : la Région du bonheur et des sourires ! 

Nous vivons dans une région qui ne ressemble à aucune autre.
Nous vivons là où chacun rêve de vivre ses vacances, où la création culturelle en fait la Région des festivals, où nos universités sont performantes, dans la plus belle région d’Europe ! Une Région sûre pour laquelle nous engageons 10 millions par an pour la sécurité.
Désormais, cet objectif de la Région du bonheur et des sourires sera au cœur de toutes nos politiques publiques.
Prochainement sera présenté un outil d’évaluation et d’orientation des politiques publiques permettant de mesurer l’impact réel de nos actions régionales sur la qualité de vie et l’état d’esprit des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Objectif Jeux Olympiques pour les Alpes du Sud en 2034 ou 2038 !

La Région Sud a décidé de porter « une intention de candidature » pour l’organisation des Jeux Olympiques d’Hiver en 2034 ou 2038, dans toutes les Alpes du Sud. Notre Région se met à la disposition du Comité National Olympique pour remporter la victoire auprès du CIO.

Cette intention de candidature reposera sur trois axes :

  • La fierté retrouvée. Oui nous en sommes capables ! Oui les Alpes du Sud peuvent accueillir la plus grande compétition de sports d’hiver du monde.
  • Un environnement préservé. Les Alpes du Sud sont un écrin naturel magnifique. Zéro pic de pollution, un ensoleillement exceptionnel, une biodiversité protégée.
  • Les valeurs du sport exaltées. Cette intention de candidature mettra les sportifs au centre de l’attention. Ils sont de formidables vecteurs d’émotion et de valeurs positives de partage, d’échange, de gout de l’effort.