Vous êtes ici :
© Région Sud / Cintas-Florès Régis
Culture, Particulier

La Région Sud à l'honneur au Festival de Cannes

Mis à jour le 16 mai 2023

Le festival de Cannes est de retour, et reprend ses quartiers sur la Croisette jusqu’au 27 mai 2023 pour sa 76ème édition. La Région Sud sera l'une des stars avec plusieurs films soutenus, retenus dans la sélection. Et pour la première fois, la Région endossera un rôle clé pour la transition écologique du Festival.

Provence-Alpes-Côte-d’Azur est une grande région de cinéma et d’audiovisuel, du fait de son histoire, des hommes et des femmes du territoire dont les œuvres ont marqué de nombreuses générations, de ses grands festivals de cinéma, de ses studios légendaires, et de son importante activité de tournage. La Région Sud a à cœur de soutenir ce secteur et ses acteurs, ce qui passe notamment par le soutien de l'un des plus grands évènements de l'année pour le 7ème art : le festival de Cannes.

La Région Sud à l’honneur dans la sélection 2023

Cette année encore, notre territoire est à l’honneur au Festival. Pour l’instant, 4 films soutenus par la Région font partie de la sélection pour cette 76ème édition :

  • "Bonnard, Pierre et Marthe" de Martin PROVOST, pour la sélection officielle – Cannes première
    Synopsis : Pierre Bonnard ne serait pas le peintre que tout le monde connaît sans l’énigmatique Marthe qui occupe à elle seule presque un tiers de son œuvre…
    Lieu de tournage en région Sud : Domaine D’Orves à La Valette-du-Var et la Corniche Merveilleuse à La Seyne-sur-Mer (Var)
     
  • "Salem" de Jean-Bernard MARLIN, pour la sélection officielle – Un certain regard
    Synopsis :  Salem une fresque sociale et fantastique qui suit la trajectoire de Djibril, un garçon frappé par des troubles psychiques et des visions prophétiques, sur plus de vingt ans, dans un quartier difficile de Marseille marqué par les règlements de compte.
    Lieu de tournage en région Sud : Marseille
     
  • "Le sexe de ma mère" de Francis CANITROT, pour la sélection officielle – Compétition courts-métrages
    Synopsis : À cinquante ans, Éli s’occupe de sa mère. Intrusive et lubrique, la vieille dame est nostalgique d’une jeunesse débridée, « le cul » est une idée fixe chez elle. Une nuit, elle meurt.
    Fabrication : dans le studio d’animation La Station Animation (Avignon)
  • "Flo" by Géraldine Danon – Hors compétition officielle, mais sélectionné au « Cinéma de la Plage »
    Synopsis :Connue comme "la petite fiancée de l’Atlantique", Florence Arthaud fut surtout une grande navigatrice. Son palmarès exceptionnel, et unique dans cet univers masculin, connut son apogée avec sa victoire de la Route du Rhum en 1990.
    Lieu de tournage : notamment sur l’île Sainte Marguerite et dans le port du cap d’Agde

En 2022 déjà, la région Sud avait une place de choix au festival de Cannes, avec plusieurs longs métrages sélectionnés :

  • Pacifiction d’Albert Serra, Compétition Officielle
  • Mascarade de Nicolas Bedos, Hors Compétition
  • Fumer fait tousserde Quentin Dupieux, Séances de minuit
  • Chronique d’une liaison passagèred’Emmanuel Mouret, Cannes Première
  • Les Harkisde Philippe Faucon - La Quinzaine des réalisateurs
  • Jacky Cailloude Lucas Delangle - ACID

 

Vers une réduction de l'empreinte carbone du Festival 

Pour cette édition, la Région Sud accompagne le Festival dans sa démarche pour réduire son empreinte carbone. En tant que Région pilote pour la transition écologique, la Région Sud a créé le label « Le Sud se lève pour le climat », pour désigner l’ensemble des initiatives et actions de la Région associées à sa politique en faveur de la transition écologique et à ses objectifs. Ce label profite aux partenaires de la Région comme le Festival de Cannes, pour construire des plans d’action en matière d'écologie adaptés à la réalité de leur activité.

Ainsi, la Région Sud a établi avec l’Association Française du Festival International du Film, une Convention d'objectifs éco-responsables mis en œuvre dès cette année, et ce jusqu'en 2025. Les actions mises en place pour cette 76ème édition passeront notamment par la suppression des bouteilles plastiques distribuées chaque année aux festivaliers, une étude précise des produits dérivés de la boutique pour privilégier des alternatives venues de France et d'Europe, une flotte de voitures officielles 100% électriques, une collecte de déchets réutilisables ou encore un tri selectif efficace au sein des espaces du Palais des Festivals. 

Un plan stratégique pour le cinéma et l’audiovisuel

Pour bâtir sa stratégie pour le cinéma et l’audiovisuel, la Région Sud a lancé une large concertation avec la filière professionnelle qui a abouti à l’adoption d’un Plan Stratégique cinéma et audiovisuel 2020-2022. L’objectif du Plan pour le cinéma et l’audiovisuel est de faire de Provence-Alpes-Côte-d’Azur une terre de création et de décision où on peut donner naissance à une œuvre audiovisuelle du début à la fin, de l’écriture du scénario à la post production. Il se compose de 4 axes : 

  • Promouvoir les nouvelles écritures ;
  • Structurer la filière ;
  • Renforcer notre attractivité et notre savoir-faire ;
  • Favoriser l’accès de tous à la diversité de la production cinématographique.

Depuis la fin du Covid, le nombre de tournages sur notre territoire a explosé, comptant en moyenne 6000 jours de tournage par an. En 2022, le nombre de demandes d’aide à la production a augmenté de 30 % par rapport aux 4 années précédentes, durant lesquelles les demandes étaient stables. Les grands succès de 2021 (Palme d’or, nombreuses sélections à Cannes, succès au Box-Office de Bac Nord) tout comme le renforcement du niveau de soutien de la Région depuis 2020 ont certainement renforcé ce phénomène. La Région Sud a augmenté le nombre de projets aidés avec 19 aides à la production. Sa ligne est restée inchangée avec des auteurs du territoire (Jean-Bernard Marlin, Nathan Ambrosioni, Alain Raoust, Karim Dridi), des premiers films (Stéphane Marchetti, Andrea Bortun) ou des auteurs déjà reconnus auprès de qui elle poursuit son soutien (Miguel Gomes, Thierry de Peretti, Quentin Dupieux).

Mis à jour le 13 juin 2024