Vous êtes ici :
Santé, Particulier, Entreprise

Bientôt en Région Sud, deux pôles d’excellence en santé, pour vous !

Mis à jour le 17 mai 2023

L’annonce était attendue, elle est maintenant confirmée. Après des mois de présentation de dossiers, de jurys et de préparation, le Président de la République Emmanuel MACRON a confirmé aujourd’hui que deux pôles d’excellence mondiale en santé verraient prochainement le jour en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Deux pôles de recherche exceptionnels, pour lesquels la Région s’est battue auprès de l’Etat pour qu’ils soient chez nous, dans nos territoires, et pas ailleurs.

Un nouvel institut hospitalo-universitaire à Nice 

C’est à Nice qu’un institut hospitalo-universitaire (IHU) entièrement dédié à la santé respiratoire, à l’environnement et au vieillissement, verra donc le jour. Une superbe victoire, pour notre territoire, fruit du travail commun avec le maire de Nice, Président du Conseil de surveillance du CHU de Nice et Président délégué de la Région, Christian Estrosi. Ce pôle majeur réunira plus de 600 personnes, médecins, chercheurs, industriels et rassemblera une dizaine de laboratoires de dimension nationale et européenne.

Ce sera la  première organisation française et européenne regroupant sur le même site une expertise nationale et internationale unique en recherche fondamentale, translationnelle et clinique, pour la formation, l’innovation et le soin dans le domaine des maladies respiratoires liées au vieillissement.

Un pôle de santé qui prendra bientôt vie en région Sud grâce à l'investissement des chercheurs, soignants et universitaires du CHU de Nice, de l’Université Côte d’Azur, de l’INRIA Sophia et de l’INSERM, qui ont contribué à bâtir ce projet sur le plan scientifique, ainsi que les 4 équipes de recherche mobilisées : le centre Inria 3IA Côte-d’Azur, l’Institut de Pharmacologie Cellulaire et Moléculaire (IPMC), l’Institut de Recherche sur le Vieillissement et le Cancer (IRCAN) et l’Institut de biologie du développement.

Un Biocluster dédié au développement des traitements de demain à Marseille 

De même, à Marseille, notre région a été sélectionnée pour la création d’un biocluster dédié au développement des traitements de demain, contre les cancers, les maladies auto-immunes, ou encore les maladies infectieuses. Près de 100 millions d’euros d’investissements sont décrochés par notre région, en faveur de ce projet exceptionnel porté par l’Université d’Aix-Marseille, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille, l’Institut Paoli-Calmettes, l’INSERM, le CNRS, Eurobiomed, et un grand nombre d’industriels et de biotech de ce secteur.

Inspiré du Biocluster de Boston (Massachusetts, USA), le biocluster marseillais est un véritable catalyseur d’innovation en lien avec les entreprises et constituera un « guichet unique » facilitateur et animateur de réseau, en réunissant au sein d’un lieu unique une masse critique d’acteurs faisant référence dans le domaine de l’immunologie (industries, recherche, soins, formation, start-ups), autour d’une thématique porteuse d’innovation de rupture et bénéficiera d’un engagement fort des collectivités locales pour asseoir son attractivité.
Les missions du Marseille Immunology Biocluster sont de faire de Marseille une place internationale en immunologie grâce à la mise en place de services (accès à des plateformes…), à l’amplification des partenariats publics-privés, au développement massif du transfert d’innovation vers les établissements de soin et les patients… Une quarantaine de start-up seront créées d’ici 2030 en immunologie.

C’est donc ici, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, que se jouera la recherche accélérée pour donner de l’espérance aux malades, et des perspectives de guérison nouvelles. Là aussi, avec la Présidente de la Métropole d’Aix-Marseille Provence, Martine Vassal, la Région Sud s'est battue pour que ce biocluster s'implante ici et pas ailleurs. Il rassemblera chercheurs, industriels et soignants avec 250 emplois à la clef.

Ces deux engagements forts de l’Etat, pour notre santé et pour accélérer la recherche en Région Sud, démontre une nouvelle fois que nous sommes capables de viser l’excellence, et de l’obtenir.  A Nice comme à Marseille, les annonces fortes pour notre Région se multiplient, et nous obtenons des résultats importants pour l’avenir de Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour votre avenir. 

Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président délégué de Régions de France.

 

Mis à jour le 21 juin 2024