Vous êtes ici :
© Claude Almodovar
Formation, Institution, Enseignement, Etablissement d'enseignement

La Région Sud à l’avant-garde de la guerre contre la désinformation

Mis à jour le 03 janvier 2023

Face à l’accélération de la diffusion de fausses informations, l’exécutif régional entend prendre sa part dans la lutte contre ce phénomène inquiétant en lançant un Plan régional contre la désinformation et le complotisme. Le sujet est débattu lors des Etats régionaux de la culture scientifique, technique et industrielle.

Lutter contre la désinformation et le complotisme, le sujet a été le fil rouge des Etats régionaux de la culture scientifique, technique et industrielle qui se sont tenus à l’Hôtel de la Région Sud vendredi 8 avril. Georges Leonetti, Vice-président Commission Santé, Handicap, Enseignement supérieur, recherche a présidé les travaux. Etienne Klein, physicien, philosophe des sciences et écrivain a donné une conférence introductive. 

Le constat est simple mais effrayant. L’effondrement de la place de la science et du savoir dans nos sociétés se traduit par une circulation intensifiée et accélérée de fausses informations et de leur corollaire, les théories du complot. Face à l’accélération de la diffusion des fausses informations, notamment sur les réseaux sociaux, l’exécutif régional souhaite donner un nouvel élan à cette politique pour faire de la région un « poste d’avant-garde de la guerre contre la désinformation et le complotisme ». Pour mener le combat, les priorités de la Région Sud sont claires. 

Diffuser la culture scientifique, technique et industrielle

Les élus régionaux ont approuvé, en assemblée plénière du 17 décembre 2021, le lancement d’un Plan régional de lutte contre la désinformation et le complotisme pour enrayer les mécanismes de diffusion de « fake news », notamment auprès des jeunes. La diffusion de la culture scientifique constitue un des principaux moyens pour lutter, à la source, contre ces dérives, en rapprochant les jeunes et le grand public de la connaissance et en encourageant la réflexion et la formation à l’esprit critique. La recherche a transféré aux Régions la mission de coordonner les initiatives visant à développer et diffuser la culture scientifique, technique et industrielle, notamment auprès des jeunes et de participer à leur financement.

"À mesure que les années défilent, la problématique de la désinformation s’amplifie et les solutions pour l’endiguer s’enlisent. Il est pourtant primordial de conserver au cœur du débat ces réflexions pour permettre et garantir la bonne distribution de l’information. C’est primordial dans un monde où plus de 7 milliards de personnes se doivent de cohabiter. C’est primordial dans un pays plus raisonnable comme la France, doit voir ses 67 millions de citoyens vivre ensemble. C’est primordial pour notre Région. C’est primordial pour nos villes." Georges Leonetti, Vice-président Commission Santé, Handicap, Enseignement supérieur, recherche

Lutter contre l’obscurantisme

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a confirmé dans son Schéma régional d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation, voté en 2017, sa volonté d’encourager les actions de diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle, dans l’ensemble du territoire régional, auprès de tous les publics et notamment des jeunes. L’objectif de cette politique régionale est double. D’une part, de favoriser l’orientation des jeunes vers les carrières scientifiques et techniques et de favoriser le débat sur le rôle de la science face aux grands enjeux de société et, par là même, contribuer à la lutte contre l’obscurantisme.

La Région veut également s’appuyer pour l’élaboration de ce plan sur une large consultation des partenaires régionaux au premier rand desquels les acteurs du réseau régional « Culture science », et sur une mobilisation de la jeunesse notamment à travers le Parlement régional de la jeunesse.

Mis à jour le 24 juin 2024