Vous êtes ici :
© Crédit photo : Regis Cintas-Flores
Particulier, Santé

A Marseille, la Maison des femmes aura bientôt un lieu d'accueil

Mis à jour le 09 février 2023

Lieu d’accueil, d’écoute, de soin, d’accompagnement et d’orientation, la maison des femmes de Marseille pourra, d’ici fin 2023, accueillir près de 400 femmes victimes de violences conjugales, intrafamiliales, sexuelles et sexistes. La première pierre de ce local a été posée le 26 septembre rue Saint-Pierre, en présence des élus, du personnel médical et de Clara Luciani, marraine du projet.

Dans les Bouches-du-Rhône, en 2018, 5 000 faits de violences conjugales ont été constatés, et 12 000 faits de violences faites aux femmes hors du cadre conjugal. Parmi les 400 femmes qui ont dû être hospitalisées à l’AP-HM des suites de ces violences, 80 étaient mineures. Accueillies temporairement à l’hôpital de la Conception, ces femmes auront bientôt un lieu qui leur sera dédié, à quelques encâblures de l’hôpital.

Une approche holistique du soin

Ce nouveau lieu, plus spacieux, permettra de faire passer l’équipe, actuellement composée de 10 personnes, à 30 personnes, pour une prise en charge globale des victimes et de leurs enfants. A la maison des femmes, dirigée par le Professeur Florence Bretelle, médecins, psychologues et assistantes sociales travailleront main dans la main avec les équipes juridiques et les associations. L’objectif : soigner les victimes et les faire sortir du cercle de la violence. Le projet propose, en parallèle du parcours de soin, un axe de prévention et d’orientation ainsi qu’un axe spécifique à la prise en charge des enfants victimes ou témoins de violences.

Des travaux d’envergure

Les locaux rue Saint-Pierre, d’une superficie de 600 m², nécessitent des travaux importants d’accessibilité et de mise aux normes PMR, ainsi que des travaux d’aménagement qui permettront de créer salles de permanence, de consultation et bureaux. Pour relever ce défi, la Région Sud soutient ce projet à hauteur de 300 000 €, aux côtés des autres partenaires impliqués dans le projet : l’Etat, le Département, l'Agence régionale de santé, la fondation du groupe Kéring ainsi que la maison des femmes de Seine Saint-Denis. Enfin, la chanteuse Clara Luciani, qui a clôturé l’événement en chanson, accompagnée de l’équipe de soignantes, reversera les recettes de son 45 tours « Cœur » à ce projet dont elle est la marraine.

La Région Sud, aux côtés des femmes victimes de violence
Le 25 novembre 2021, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, instaurée par l’ONU, la Région a rassemblé pour la première fois tous les acteurs de ce domaine autour des « Assises régionales » de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

A cette occasion, la Région s’est engagée aux côtés des femmes en signant une charte d’engagement contre les violences faites aux femmes afin de :

• Promouvoir de manière significative l’égalité entre les femmes et les hommes,

• Sensibiliser et communiquer sur la lutte contre les violences faites aux femmes,

• Produire des outils de politique et de formation sur la prévention et la prise en charge des victimes,

• Faciliter l’accès aux associations spécialisées en soutien aux collaborateurs,

• Intégrer le réseau régional de la lutte contre les violences faites aux femmes pour travailler sur ce sujet,

• Mesurer l’impact des actions réalisées et partager ces résultats.

Mis à jour le 25 juin 2024