Vous êtes ici :
Enseignement, Santé, Etablissement d'enseignement, Collectivité, Jeune

Pour la réussite des lycéens, la Région Sud dit stop au harcèlement scolaire

Mis à jour le 08 mars 2024

Avec son plan d’actions novateur, adopté en séance plénière du 28 octobre 2021, la Région Sud fait de la prévention et de la lutte contre le harcèlement scolaire une priorité majeure de son mandat. Il est décliné en 7 points et doté d’un budget d’1 million d’euros. L’organisation de la journée nationale consacrée au harcèlement scolaire, jeudi 10 novembre, en fait partie.

Dire stop au harcèlement scolaire qui sévit dans nos lycées, c’est le combat que mène la Région Sud. Elle a inscrit la jeunesse au rang de ses priorités et a mis au cœur de son intervention la réussite scolaire des lycéens de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Jeudi 10 novembre, la Région organise à l’Hôtel de Région à Marseille un événement, ouvert à tous, qui réunit des lycéens, des agents régionaux des lycées, des médiateurs de la garde régionale, des parents d’élèves et toute la communauté éducative. L’un des temps forts de cet événement est la remise des prix régionaux « Pour en finir avec le harcèlement scolaire ».  

Retrouvez l'ensemble des vidéos et affiche recompensées par l'opération  « Pour en finir avec le harcèlement scolaire ».  

 

« Nous plaçons nos jeunes au cœur de nos priorités, en effet le bien-être de la jeunesse constitue un des piliers de ma mandature. Les lycéens sont particulièrement exposés au quotidien à de multiples problématiques, dont celles liées à diverses formes de harcèlement. Il est essentiel de leur permettre de suivre une scolarité dans un environnement apaisé. En sensibilisant les jeunes et leur entourage à ce fléau, nous leur permettons de devenir acteurs de la prévention et de la lutte contre le harcèlement scolaire. Ce Prix régional vient récompenser leurs initiatives et a pour vocation d’enrichir le parcours citoyen des jeunes lycéens du territoire. Bravo à tous pour votre engagement ! »

Renaud MUSELIER

Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur,

Président délégué de Régions de France

En 2019, 455 actes de violence

En France, 10 % des élèves sont affectés par le harcèlement, soit environ 700 000 élèves. Ce qui correspond, en moyenne, à 2 ou 3 enfants par classe. Au niveau régional, l’institution fait état, en 2019, de 455 situations de violence avec pour plus de la moitié des faits traduisant des situations de harcèlement scolaire. Des actes de violence physique, verbale ou psychologique se traduisent par des insultes, des humiliations, une mise à l’écart, des menaces, des rackets, du sexisme, de l’homophobie, du racisme ou de la xénophobie.

Le harcèlement, dans sa dimension la plus large, recouvre également la cyberviolence, les prises d’image non désirées, les menaces, l’intimidation, la vidéolynchage, les insultes à caractère sexuel ou les attouchements.

Des médiateurs formés, des ateliers de sensibilisation

La Région Sud a placé la réussite scolaire des lycéens de Provence-Alpes-Côte d’Azur au cœur de son intervention. C’est pourquoi elle a érigé le harcèlement scolaire comme grande cause régionale avec un plan d’actions et un budget doté de 1 million d’euros.

Un plan d'actions qui se décline en 7 actions concrètes

  • L’organisation d’une journée de lutte contre le harcèlement scolaire à l’occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire jeudi 10 novembre 2022
  • La confirmation du rôle des médiateurs de la Garde régionale des Lycées en devenant ambassadeurs de la lutte contre le harcèlement scolaire à l’issue de la formation délivrée par le ministère de l’Education Nationale dans le cadre de son Programme de lutte contre le harcèlement à l’école « PHARE »
  • L’organisation d’ateliers de sensibilisation et diffusion d’un fascicule d’information sur le harcèlement scolaire auprès des agents régionaux des lycées
  • La création d’un prix régional de lutte contre le harcèlement scolaire doté d’un budget annuel de 6 000 euros pour récompenser toutes les initiatives portées par les lycées et dont l’appel à projets intitulé « Pour en finir avec le harcèlement scolaire » 
  • La création d’une fabrique « Lutte contre le Harcèlement scolaire » au sein du Parlement Régional de la jeunesse (PRJ) qui a eu pour première mission la rédaction d’une Charte proposée à la signature des lycéens et la création d’un escape game qui sera déployé au sein des lycées du territoire régional
  • L’organisation d'ateliers d'autodéfense verbale dans tous les lycées de la région pour donner aux jeunes les moyens de répondre aux harceleurs
  • La priorisation du financement de toutes les actions pédagogiques initiées par les lycées sur le thème de la lutte contre le harcèlement scolaire

Des Prix régionaux attribués aux élèves

Ces prix constituent l’un des volets fondamentaux du Plan régional de lutte contre le harcèlement scolaire. Le concours est organisé par la Région en partenariat avec l’Education Nationale. Il récompense les productions vidéos, les affiches, les dessins produites par les 3 premiers lauréats du concours.

On compte 3 lauréats et un prix spécial du jury pour cette édition 2021/2022 :

  • 1er Prix : Lycée de la Méditerranée (la Ciotat 13), pour la réalisation d’une affiche et d’une courte vidéo,
  • 2ème Prix : Lycée Thomas Edison (Lorgues 83), pour la production d’une vidéo et d’une affiche,
  • 3ème Prix : Lycée Pierre et Marie Curie (Menton 06), s’est exprimé par le dessin et la bande dessinée,
  • Prix spécial du jury : Lycée Jacques Audiberti (Antibes 06), création d’un site collaboratif contre le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement.
Mis à jour le 24 juin 2024